En Syrie

18 septembre 2012 08:15; Act: 18.09.2012 10:44 Print

L'armée aurait testé des armes chimiques

L'armée syrienne aurait effectué des essais avec des armes chimiques fin août près de Safira, à l'est d'Alep, affirme le magazine allemand «Der Spiegel» paru lundi.

storybild

Outre ce doute quant au test d'armes chimiques, le président de la commission d'enquête sur la Syrie a dressé un portrait dramatique de la situation des droits de l'homme en Syrie. (AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Cinq à six obus vides de substances chimiques mais destinés à une guerre chimique ont été lancés de chars ou d'avions sur un terrain baptisé Diraiham dans le désert près de Chanasir, réputé être le plus grand centre de tests d'armes chimiques en Syrie, selon l'hebdomadaire qui cite des témoins.

Des officiers iraniens, sans doute des gardiens de la révolution, se sont rendus pour l'occasion sur les lieux en hélicoptère, selon la même source.

Ce centre, officiellement dénommé Centre de recherches scientifiques, est le plus grand centre d'essai d'armes chimiques en Syrie.

Des experts iraniens et nord-coréens y sont employés afin d'y mettre au point des gaz mortels tels que le gaz sarin, le tabun ou encore le gaz moutarde.

(L'essentiel Online/AFP)