Fuite en Corée du Sud

21 novembre 2017 14:08; Act: 21.11.2017 16:10 Print

Le soldat nord-​​coréen blessé par balles va mieux

Le soldat nord-coréen grièvement blessé par balles par les siens à la frontière lors de sa fuite vers la Corée du Sud, le 13 novembre dernier, a repris conscience.

storybild

Selon le médecin sud-coréen Lee Cook-Jong, le soldat nord-coréen touché par balles souffre également de parasites intestinaux, résultant d'une hygiène alimentaire déplorable. (photo: AFP/str)

Sur ce sujet

Le militaire a subi deux importantes opérations à l'hôpital de Suwon, au sud de Seoul. «Il a repris conscience et a demandé à regarder la télévision, a précisé une source gouvernementale sud-coréenne en indiquant que des films sud-coréens étaient diffusés dans sa chambre pour son «confort psychologique». Il a pu communiquer avec le corps médical.

Le soldat avait fait défection le 13 novembre, dans le village frontalier de Panmunjom, s'enfuyant vers le sud sous les tirs des militaires nord-coréens, qui l'ont atteint à quatre reprises au moins. Il avait été mis à l'abri par trois soldats sud-coréens qui avaient rampé pour le rejoindre, juste au sud de la ligne de démarcation entre les deux Corées. Un tel incident est très rare à Panmunjom, un lieu d'attraction touristique où les militaires du Nord et du Sud peuvent s'observer de près.

Pour le rassurer sur le fait qu'il était bel et bien au sud, les médecins lui auraient accroché un drapeau sud-coréen dans sa chambre et ont eu recours à la psychothérapie. Le soldat souffre également de parasites intestinaux, résultant apparemment d'une hygiène alimentaire déplorable. Selon la même source, le militaire sera interrogé dans quatre ou cinq jours, après autorisation médicale.

(L'essentiel/afp)