Selon des experts

03 octobre 2017 07:46; Act: 04.10.2017 09:05 Print

«Le carnage de Las Vegas était inévitable»

La fusillade de Las Vegas a ravivé le débat sur la sécurité dans les hôtels, même si nombre d'experts estiment que rien n'aurait pu empêcher la tragédie de dimanche.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Si les événements sanglants comme celui de dimanche entraînent à chaque fois un surcroît de mesures, ils soulignent la difficulté d'anticiper de nouvelles attaques par des assaillants qui conçoivent toujours des façons inédites de frapper. "On ne pouvait pas empêcher cette tragédie. Un point c'est tout", estime Patrick Brosnan, ancien policier de New York devenu consultant en sécurité. Les hôtels sont des lieux ouverts où l'on pénètre très facilement: pas de détecteurs à métaux aux entrées et les bagages ne sont quasi jamais contrôlés. Particulièrement dans de grands hôtels-casino comme ceux qui ont fait la réputation de Las Vegas, avec ses 150 000 chambres d'hôtel. Le tireur de Las Vegas, Stephen Paddock, a donc réussi sans difficultés à installer un arsenal d'une quinzaine d'armes à feu à l'hôtel Mandalay Bay. "Les gens amènent de gros sacs dans les hôtels, ce n'est pas un signe inquiétant", remarque Richard Frankel, ancien agent du FBI et assistant professeur d'études en sécurité intérieure à Saint-John University.

Les casinos sont cependant plus surveillés que les lobbys d'hôtels. Récemment, les attentats commis à la Manchester Arena et au Bataclan à Paris ont conduit à un renforcement de la sécurité dans les salles de concerts. Les attentats du 11 septembre 2001 avaient également conduit à la mise en place de protocoles de sûreté accrus dans les aéroports. À Las Vegas, Stephen Paddock a contourné toutes les mesures prises pour protéger le lieu du concert de musique country qu'il a visé. Il s'est installé en hauteur, au 32e étage de l'hôtel situé en face, arrosant 22 000 spectateurs d'une pluie mortelle de balles, tuant au moins 59 personnes et en blessant plus de 500. Il s'est donné la mort avant que la police n'entre dans sa chambre, et ses motifs demeurent mystérieux. Il est possible de mieux surveiller ce qui rentre dans les hôtels et casinos mais ces établissements doivent "conserver un équilibre entre la sécurité et le fait de rester des lieux accueillants" où les gens viennent s'amuser et se détendre, remarque Jason Porter, vice-président de la société de services de gestion des risques Pinkerton, interrogé par l'AFP.

43 millions de visiteurs par an

Patrick Brosnan estime possible de contrôler les bagages dans la mesure où c'est faisable économiquement et où cela ne paralyse pas l'activité de ces lieux par des queues monstrueuses faisant ressembler la réception des hôtels aux interminables queues d'aéroport. Des caméras analytiques peuvent aussi aider à détecter les armes. Richard Frankel, évoque quant à lui de nouveaux protocoles avec des tireurs sur les toits, des hélicoptères ou des drones pour permettre d'intervenir plus vite lors de grands rassemblements. Mais le risque zéro n'existe pas. "Pour arrêter ça, il faudrait installer un détecteur à métaux devant chaque porte, avec des officiers, et des caméras à chaque point de ré-entrée, et des gens pour les surveiller. On ne peut pas faire ça", soutient Shawn Engbrecht, président de la société de protection Cass Global Security. Vu le trafic dans les hôtels de Vegas, ce serait trop coûteux, sans parler des atteintes à la vie privée dans une ville surnommée "Sin City" (la ville du vice).

Las Vegas, capitale des jeux d'argent, pourrait voir son image épicurienne souffrir et rebuter certains des 43 millions de visiteurs annuels... ce qui pèserait sur des recettes de 60 milliards de dollars par an. "Les gens qui vont à Vegas ne voudront pas ouvrir leurs sacs. Il y a beaucoup d'enterrements de vie de garçons ou de jeunes filles. Ils emmènent parfois de la marijuana, de l'alcool" ou autres, poursuit M. Brosnan. Et Shawn Engbrecht d'ajouter que si Stephen Paddock n'avait pu s'installer dans une chambre du Mandalay Bay, "il serait allé dans le motel d'en face, ou sur un toit". Pessimiste, il ajoute que "si quelqu'un vient vers vous avec un fusil d'assaut et l'intention de tuer, vous n'allez pas lui survivre très longtemps", assure-t-il. Quant à interdire ou réglementer la détention d'armes à feu aux États-Unis, protégée par le Deuxième amendement de la Constitution, ni Donald Trump ni le Congrès ne semblent prêts à faire bouger les lignes. "Nous vivons dans une société ouverte, on ne peut pas tout défendre tout le temps. On va devoir vivre avec ça", conclut M. Engbrecht.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • @cdlr le 03.10.2017 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Euh Mimile, le camion de Nice a fait plus de morts que ce M16...très difficile à se procurer même sur le black market selon le FBI!

  • Pauvre société sans gouvernance. le 03.10.2017 07:59 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'on n'aille pas encore remettre les armes en cause. Il y en a toujours eu des armes, le problème c'est qu'il y a de plus en plus de dingues enfantés par cette société déracinée et moribonde. On tue avec des camions...en France, on tue avec des couteaux etc...

