Enquête en cours

20 mars 2017 15:55; Act: 20.03.2017 16:45 Print

La Russie a-​​t-​​elle aidé Trump à se faire élire?

Le directeur du FBI a confirmé lundi l'existence d'une enquête sur les tentatives d'ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine de 2016.

storybild

James Comey a estimé nécessaire de confirmer publiquement l'existence de l'enquête. (photo: AFP)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Le directeur du FBI, James Comey, a évoqué une possible «coordination» entre des membres de l'équipe Trump et le gouvernement russe. «J'ai reçu l'autorisation du ministère de la Justice de confirmer que le FBI, dans le cadre de notre mission de contre-espionnage, enquête sur les tentatives du gouvernement russe de s'ingérer dans l'élection présidentielle de 2016», a déclaré James Comey, lors d'une audition à la Chambre des représentants.

«Cela inclut des investigations sur la nature de tout lien entre des individus liés à l'équipe de campagne Trump et le gouvernement russe, et pour déterminer s'il y a eu coordination entre la campagne et les efforts russes», a-t-il ajouté. L'existence de ces investigations a été rapportée par de multiples médias américains depuis plusieurs mois, mais le FBI ne confirme ni n'infirme habituellement ce type d'enquêtes en cours.

Simples coïncidences?

Toutefois, en raison de «l'intérêt du public» pour cette affaire, James Comey a estimé nécessaire de les confirmer publiquement. «Je ne peux pas en dire plus sur ce que ce nous faisons, ni sur les personnes dont nous examinons le comportement», a ajouté le directeur du FBI. «Nous ne pouvons pas bien faire notre travail si nous commençons à en parler pendant que nous le faisons».

L'audition avait commencé par l'énumération par l'élu démocrate Adam Schiff des nombreux contacts entre certains membres de l'équipe de campagne ou de l'entourage de Donald Trump et des personnes proches du Kremlin, notamment l'ambassadeur russe aux États-Unis. «Est-il possible que tous ces événements soient complètement indépendants, rien d'autre que de pures coïncidences? Oui, c'est possible», a dit Adam Schiff. «Mais il est aussi possible, peut-être plus que possible, qu'ils ne soient pas des coïncidences».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Prophète du 13ème Mois le 20.03.2017 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Je l'avais annoncé mais vous avez tous ri: Trump sera forcé de démissionner et on mettra Mike Pence à sa place!

  • Mischa le 20.03.2017 17:56 Report dénoncer ce commentaire

    La Russie a-​​t-​​elle aidé Trump à se faire élire? Quelle drôle de question tiens, bien sûr que Moscou a aidé. Tous les grands pays comme la France, les USA, la Russie, l'Allemagne etc. interfèrent dans les élections des autres et en même temps ils subissent les ingérences des autres pays!

  • Victor Hugo le 20.03.2017 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la CIA qui soutient Macron, on en parle ?

Les derniers commentaires

  • Hein le 21.03.2017 07:26 Report dénoncer ce commentaire

    Selon le FBI et le NSA les russes n'auraient pas interféré dans les élections! Si eux le disent ça veut dire que les russes ont interféré pour moi!

  • FullmétalJF le 20.03.2017 21:11 Report dénoncer ce commentaire

    Il y en a encore pour espérer le voir tomber ... En attendant, force est de constater qu'il n'a (encore ?) rien concédé à Poutine jusqu'ici (rien sur la Crimée, sur les sanctions...), qu'il songe à augmenter le budget de l'armée et qu'accessoirement il a un peu "normalisé " ses propos, ça ce sont les faits.

    • Henck le 21.03.2017 07:49 Report dénoncer ce commentaire

      Ah super il songe a augmenter le budget de l armée, ca c est une bonne nouvelle ! Réveillez vous !

    • 8Mais le 21.03.2017 09:03 Report dénoncer ce commentaire

      Henck ça dépend de quel côté il penche!

  • Acerbe le 20.03.2017 19:47 Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que Marine le Pen, Geert Wilders et tous les autres prétendus populistes s'inspirent de lui... Mais où sont donc passés Boris Johnson, Nigel Farage et les autres Brexiteers?

    • Hein le 21.03.2017 07:25 Report dénoncer ce commentaire

      Boris Johnson??

  • Mimile le 20.03.2017 19:44 Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt les américains descendront dans la rue en scandant "Lock him up".

    • @Mimile le 21.03.2017 09:08 Report dénoncer ce commentaire

      Vous vous référez à ces quelques uns qui se promènent dans la rue avec ces écriteaux! Mais soyons un peu sérieux quand même! Lock him up veut dire "enfermez le". Il est mauvais président, il prend des décisions assez drôles et illogiques, mais il n'a rien fait qui puisse justifier un "lock him up". Laissez moi ajouter ceci: Vous protestez régulièrement contre la Russie qui ne respecte pas les droits de l'Homme, mais avec votre slogan vous faites pareil!

  • Culot le 20.03.2017 18:38 Report dénoncer ce commentaire

    Les USA influencent les "choix" de nombreux dirigeants nationaux dans le monde, comme en Arabie Saoudite. Ils mettent des pays sous embargo comme Cuba, l'Iran ou (tiens tiens) la Russie. Ils détruisent des pays comme l'Irak. Et ils s'étonnent d'éventuelles tentatives d'influencer leurs élections ?