Aux États-Unis

06 mai 2020 16:39; Act: 06.05.2020 16:50 Print

Retrouvé mort alors qu'il explorait sur le virus

Un biologiste de 37 ans, qui travaillait sur le coronavirus, a été retrouvé mort avec deux balles dans le corps, en Pennsylvanie. Le tueur est mort, lui aussi.

Sur ce sujet
Une faute?

Un chercheur a été retrouvé mort dans une maison de Ross Township, au nord de Pittsburgh (Pennsylvanie), aux États-Unis. Bing Liu, 37 ans, a été abattu d’une balle dans la tête et dans la nuque. Une heure après la découverte du corps du scientifique, une autre victime a été retrouvée dans une voiture, à un kilomètre. Il s’agissait de Hao Gu, un homme de 46 ans.

Selon la police locale, les deux hommes se connaissaient. Les enquêteurs pensent que le quadragénaire a supprimé Bing Liu avant de retourner dans sa voiture et de se donner la mort. Il s’agira encore de déterminer les liens exacts entre les protagonistes et le mobile du tueur présumé, écrit NBC.

«Sur le point de faire des découvertes très importantes sur le coronavirus»

Liu avait obtenu un doctorat en sciences informatiques à l’Université nationale de Singapour. Il avait travaillé comme postdoctorant à l’Université Carnegie-Mellon (Pennsylvanie) avant de devenir associé de recherche à l’École de médecine de l’Université de Pittsburgh.

L’institution évoque un excellent formateur et un chercheur prolifique. Liu, qui se focalisait sur la biologie des systèmes, était «sur le point de faire des découvertes très importantes sur le coronavirus» au moment de sa mort, a fait savoir l’Université de Pittsburgh. «Nous nous efforcerons de compléter ce qu’il a commencé, afin de rendre hommage à son excellence scientifique», a ajouté l’institution.

(L'essentiel/joc)