Arabie saoudite

29 avril 2018 16:56; Act: 29.04.2018 21:58 Print

Images «indécentes» lors d'un gala de catch

Les autorités saoudiennes ont dû présenter des excuses après la diffusion d'une vidéo où les catcheuses sont à moitié nues.

storybild

Le catch est populaire dans le Golfe, notamment en Arabie saoudite, et ses stars, à l'image de John Cena (bras en l'air), ont de nombreux fans.

Sur ce sujet

Tout devait être parfait pour le premier spectacle de catch en Arabie saoudite, si ce n'est que les autorités ont dû officiellement présenter des excuses en raison d'une vidéo promotionnelle montrant des catcheuses à moitié nues. Ces images ont été accueillies par des cris euphoriques de spectateurs, hommes et femmes.

«Nous nous excusons auprès des spectateurs qui ont regardé l'évènement de la WWE, qui s'est tenu à Jeddah hier, pour les clips diffusés de femmes habillées de façon indécente», a déclaré, dans un communiqué samedi, l'Autorité générale du sport du royaume saoudien. De telles images sont «interdites» et le resteront, a assuré cette organisation qui dépend du gouvernement.

Des enregistrements de la vidéo continuent de circuler sur les réseaux sociaux dans ce royaume musulman conservateur. Le catch est populaire dans le Golfe, notamment en Arabie saoudite, et ses stars, à l'image de John Cena, ont de nombreux fans. L'Arabie saoudite, qui s'ouvre de plus en plus sous l'impulsion du jeune prince héritier Mohammed ben Salmane, a accueilli ces derniers mois une série de concerts et une semaine de la mode.

Une cité du divertissement

Le royaume commence à ouvrir des salles de cinéma, après 35 ans d'interdiction, et a limité les pouvoirs de la police religieuse. Mais les milieux conservateurs saoudiens restent influents et les autorités donnent parfois des coups de frein aux avancées. À l'heure actuelle, les Saoudiens dépensent des milliards de dollars chaque année pour aller voir des films ou des spectacles et visiter des parcs de loisirs dans des centres touristiques voisins comme Dubai.

Le roi saoudien Salmane a donné samedi soir le coup d'envoi pour la construction d'une «cité du divertissement» près de la capitale Riyad, un méga-projet qui s'inscrit dans la volonté du royaume de s'ouvrir et de diversifier son économie trop dépendante du pétrole. Ce projet géant à Qiddiya, au sud-ouest de Ryad, s'étendra sur 334 km2. Il est présenté comme l'équivalent d'un Disneyland où les autorités espèrent attirer «17 millions de visiteurs d'ici 2030».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Déprimant le 29.04.2018 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouais, on n'est pas rendus. Peut-être au prochain siècle, avec un peu de chance.

  • Antho le 30.04.2018 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Moyen Age, quand tu nous tiens

  • ..!!.. le 29.04.2018 18:27 Report dénoncer ce commentaire

    On n'organise pas des galas de catch si on est prude!

Les derniers commentaires

  • Pragmatique le 30.04.2018 14:04 Report dénoncer ce commentaire

    Etonnant de voir comme les convictions spirituelles peuvent brider la réalité des choses (scientifiques, sociétales ou culturelles) et l'évolution juste pour coller au dogme institutionnel censé être immuable...bref, où qd Gallilée a dû admettre que la Terre était plate avec la preuve mathématique en main qu'elle était ronde, plusieurs siècles plus tard : on en est tjs au même combat!

  • WWE fan le 30.04.2018 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Le WWE est quand même assez connu pour que l'on sache ce qu'il est. Les pays qui invitent ou qui autorisent ce show savent à quoi se tenir. Que le WWE se produise en France, en Angleterre, Allemagne, voir même en Chine ou en Russie passe, mais que Diable est passé dans la tête des autorités saoudiennes d'inviter le WWE chez eux?

    • WWE fan 2 le 30.04.2018 15:46 Report dénoncer ce commentaire

      Il devait y avoir de la demande.

  • Meiweinull le 30.04.2018 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    et ils veulent accueillir des touristes? Et on interdit alors aux femmes touristes de porter un bikini à la plage allez, arrêtez...

    • Poster le 30.04.2018 15:46 Report dénoncer ce commentaire

      Ils veulent surtout l'argent es tourristes.

  • Antho le 30.04.2018 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Moyen Age, quand tu nous tiens

  • Guiton Simpleu le 30.04.2018 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    C'est surtout la rentabilité qui va poser problème par la suite.