Indonésie

13 février 2017 13:27; Act: 13.02.2017 17:10 Print

«La Saint-​​Valentin encourage une sexualité débridée»

Des élèves d'un collège musulman en Indonésie ont bruyamment protesté lundi, contre la Saint-Valentin, lors d'une manifestation dénonçant la fête occidentale.

storybild

«Dites non à la Saint-Valentin. Les Musulmans ne vont pas la célébrer» peut on lire sur la banderole. (photo: AFP/Juni Kriswanto)

Sur ce sujet

«Dites non à la Saint-Valentin!», ont chanté des dizaines de collégiennes âgées de 13 à 15 ans, portant pour la plupart le foulard islamique dans cet établissement à Surabaya, deuxième plus grande ville d'Indonésie, sur l'île de Java.

«Cette manifestation a été organisée car nous avons vu à la télévision que la Saint-Valentin tendait à être associée aux rapports sexuels gratuits. Ça nous fait peur. La Saint-Valentin encourage une sexualité débridée», a déclaré Pandu Satria, l'une des organisatrices du rassemblement.

«Une certaine fierté»

Ida Indahwati Waliulu, proviseur de ce collège dirigé par une organisation islamique, a défendu la tenue du rassemblement: «Il y a une certaine fierté à l'égard de cette action positive à l'initiative d'élèves», a-t-elle dit.

À l'instar du collège, plusieurs villes du pays musulman le plus peuplé au monde ont interdit de célébrer la Saint-Valentin, le 14 février. Ce jour est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux.

(L'essentiel/afp)