  • @V4/RC36 le 03.10.2017 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nice 86 morts par camion

Les derniers commentaires

  • bearo le 03.10.2017 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Niro: totalement d'accord. On va encore dire cest pas un terroriste mais qu'il est atteint psychologiquement. @ la personne qui répond à Niro: cest quoi cette définition du terrorisme??? Le terrorisme n'a jamais eu un but politique

    • bobo énervant le 04.10.2017 08:57 Report dénoncer ce commentaire

      Le terrorisme et politique, ETA, IRA, Bande à Baader, Fraction armée rouge, massacre des athlètes israéliens à Munich en 74. Faut-il continuer la triste liste ?

  • Quelqu'un le 03.10.2017 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    Vendez des armes de guerre en libre service et vous verrez le rush.

  • Jeff le 03.10.2017 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que le carnage aurait été évitable ou du moins plus difficile à perpétrer avec une législation sur les armes plus contraignante.

    • Mikhaïl le 03.10.2017 12:07 Report dénoncer ce commentaire

      A Paris ils étaient bien munis d'armes de guerres type Kalach....alors que la legislation est plus stricte qu'aux States....aujourd'hui celui qui veut une arme la trouve, et meme les armes les plus meurtriéres. la legislation n'y change rien.

    • Cequonestjetté le 03.10.2017 14:11 Report dénoncer ce commentaire

      @Mikhail En Europe il faut une organisation pour se procurer une arme de guerre.Aux E.U. N'importe qui peut se procurer une arme à feu ou de guerre et faire un massacre suite à un moment de folie passager.

    • bobo énervant le 03.10.2017 14:17 Report dénoncer ce commentaire

      Vous ne faites donc aucune différence entre; je rentre dans une armurerie du coin de la rue, j'achète une arme, personne ne me demande rien et je suis un criminel, je dois passer par des réseaux que traquent toutes les polices. Je pense que la deuxième option est un peu plus compliquée. D'ailleurs la police remonte la piste des armes ayant servies à Paris en novembre 2015 et leur provenance réserve des surprises.

    • Unicorn le 03.10.2017 17:15 Report dénoncer ce commentaire

      pas du tout, il suffit de commander sur le darknet

    • Bobo enervant le 03.10.2017 20:00 Report dénoncer ce commentaire

      Il suffit de: vous y croyez ? Sérieux ? Le darknet c est Amazon ? D ailleurs, ca existe ça le darknet ?

    • anto le 04.10.2017 07:33 Report dénoncer ce commentaire

      Darknet mdr une grosse connerie, personne n'est obligé de vous envoyer quoi que ce soit lorsque vous payez en bitcoin, vous faire arnaquer est plus probable, qui va faire une réclamation ou porter plainte parce qu'on lui a pas envoyé son arme commandee illégalement

  • Vivre libre c'est vivre en paix! le 03.10.2017 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    Mes condoléances aux victimes! Ensuite, la Californie est l'état américain qui contrôle le plus la vente des armes à feu. Le tireur vient de Californie. Et je rappelle que l'AK47, l'arme qui a servie dans l'attentat du Bataclan est une arme de guerre. La loi n'a aucun sens avec ceux qui ne veulent pas la respecter.

    • bobo énervant le 03.10.2017 11:36 Report dénoncer ce commentaire

      D'après vous, la situation ne serait-elle pas pire si tout le monde pouvait acheter ces armes et se promener avec elles librement ? vous vous sentiriez plus en sécurité en sachant que toutes les personnes autour de vous portent une arme et peuvent la sortir à n'importe quel moment ? Des déséquilibrés il y en a toujours eu, et il y en aura toujours, à nous d'essayer de limiter leur pouvoir de nuisance en sachant que la sécurité absolue n'existe pas et qu'il nous faut malgré tout préserver notre liberté.

    • @bobo le 03.10.2017 13:44 Report dénoncer ce commentaire

      Vous confondez port et détention d'armes. Voulez-vous aussi interdire la vente des couteaux de cuisine ?

    • CQFD le 03.10.2017 14:13 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'aurait pas fait beaucoup de degats avec des couteaux de cuisines a mon hunble avis...

    • Unicorn le 03.10.2017 17:21 Report dénoncer ce commentaire

      Sachant selon statistiques officielles de 2013 que près de 100.000 armes sont entre les mains de 16.000 personnes au Luxembourg, avec les membres de famille, cela peut faire 1 adulte sur 10 qui possède une arme. Sans compter les armes détenues clandestinement qui peut certainement doubler le %. Alors pourquoi pas les autres?

    • Bobo enervant le 03.10.2017 20:04 Report dénoncer ce commentaire

      100000 armes aux mains de 16000 personnes au Luxembourg. Source ? Parce que ce fait lourd à porter

  • @V4/RC36 le 03.10.2017 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nice 86 morts par camion

    • bobo énervant le 03.10.2017 11:32 Report dénoncer ce commentaire

      Aux Etats unis déjà plus de 11000 morts par arme à feu depuis le début de l'année, combien dans toute l'Europe par la faute de terroristes ? La loi sur les armes à feu doit être contraignante, toute possession d'une arme à feu en dehors de forces de sécurité doit être considérée comme illégale. Effectivement il y a malheureusement bien d'autres moyens d'attenter à la vie, mais le maximum doit être fait pour protéger la population et la limitation des armes est un de ces moyens.