Sommet du G7

09 juin 2018 18:02; Act: 09.06.2018 18:10 Print

Donald Trump tente de se montrer conciliant

Lors du sommet du G7 à La Malbaie, au Canada, le président américain a tenté d'apaiser les tensions. Mais les sujets de désaccords restent nombreux.

storybild

Les dirigeants des sept États, entourés du président du Conseil européen Donald Tusk et de celui de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, se sont prêtés à la traditionnelle photo de famille. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Donald Trump a quitté samedi le sommet du G7 sur une note d'apaisement, en vantant en particulier des débats «extrêmement productifs» sur le commerce, l'un des principaux points de friction. Avant de quitter la petite ville de La Malbaie, au Québec, pour s'envoler vers Singapour, où il rencontre mardi le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, le président américain s'est employé à calmer les tensions créées en particulier par sa politique protectionniste.

«Nous avons eu des débats extrêmement productifs sur la nécessité d'avoir des échanges commerciaux justes», a-t-il dit, en invitant ses partenaires du G7 à réfléchir à la création d'une zone de libre-échange, lui qui vient d'imposer des taxes sur l'acier et l'aluminium importés. «Supprimer les tarifs douaniers, supprimer les barrières non-tarifaires, supprimer les subventions», voilà qui serait la décision «ultime», a déclaré Donald Trump. Concernant l'Iran, autre grande ligne de fracture, le président américain a indiqué que «les États du G7 restaient décidées à contrôler les ambitions nucléaires» de Téhéran.

Le question russe reste sensible

Reste à savoir désormais si ce ton conciliant, de la part d'un président américain qui n'a consacré que vingt-quatre heures à ses alliés (Canada, France, Allemagne, Italie, Japon, Royaume-Uni), se traduira dans un éventuel communiqué commun, sur lequel les délégations ont planché toute la nuit. La France a fait savoir samedi que ces discussions, aussi subtiles pour le grand public qu'elles sont sensibles pour les diplomates, étaient «en bonne voie». Sur le commerce, les négociations portent sur une formule qui appellerait à la modernisation de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), régulièrement objet des foudres de Donald Trump.

Le milliardaire de 71 ans a persisté dans sa volonté d'élargir à nouveau le G7 à la Russie, qui en avait été exclue en 2014 après l'annexion de la Crimée. Les Européens ont d'ores et déjà rejeté cette idée, et la Russie elle-même a décliné l'invitation du président américain. Selon son chef de la diplomatie Sergueï Lavrov, Moscou n'a «jamais demandé à revenir» dans un G8.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • AG1980 le 09.06.2018 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que ce Trump ne pense qu'à ses propres intérêts, la présidence des Etats-unis n'est pour lui qu'un tremplin provisoire pour relancer ses affaires. Il ne dessert pas les intérêts du peuple et sa politique étrangère n'existe pas

  • Trump est un malin ... le 09.06.2018 18:55 Report dénoncer ce commentaire

    supprimer les barrières non-tarifaires, supprimer les subventions ... finit les contraintes sanitaires et la PAC ... Trump est un malin ... en mettant la pression sur les 6 pour ensuite leur imposer un open bar pour les US dans leurs pays respectifs ...

  • Bobo enervant le 09.06.2018 20:35 Report dénoncer ce commentaire

    Ériger la division comme ligne politique, n’avoir que des rapports de force, je me demande où est le fan club de Trump. La brutalité a tous les niveaux, quelle belle évolution, commencez à vous demander comment tout cela va finir.

Les derniers commentaires

  • JeanMert le 10.06.2018 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    C'est Trump qui prend la Photo ! : Un souvenir de tous ceux qui sont contre lui et qui vont être taxes au grand dam de nous tous les Européens : L'UE ne veut pas dire UNION EUROPÉENNE. Elle est où l'Union ? On réfléchit à taxer les Ricains ?

  • georgette le 10.06.2018 09:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’Europe ne fait plus le poids. Trump Poutine et Jinping sont les maîtres.

  • AG1980 le 09.06.2018 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que ce Trump ne pense qu'à ses propres intérêts, la présidence des Etats-unis n'est pour lui qu'un tremplin provisoire pour relancer ses affaires. Il ne dessert pas les intérêts du peuple et sa politique étrangère n'existe pas

  • pep le 09.06.2018 22:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Provocateur ou analyste politique Personnellement je pense juste ....

  • sympa le 09.06.2018 21:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin un président US avec du charisme qui travaille pour ses gens.

    • LiNh le 10.06.2018 09:07 Report dénoncer ce commentaire

      Si être la risée du monde est pour toi avoir du charisme alors je suis d'accord avec toi.... fais tu référence au moment où il a marmonné récemment l'hymne nationale lors de la cérémonie qu'il a organisée pour célébrer l'Amérique.. quel désastre !!

    • @LiNh le 10.06.2018 10:40 Report dénoncer ce commentaire

      Les rieurs sont-ils moins risibles???