Brésil

09 avril 2018 07:06; Act: 09.04.2018 07:11 Print

Lula pourrait rapidement sortir de prison

L'ex-président brésilien a passé sa première journée en prison. Mais de nouveaux rebondissements judiciaires pourraient accélérer sa sortie.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Lula, ex-président et favori des sondages pour la prochaine présidentielle au Brésil, a passé dimanche sa première journée en prison à Curitiba (sud) où ses partisans ont organisé la «résistance», tout en misant sur une très rapide remise en liberté.

«La ville de Curitiba va être au centre de notre action politique. Nous ne partirons d'ici que lorsque Lula sortira» de prison, a annoncé au milieu d'une foule de manifestants Gleisi Hoffmann, dirigeante du Parti des Travailleurs (PT), la formation de Luiz Inacio Lula da Silva. «Lula n'est pas un prisonnier de droit commun, c'est un prisonnier politique, le premier prisonnier politique depuis le retour à la démocratie» après la dictature militaire (1964-1985), a-t-elle ajouté.

«Il se porte bien, bien qu'il soit indigné par la situation», a déclaré Cristiano Zanin, l'avocat de Lula, dans une vidéo postée sur Facebook après lui avoir rendu visite en prison.

Devant le siège de la police fédérale de Curitiba, où Lula, 72 ans, a été incarcéré samedi soir, certains militants exprimaient leur détermination. «Nous avons passé la nuit avec tous nos camarades qui font acte de résistance et de solidarité envers Lula», a affirmé à l'AFP Christopher Ferreira, un étudiant de 21 ans qui a dormi dans le campement improvisé avec des tentes et des matelas pneumatiques, où se trouvaient environ 150 personnes.

La Centrale syndicale des Travailleurs, la CUT, a annoncé attendre des dizaines de caravanes de manifestants venant de tout le pays, en soutien à la figure emblématique de la gauche brésilienne. L'un de ses membres a évoqué l'arrivée prochaine de 1 500 personnes.

Société divisée

Tandis que ses partisans se mobilisent en masse, ses avocats ont encore des cartes en main pour tenter de le faire sortir de prison rapidement. Un premier coup de théâtre pourrait avoir lieu dès mercredi à la Cour suprême.

L'un des 11 magistrats qui composent la plus haute juridiction du Brésil, Marco Aurelio Mello, doit soumettre au vote une mesure provisoire qui pourrait suspendre l'incarcération de toute personne ayant encore la possibilité de recours auprès d'une instance supérieure. C'est le cas de Lula, condamné en appel à 12 ans et un mois de prison pour corruption et blanchiment fin janvier.

Foot à la télévision

«J'ai la conscience tranquille. Cela peut prendre un peu de temps, mais nous allons gagner cette bataille. Qui sait si la semaine prochaine nous ne serons pas ensemble à nouveau», avait lancé Lula dans une vidéo publiée dimanche sur ses réseaux sociaux, montrant qu'il nourrit un réel espoir d'obtenir une décision favorable de la Cour suprême.

Au Brésil, Lula est vu par certains comme celui qui a permis de sortir des dizaines de millions de personnes de la pauvreté lors de ses deux mandats (2003-2010), mais par d'autres comme l'un «des plus grands bandits de l'Histoire du pays», impliqué dans le vaste scandale de corruption autour de Petrobras.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • adrien le 09.04.2018 07:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il a frauder mais il n est pas le seul beaucoup de personne du gouvernement mérite la prison tout est politique

  • Shocking le 09.04.2018 13:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui me choque depuis toujours, c'est qu'une personne malhonnête puisse être favorite d'une élection ou même être élue. Je ne donne pas d'exemples, la liste serait trop longue.

  • juan le 09.04.2018 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui c'est vrai il les a aidé

Les derniers commentaires

  • Shocking le 09.04.2018 13:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui me choque depuis toujours, c'est qu'une personne malhonnête puisse être favorite d'une élection ou même être élue. Je ne donne pas d'exemples, la liste serait trop longue.

  • juan le 09.04.2018 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui c'est vrai il les a aidé

  • MarcC le 09.04.2018 13:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les puissants de ce monde échappe à la prison, c’est bien connu. La prison est faite pour les autres, c’est valable aussi dans nos pays, c’est honteux

  • adrien le 09.04.2018 07:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il a frauder mais il n est pas le seul beaucoup de personne du gouvernement mérite la prison tout est politique

    • @adrien le 09.04.2018 09:24 Report dénoncer ce commentaire

      oui et Lula a au moins aidé son peuple!!