Menaces en Belgique

20 août 2015 08:28; Act: 20.08.2015 09:10 Print

«Tous les infidèles seront assassinés»

Un jihadiste originaire d'Anvers, actuellement en Syrie et proche de l'organisation terroriste de l'État islamique, vient d'exprimer de nouvelles menaces contre la Belgique.

storybild

Abdellah Nouamane, alias Abu Jihad Al-Belgiki (photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Abdellah Nouamane, un jihadiste originaire d'Anvers affirme que «les bibliothèques, les écoles, les hôpitaux, les rues commerçantes ou encore les discothèques» sont des cibles potentielles, rapportent jeudi Het Laatste Nieuws et la Dernière Heure.

«Nous ne tenons plus compte de toutes ces discussions au sujet des victimes innocentes. Tous les infidèles seront assassinés. Nous les tuerons comme ils nous tuent», assène l'Anversois, qui ne dit pas où et quand le pays pourrait être frappé. «C'est clair à bien des égards que cet homme ne s'exprime pas pour lui-même, mais au nom d'un groupe plus important», estime Montasser Al-De'emeh, un spécialiste du jihadisme, qui a reçu l'enregistrement sonore par WhatsApp.

Abdellah Nouamane, un Anversois d'une vingtaine d'années qui est membre de l'organisation Shariah4Belgium. Celui-ci se fait appeler Abu Jihad Al-Belgiki et se trouve, depuis juin 2013, en Syrie. Il s'est notamment fait photographier en compagnie de membres de la Katiba Al-Battar, la brigade d'élite qui avait mis au point le complot finalement déjoué de Verviers.

(L'essentiel/ATS)