Organisation de l'ONU

12 octobre 2017 15:26; Act: 12.10.2017 19:28 Print

Les États-​​Unis annoncent leur retrait de l'Unesco

Les autorités américaines ont décidé jeudi de quitter l'organisation des Nations unies pour l'éducation, qu'elles accusent d'être «anti-israélienne».

storybild

L'Unesco a indiqué regretter le départ des États-Unis. (photo: AFP/Miguel Medina)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Les États-Unis ont annoncé jeudi qu'ils se retiraient de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), accusant l'institution d'être «anti-israélienne». Les États-Unis souhaitent conserver un statut d'observateur, a précisé le département d'État dans un communiqué, en lieu et place de leur représentation à l'agence onusienne dont le siège est à Paris. Le retrait ne sera effectif qu'à compter du 31 décembre 2018, conformément aux statuts de l'Unesco, ajoute-t-il.

«Cette décision n'a pas été prise à la légère, et reflète les inquiétudes des États-Unis concernant l'accumulation des arriérés à l'Unesco, la nécessité d'une réforme en profondeur de l'organisation, et ses partis pris anti-israéliens persistants».

Les États-Unis avaient pris leurs distances

Washington avait prévenu début juillet de son intention de réexaminer ses liens avec l'Unesco, après sa décision de déclarer la vieille ville de Hébron, en Cisjordanie occupée, «zone protégée» du patrimoine mondial. Cette décision, qualifiée d'«affront à l'Histoire», «discrédite encore plus une agence onusienne déjà hautement discutable», avait alors déclaré l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley.

Les États-Unis, grand allié d'Israël, avaient déjà pris leurs distances avec l'Unesco. Ils avaient ainsi arrêté de participer à son financement en 2011 après que l'agence a admis les Palestiniens parmi ses États membres. Mais ils continuaient depuis à siéger au Conseil exécutif de l'Unesco, composé de 58 membres.

L'Unesco «regrette profondément» le retrait américain

Selon le département d'État, un statut d'observateur permettrait de continuer d'apporter la «vision» et «l'expertise» américaines «sur certains dossiers importants gérés par l'organisation», notamment «la protection du patrimoine mondial, la défense de la liberté de la presse» et la promotion des sciences et de l'éducation.

La directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, a immédiatement dit «regretter profondément» le retrait américain. «L'universalité est essentielle à la mission de l'Unesco pour construire la paix et la sécurité internationales face à la haine et à la violence, par la défense des droits de l'homme et de la dignité humaine», a-t-elle estimé.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Francky le 12.10.2017 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une excuse pour ne pas payer la note. tout simplement. Il est du devoir de chacun de dénoncer, les injustice.

  • Hofcat le 12.10.2017 16:09 Report dénoncer ce commentaire

    Cela n'a rien d'étonnant de la part de ce pays.

  • Le vengeur masqué le 12.10.2017 15:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les Etats-Unis n'en finissent pas de m'étonner avec leur manque de discernement. C'est vraiment décevant.

Les derniers commentaires

  • Le Cerbère. le 12.10.2017 22:42 Report dénoncer ce commentaire

    Si j'étais l'Unesco en représailles je retirerais de la liste des sites classés Patrimoine Mondial de l'Humanité tous les sites présents sur le territoire des USA et je n'en classerais plus d'autres!

    • Hofcat le 13.10.2017 08:59 Report dénoncer ce commentaire

      Ce ne serait même pas des représailles, juste de la logique. C'est comme ça que ca marche dans de nombreux domaines. Si un pays sort de l'UE par exemple il ne doit plus bénéfcier des avantages de l'organisation quittée. Idem pour un club sportif et une fédération. Idem pour un pays et l'OMS ou l'OMC...

  • palamunitan le 12.10.2017 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour une fois je suis d'accord avec Trump.

    • polo le 13.10.2017 08:28 Report dénoncer ce commentaire

      pour quelle raison ???

  • Francky le 12.10.2017 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une excuse pour ne pas payer la note. tout simplement. Il est du devoir de chacun de dénoncer, les injustice.

  • Hofcat le 12.10.2017 16:09 Report dénoncer ce commentaire

    Cela n'a rien d'étonnant de la part de ce pays.

  • Le vengeur masqué le 12.10.2017 15:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les Etats-Unis n'en finissent pas de m'étonner avec leur manque de discernement. C'est vraiment décevant.

    • Gilles le 12.10.2017 16:06 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, mais ils ne nous manqueront pas vraiment dans cette institution.....