États-Unis

09 février 2018 09:46; Act: 09.02.2018 10:34 Print

«J'étais hantée par les tweets tous les jours»

Une ex-conseillère de Trump s'est lâchée jeudi sur les coulisses de la Maison-Blanche lors de son passage dans une émission.

storybild

Omarosa Manigault a été l'une des personnalités noires à occuper l'un des postes les plus élevés au sein de l'administration Trump, avec un salaire annuel de près de 180 000 dollars.

Sur ce sujet
Une faute?

La vedette de téléréalité américaine, Omarosa Manigault, a estimé que les choses allaient «mal» à la Maison-Blanche, où elle conseillait Donald Trump jusqu'à son départ fin janvier. Elle participe actuellement à l'émission «Celebrity Big Brother». C'est dans un extrait de cette émission de téléréalité, qui doit être diffusée jeudi, qu'elle a fait part de son inquiétude.

Avant d'être embauchée à la Maison-Blanche, Omarosa Manigault avait participé à l'émission animée par Donald Trump «The Apprentice». «J'étais hantée par les tweets tous les jours, à me demander ce qu'il allait tweeter», a-t-elle confié, sous l’œil des caméras à un autre participant de «Celebrity Big Brother».

«J'aimerais dire que ce n'est pas mon problème, mais je ne peux pas dire cela, parce que cela va mal», a-t-elle ajouté, sans donner de précision. Omarosa Manigault a été l'une des personnalités noires à occuper l'un des postes les plus élevés au sein de l'administration Trump, avec un salaire annuel de près de 180 000 dollars.

Présente lors de séances photographiques du président, elle assistait occasionnellement aux points de presse quotidiens, mais certains collègues s'étaient interrogés sur le rôle de son «bureau des relations publiques» à la Maison-Blanche. Sa démission a été annoncée à la mi-décembre - avec entrée en vigueur au 20 janvier - peu de temps après la révélation qu'une fête en son honneur, pour enterrer sa vie de jeune fille, avait été organisée à la Maison-Blanche.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pragmatique le 09.02.2018 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Soit elle n'est pas très maligne (ce dont je doute) soit elle était pertinemment au courant des habitudes de ce gars (désolé je ne pourrai l'appeler "président", il n'en a pas la hauteur, c'est comme ça!). Donc maintenant faire sa petite brimée qui ne savait pas comment se comporte ce mec alors que cà touchait 180.000 par mois et que cà avait déjà participé dans la même émission que lui où son slogan préféré était "You're fired!"...Il y a vraiment de quoi se poser des questions! Si c'est juste pour le buzz, c'est réussi ma foi!...

  • RamBo le 09.02.2018 11:35 Report dénoncer ce commentaire

    "hantée par des tweets" ? Mais sérieusement, où sommes-nous ? Si jamais rien de plus grave m'arrivera, je resterai un homme heureux.

  • Filax le 09.02.2018 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    Pour encaisser un salaire de 180.000 dollars par année elle n'a pas fait autant de chi chi

Les derniers commentaires

  • Pötaitre le 10.02.2018 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    Si ça se trouve elle est même pire que Trump!

  • ..!!.. le 10.02.2018 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    Elle participe à un Big Brother? Je ne pense pas qu'il y aura moins de twits ou de facebooks que chez Trump!

  • Ambassade de TontonBeberie le 10.02.2018 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    Son CV ? star de la téléréalité ... erreur de casting alors

  • Spartakuss le 09.02.2018 21:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @pragmatique: 180 mille par an, pas par mois

  • Jeff le 09.02.2018 13:38 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle insistance sur le salaire! Par contre je pense que c'est plutôt mensuel que annuel