Au Japon

12 septembre 2019 09:34; Act: 12.09.2019 11:43 Print

Un papa harcelé à cause de ses congés paternité

Un Japonais de 38 ans a eu le courage de faire un procès à son entreprise, qui l'aurait mis au placard avant de le harceler en raison d'un double congé paternité.

storybild

Alors qu'il avait exercé des fonctions dans le marketing et les ressources humaines chez Asics, un employé a été muté, après un congé paternité d'un an sur un poste, sans rapport avec son niveau de compétences. (photo: Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Le procès d'une entreprise, accusée par un salarié de harcèlement moral parce qu'il avait pris des congés paternité, s'est ouvert jeudi à Tokyo, un cas très rarement porté jusqu'à présent devant les tribunaux au Japon. Le plaignant, un Japonais de 38 ans souhaitant rester anonyme, réclame 4,4 millions de yens (près de 37 000 euros) de dommages-intérêts à son employeur, l'équipementier sportif nippon Asics.

Alors qu'il avait exercé des fonctions dans le marketing et les ressources humaines chez Asics, il a été muté après un congé paternité d'un an en 2015/2016 sur un poste sans rapport avec son niveau de compétences, dans un entrepôt d'une filiale de logistique. Il est ensuite parvenu à retrouver un poste au siège, mais son employeur lui aurait donné alors des «tâches inutiles» selon lui, dénonçant une «pression silencieuse» pour qu'il démissionne.

Des papas vus d'un très mauvais œil

Il a pris un deuxième congé paternité en 2018/2019, après la naissance d'un nouvel enfant. Sur le papier, la loi japonaise est plutôt généreuse en termes de congés parentaux: elle autorise tant la mère que le père à faire une pause allant jusqu'à un an après la naissance d'un enfant. Par ailleurs, ce congé peut être prolongé au-delà d'un an si aucune place en crèche n'est disponible. Les salariés ne sont pas payés par l'employeur durant un congé parental, mais des aides d’État existent pour compenser.

Parmi la population active au Japon, plus de 80% des mères prennent un congé parental, mais seulement 6% des pères y ont recours. Les salariés japonais sont vus d'un très mauvais œil quand ils prennent un congé paternité, même si la loi le leur permet et que le gouvernement tente d'augmenter le taux de natalité dans le pays, l'un des plus faibles au monde, a déclaré à l'AFP, Naoto Sasayama, l'avocat du plaignant.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pierre le 12.09.2019 10:29 Report dénoncer ce commentaire

    Le comportement de l'entreprise devrait être lourdement pénalisé. Les congés paternité sont en effet pas uniquement une bonne chose pour les pères; il s'agit aussi de la meilleure voie vers un vrai équilibre des salaires entre les hommes et les femmes.

  • Head of Department le 12.09.2019 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    Si tu es salarié dans une société qui est implantée au "Pays du Soleil Levant" et que tu prends un congé parental, maternité, arrêt de maladie... il faut s'attendre à des lourdes conséquences. D'ailleurs ce n'est pas pire ailleurs, même si....on ne peut pas toujours faire ce qu'on veut au travail!! Entre pouvoir faire et devoir faire, il faut choisir!! #Yipikai

  • Harakiri le 12.09.2019 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo a cette famille, c'est tellement rare au pays du soleil levant et ils ont l'air tellement heureux...

Les derniers commentaires

  • Angelo51 le 12.09.2019 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au Japon et dans les autres pays asiatiques en général les gens aiment le travail. Énorme différence culturelle avec l’Europe et énorme différence de croissance aussi.

  • HRCo le 12.09.2019 12:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n’est pas mal vu que au Japon, cette réalité existe aussi au Luxembourg !

  • Harakiri le 12.09.2019 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo a cette famille, c'est tellement rare au pays du soleil levant et ils ont l'air tellement heureux...

  • Head of Department le 12.09.2019 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    Si tu es salarié dans une société qui est implantée au "Pays du Soleil Levant" et que tu prends un congé parental, maternité, arrêt de maladie... il faut s'attendre à des lourdes conséquences. D'ailleurs ce n'est pas pire ailleurs, même si....on ne peut pas toujours faire ce qu'on veut au travail!! Entre pouvoir faire et devoir faire, il faut choisir!! #Yipikai

    • Death of Department le 12.09.2019 16:52 Report dénoncer ce commentaire

      T'en rêves de bosser au Japon, pas vrai ?

  • DZ19 le 12.09.2019 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Absolument la même chose ici ...