À Abu Dhabi

26 juillet 2016 07:53; Act: 26.07.2016 11:33 Print

Solar Impulse 2 a bouclé son tour du monde

Arrivé vers 2h05, près de la capitale des Émirats arabes unis, l'avion solaire a terminé son tour du monde 100% solaire.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Solar Impulse 2 (SI2) a atterri mardi 26 juillet à Abu Dhabi, où cet avion capable de voler jour et nuit avec l'énergie solaire comme unique carburant a bouclé un tour du monde sans précédent, défi technologique autant qu'humain.

L'avion s'est posé sans encombre à 4h05 (0h05 GMT) à l'aéroport Al-Batten, près de la capitale des Émirats arabes unis, d'où il était parti le 9 mars 2015 pour un périple de plus de 42 000 kilomètres, à travers quatre continents, effectué sans une goutte de carburant. Piloté par le Suisse Bertrand Piccard, l'appareil, parti dimanche du Caire, a parcouru 2 763 km en plus de 48 heures pour cette 17e et dernière étape de son périple, destiné à promouvoir les énergies renouvelables.

«L'avenir est propre»

«L'avenir est propre», a lancé Bertrand Piccard en s'adressant à une foule rassemblée à l'aéroport, qui l'a applaudi et accueilli aux cris de «Bravo, bravo». «J'ai attendu ce moment pendant quinze ans. Nous avons parcouru plus de 40 000 km sans carburant et bouclé le tour du monde. Maintenant, c'est à vous de poursuivre la mission. Vous êtes le futur».

«C'est tellement passionnant» de voler à bord d'un avion qui ne fait «pas de bruit, pas de pollution», a déclaré Bertrand Piccard à des journalistes, dont celui de l'AFP. «On croit que c'est de la science-fiction mais en fait c'est la réalité aujourd'hui», a ajouté le pilote, qui ne montrait pas de signes de fatigue. Il a été aussitôt rejoint sur le tarmac par son compatriote André Borschberg, avec lequel il s'est relayé aux commandes du monoplace tout au long du périple.

Profonde admiration de Ban Ki-moon

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé en soirée sa «profonde admiration» pour cette expérience. «C'est un jour historique, non seulement pour vous mais pour l'humanité», a ajouté Ban Ki-moon, lors d'une conversation avec Bertrand Piccard, retransmise en direct.

Pesant une tonne et demie mais aussi large qu'un Boeing 747, le SI2 a volé à une vitesse moyenne d'environ 80 km/h grâce à des batteries qui emmagasinent l'énergie solaire captée par quelque 17 000 cellules photovoltaïques sur ses ailes. «J'ai lancé le projet @solarimpulse en 2003 pour transmettre le message que les technologies propres peuvent réaliser l'impossible», a rappelé Bertrand Piccard dans un tweet.

Un rêve réalisé

Il a réalisé son rêve. Mais il a mis du temps: la circonvolution, à plus de 8 500 mètres d'altitude au maximum, aura duré plus d'un an et quatre mois. Elle était prévue au départ pour durer cinq mois, dont 25 jours de vol effectif.

Parti d'Abu Dhabi, l'avion s'est posé successivement à Mascate (Oman), Ahmedabad et Varanasi (Inde), Mandalay (Birmanie), Chongqing et Nanjing (Chine), puis Nagoya (Japon) et Hawaï (États-Unis), où il avait fait une escale technique imprévue de plusieurs mois, avant d'atteindre et de traverser l'Amérique du Nord, s'arrêtant à San Francisco, Phoenix, Tulsa, Dayton, Lehigh Valley et New York. Puis il a traversé l'Atlantique sans escale pour se poser le 23 juin à Séville, dans le sud de l'Espagne, d'où il a rallié le 13 juillet Le Caire.

Borschberg est entré dans la légende

Bertrand Piccard a effectué la première traversée de l'Atlantique (6 765 kilomètres), André Borschberg est entré dans la légende en pilotant l'appareil pour son étape au-dessus du Pacifique, soit 8 924 kilomètres en un peu moins de 5 jours et 5 nuits (du 28 juin 2015 au 3 juillet 2015), le plus long vol en solitaire jamais réalisé.

«C'est un exploit dans l'histoire de l'énergie», a souligné Bertrand Piccard à Abu Dhabi, estimant que le monde «doit aller de l'avant» dans l'exploitation des énergies propres. «#Si2 est à la fois le 1er avion d'endurance sans limite et le seul appareil expérimental autorisé à survoler des villes», a écrit lundi André Borschberg dans un tweet.

En plus d'une performance technologique, le tour du monde de Solar Impulse 2 est un exploit humain.

«Un défi plus humain que technique»

Les deux Suisses ont piloté à tour de rôle dans un cockpit de 3,8 m² sans air conditionné ni chauffage, mais équipé de bouteilles d'oxygène pour permettre aux pilotes de respirer et d'un coin toilettes. La cabine est recouverte d'une mousse isolante pour atténuer les températures extrêmes en vol, entre +40 et -40 degrés Celsius. Une situation qui a fait dire à André Borschberg que ce fut «un défi plus humain que technique».

«On fait des petites siestes de 20 minutes. Des exercices dans le cockpit, une demi-heure, le matin et l'après midi, sinon au bout de plusieurs jours on ne peut plus bouger les bras et les jambes», a expliqué Bertrand Piccard aux journalistes au Caire avant le départ pour Abu Dhabi. «Très bientôt, il y aura des passagers sur des avions électriques qui seront rechargés sur le sol», a pronostiqué Bertrand Piccard, estimant toutefois qu'il faudra attendre avant d'en voir sur des avions solaires.

(L'essentiel/nxp/ats/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bob le 26.07.2016 11:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo !! Le défi humain est aussi important que la prouesse technologique, la conquête de l'énergie solaire est en marche, espérons que ce petit pas soit le début de la fin des énergies fossiles. rdv ds 100 ans

Les derniers commentaires

  • Bob le 26.07.2016 11:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo !! Le défi humain est aussi important que la prouesse technologique, la conquête de l'énergie solaire est en marche, espérons que ce petit pas soit le début de la fin des énergies fossiles. rdv ds 100 ans