Record de lancements

06 mars 2018 09:37; Act: 06.03.2018 09:54 Print

SpaceX a réalisé son 50e lancement de Falcon 9

La société américaine a assuré tôt mardi le cinquantième tir de sa fusée Falcon 9, étape symbolique franchie remarquablement rapidement.

storybild

La fusée Falcon 9 se distingue surtout par sa capacité de «réutilisation».

Sur ce sujet
Une faute?

La fusée, qui transporte un satellite de télécommunications de la société espagnole Hispasat destiné à servir l'Europe et l'Afrique du nord-ouest, a décollé comme prévu à 5h33 GMT, mardi, d'un pas de tir de Cap Canaveral en Floride. Le satellite a été placé en orbite géostationnaire (qui orbitera à 36 000 km d'altitude) après 33 minutes de vol, a annoncé SpaceX. Pesant «six tonnes et pratiquement de la taille d'un bus de ville, ce sera le satellite géostationnaire le plus imposant que nous ayons jamais lancé», avait auparavant tweeté Elon Musk, le charismatique patron de SpaceX.

La fusée Falcon 9 a volé pour la première fois en 2010 et elle est depuis devenue un recours fiable pour transporter des cargaisons de vivres et d'expériences scientifiques vers la Station spatiale internationale, mettre en orbite des satellites civils mais aussi des objets ultrasecrets pour le compte du gouvernement américain. Mais elle se distingue surtout par la capacité de son premier étage à revenir se poser en douceur sur la terre ferme ou sur une plateforme en mer, avant d'être réutilisée pour un nouveau tir. SpaceX veut de cette façon casser les coûts de lancement tout en accélérant les cadences de tir.

La Falcon 9 n'est qu'une étape avant Mars

Mardi, toutefois, SpaceX a expliqué ne pas avoir tenté cette manœuvre en raison des conditions météo défavorables. Selon le magazine Ars Technica, SpaceX a lancé Falcon 9 avec succès à 18 reprises en 2017. C'est deux fois plus que le meilleur score de son concurrent Atlas V en 2014 et 2015 et que le nombre de lancements maximum de navettes spatiales en 1985, année la plus prolifique pour ce programme de la Nasa. Les responsables de l'entreprise comptent lancer plus de vingt Falcon 9 cette année.

Mais cette fusée n'est qu'une étape dans ce qu'Elon Musk voit comme sa grande œuvre: la colonisation de la planète Mars. SpaceX a lancé en février Falcon Heavy, un lanceur composé de trois Falcon 9 alignés sur lesquels a été juché un second étage. Pour être sûr que le lancement ne passe pas inaperçu, le richissime entrepreneur a mis en orbite son propre roadster électrique Tesla (sa marque automobile) «conduit» par un mannequin engoncé dans la combinaison spatiale créée par SpaceX pour ses futures missions humaines.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ambassade de TontonBeberie le 06.03.2018 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    Sans récupération deux fois de suite ? L'échec de la récupération du booster central de Falcon Heavy y serait-il pour quelque chose ?

  • Ambassade d'Elon Musk le 06.03.2018 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    SpaceX à définitivement ridiculisé ses concurrents. Point barre. End of the discussion.

Les derniers commentaires

  • Ambassade d'Elon Musk le 06.03.2018 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    SpaceX à définitivement ridiculisé ses concurrents. Point barre. End of the discussion.

  • Ambassade de TontonBeberie le 06.03.2018 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    Sans récupération deux fois de suite ? L'échec de la récupération du booster central de Falcon Heavy y serait-il pour quelque chose ?

    • Pas un râleur le 06.03.2018 13:02 Report dénoncer ce commentaire

      Non, c'est surtout qu'ils ont trop de booster en stock à force de les faire attérir, or ce sont des booster d'ancienne génération dont ils n'ont plus besoin. Pour autant, lors de ces 2 derniers vols, ils ont tenté des soft landing dans la mer via ce qu'on appelle des "suicide burn". Concrêtement ils s'entrainent à faire attérir les 1ers étages de la manière la plus efficace possible.

    • LeTroll le 06.03.2018 13:26 Report dénoncer ce commentaire

      Pour Falcon Heavy, on a vu la récupération simultanée des deux boosters latéraux tout de même. Pour Falcon 9, il est normal que s'ils exploitent toute la capacité (ici, le satellite était particulièrement lourd, d'après l'article), il ne reste pas de réserve pour la récup.