Corée du Nord

29 mai 2018 07:43; Act: 29.05.2018 13:01 Print

Trump et Abe unis face à Pyongyang

Les gouvernements américain et japonais ont réaffirmé leur volonté de voir l'arsenal de Pyongyang complètement démantelé.

storybild

Shinzo Abe et Donald Trump sont sur la même ligne concernant la Corée du Nord.

Sur ce sujet
Une faute?

Donald Trump et le Premier ministre japonais Shinzo Abe se sont entretenus lundi par téléphone, affirmant leur volonté de voir l'arsenal de Pyongyang complètement démantelé et confirmant qu'ils se rencontreront avant un sommet attendu entre le président américain et Kim Jong-un, selon la Maison-Blanche.

«Les deux dirigeants ont évoqué les développements récents en Corée du Nord et confirmé qu'ils se rencontreront à nouveau afin de poursuivre leur coordination étroite avant le sommet attendu entre les États-Unis et la Corée du Nord», écrit la Maison-Blanche.

«Le président et le Premier ministre affirment leur impératif partagé d'obtenir le démantèlement complet et permanent des programmes nord-coréens d'armement nucléaire, chimique et biologique ainsi que de missile balistique», poursuit-elle dans un communiqué. Selon le Washington Post, citant un responsable japonais anonyme, Donald Trump et Shinzo Abe pourraient s'entretenir en marge d'un sommet du G7 prévu au Québec les 8 et 9 juin. «Mais il est également possible qu'Abe passe par Washington en route pour cette conférence», précise le journal.

Incertitudes sur le sommet

La rencontre historique entre le président américain et le dirigeant nord-coréen, qui devait se tenir le 12 juin à Singapour, fait l'objet depuis plusieurs jours de multiples revirements spectaculaires. Après que Donald Trump en avait accepté le principe à la surprise générale, en mars, il a soudainement annoncé jeudi qu'il l'annulait, citant «l'hostilité» de déclarations récentes de Pyongyang.

Le président américain a depuis de nouveau changé radicalement de ton, se disant optimiste, dès vendredi, sur la tenue de ce sommet, à ces mêmes lieu et date. Il a loué dimanche le «brillant potentiel» de la Corée du Nord et lui a auguré d'un avenir économique prospère, tout en confirmant la présence en Corée du Nord d'une équipe américaine envoyée pour préparer sa rencontre avec Kim Jong-un.

(L'essentiel/afp)