Étude internationale

05 décembre 2017 10:12; Act: 06.12.2017 10:29 Print

Les écoliers lisent bien mieux, sauf en France

Selon l'étude Pirls, les compétences des écoliers en lecture et en compréhension se sont améliorées depuis 2001 dans le monde. Le Luxembourg n'a pas été analysé.

storybild

Il a été demandé aux élèves de ces 50 pays de lire 12 textes courts, soit des histoires, soit des articles, dont le vocabulaire était adapté à leur âge. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

La dernière étude internationale Pirls (Progress in International Reading Literacy Study), réalisée tous les cinq ans depuis 2001 dans 50 pays, et qui se penche sur les compétences en lecture et la compréhension des petits écoliers, la France et les Pays-Bas sont les deux seuls pays à afficher un déclin de leurs scores depuis 2001. 34 pays (sur 50) obtiennent un score supérieur à 500. La Russie, Singapour, Hong Kong, l'Irlande et la Finlande sont les pays les plus performants dans ce domaine, tandis que le Maroc, l’Égypte et l'Afrique du Sud ferment la marche.

L'étude Pirls a testé 320 000 écoliers au total, âgés entre 9 et 10 ans, ayant suivi quatre années de scolarité obligatoire, sur leurs capacités à comprendre des textes littéraires ou purement informatifs. Il a été demandé aux élèves de ces 50 pays de lire 12 textes courts, soit des histoires, soit des articles, dont le vocabulaire était adapté à leur âge. Les chercheurs n'ont pas uniquement observé si les élèves savaient lire ces textes, mais aussi s'ils savaient les comprendre, les interpréter...

Le Luxembourg «oublié»

L'enquête Pirls questionne aussi parents et professeurs et fournit une grande quantité de données sur les enseignants, les établissements scolaires, les conditions d'apprentissage de la lecture à la maison... Cette étude montre d'ailleurs que les bons lecteurs ont des environnements familiaux qui soutiennent l'apprentissage de la lecture. Plus il y a de livres, d'appareils numériques à la maison, de parents éduqués ou qui aiment lire et plus les enfants auront des facilités pour lire. Les filles ont obtenu des résultats en lecture supérieurs à ceux des garçons dans 48 des 50 pays qui ont participé à cette étude.

Si la Belgique, la France, l'Allemagne ou encore le Portugal ont été analysés, le Luxembourg ne participe pas à cette étude internationale. En revanche, le Grand-Duché est intégré à l'étude PISA, l’une des principales références dans le monde de l’éducation. Les derniers résultats publiés en 2016 montraient que le niveau des élèves du Luxembourg se trouve en dessous de la moyenne des 72 pays étudiés.

(NC/L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • VictorHugo le 05.12.2017 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    C'est dingue quand même de lire cet article..si c'est confirmé je me pose cette question..Que font les parents de ces enfants et surtout l'éducation nationale??? Purée ont est en 2017 quoi!!!

  • Merci Najat le 05.12.2017 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    En fait c'est au niveau de la compréhension et de l'explication que les petits français sont à la ramasse.

  • Phoenix le 05.12.2017 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Tout est dit : les bons lecteurs ont des parents éduqués qui poussent à la lecture. Voilà pourquoi la France et les Pays-Bas sont en déclin. Une question de population aussi, pas que de méthode. Si en plus de cela, on rajoute le fait que la France a voulu imposer ce système d'apprentissage de la lecture dit "globale" qui est très mauvais et contre productif, on en arrive aux résultats catastrophiques d'aujourd'hui.

Les derniers commentaires

  • annie le 05.12.2017 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    je pense qu'il y a trop de matières en primaire, il y a donc moins d'heures consacrées au Français......

  • Samuel le 05.12.2017 15:00 Report dénoncer ce commentaire

    L'immigration massive est le vrai problème mais ça on ne veut pas l'admettre.

  • Phoenix le 05.12.2017 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Tout est dit : les bons lecteurs ont des parents éduqués qui poussent à la lecture. Voilà pourquoi la France et les Pays-Bas sont en déclin. Une question de population aussi, pas que de méthode. Si en plus de cela, on rajoute le fait que la France a voulu imposer ce système d'apprentissage de la lecture dit "globale" qui est très mauvais et contre productif, on en arrive aux résultats catastrophiques d'aujourd'hui.

  • VictorHugo le 05.12.2017 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    C'est dingue quand même de lire cet article..si c'est confirmé je me pose cette question..Que font les parents de ces enfants et surtout l'éducation nationale??? Purée ont est en 2017 quoi!!!

    • EmileZola le 05.12.2017 14:12 Report dénoncer ce commentaire

      Les profs de l'EN ne font rien. J'y ai travaillé 4 ans et j'en suis parti écoeuré. Aucune motivation du corps enseignant en France. Les parents que voulez-vous, c'est la France d'aujourd'hui...

  • Merci Najat le 05.12.2017 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    En fait c'est au niveau de la compréhension et de l'explication que les petits français sont à la ramasse.