Pollution extrême

08 mars 2018 07:38; Act: 08.03.2018 09:20 Print

Un plongeur filme un océan de déchets à Bali

Des millions de touristes affluent chaque année au bord des plages de l'île indonésienne de Bali. Mais une vidéo montre une autre réalité: des eaux claires souillées de déchets.

Sur ce sujet

La vidéo sous-marine réalisée cette semaine par Rich Horner montre le plongeur nager sous l'eau au milieu de centaines de déchets en plastique et autres détritus à Manta Point, sur la petite île de Nusa Penida, au sud-est de Bali, où les touristes viennent observer les raies manta. «Les courants de l'océan nous ont apporté un beau cadeau avec des méduses, planctons, feuilles, branches, palmes, tiges, etc... Oh, et du plastique», a écrit le plongeur non sans ironie sur son compte Facebook.

Toutes sortes de plastiques -incluant des bouteilles, gobelets et paillettes- flottent autour de lui. «Des sachets en plastique, encore des sachets en plastique, du plastique, du plastique, tellement de plastique!», a-t-il ajouté. Les monticules de déchets qui s'accumulent sur les plages nuisent à la réputation de Bali, présentée comme une île de rêve aux eaux turquoise, et mettent en exergue le problème des ordures en Indonésie.

Quatrième pays le plus peuplé au monde avec quelque 255 millions d'habitants, cet archipel d'Asie du Sud-Est est le deuxième producteur mondial de déchets marins après la Chine, avec 1,29 million de tonnes par an jetées en mer, qui provoquent des dégâts immenses sur les écosystèmes et la santé. Pour I Gede Hendrawa, chercheur en océanographie à l'Université Udayana de Bali, «les déchets dérangent les touristes d'un point de vue esthétique mais le problème du plastique est bien plus grave que cela: des microplastiques peuvent contaminer les poissons qui, s'ils sont mangés par des humains, peuvent provoquer des problèmes de santé comme le cancer».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sanctionnons les polueurs le 08.03.2018 09:58 Report dénoncer ce commentaire

    Commençons déjà à faire le ménage chez nous avant de nous plaindre de ce que l'on voit chez les autres ! Tous ces fumeurs qui jettent systématiquement leur mégots n'importe où, les chauffeurs routiers qui ne s'arrêtent pas et jettent leurs bouteilles d'urine le long de nos routes. Et puis tous ceux qui ne font pas attention au déchets rejeter sur nos routes dans les villes ou dans la nature (ou sur la mer), papier, sacs plastiques, bouteilles, etc... regardez le long de nos routes, pire encore sur les aires d'arrêt le long des routes surtout lorsqu'elles sont non aménagées

  • grace le 08.03.2018 09:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a tellement des personnes sans travail les Etats membres et le restant du monde peuvent organiser une société internationale pour ramassage des poubelles dans les océans et terre ....

  • red le 08.03.2018 09:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a quand la civilitee !!en attendant un jeune a inventee un depolueur d'ocean mais...pas de dubside..

Les derniers commentaires

  • ladeux le 08.03.2018 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on préfère taxer les diesels au lieu de nettoyer et verbaliser les gens qui jettent tout et n'importe quoi sur la route et dans nos rivières. on préfère taxer les conducteurs de diesel au lieu de nettoyer nos mers et plages

  • L'argonaute le 08.03.2018 14:04 Report dénoncer ce commentaire

    La terre retrouvera sa splendeur le jour ou l'etre humain aura disparu

  • Miss le 08.03.2018 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    Les humains produisent tant de dechets, qu’en plus de les larguers sur Terre, dans les mers et oceans, ils les larguent aussi dans l’espace ! Avant ils restaient au large mais il y en a tellement que ca s’approche de plus en plus des cotes. Bientot on ne pourra plus se baigner a proximite des bords de plage. Vivement que l’on reduise nos dechets et que l’on trouve des solutions a leur recyclage!

  • MoiJe le 08.03.2018 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    C'est magnifique!

  • Sanctionnons les polueurs le 08.03.2018 09:58 Report dénoncer ce commentaire

    Commençons déjà à faire le ménage chez nous avant de nous plaindre de ce que l'on voit chez les autres ! Tous ces fumeurs qui jettent systématiquement leur mégots n'importe où, les chauffeurs routiers qui ne s'arrêtent pas et jettent leurs bouteilles d'urine le long de nos routes. Et puis tous ceux qui ne font pas attention au déchets rejeter sur nos routes dans les villes ou dans la nature (ou sur la mer), papier, sacs plastiques, bouteilles, etc... regardez le long de nos routes, pire encore sur les aires d'arrêt le long des routes surtout lorsqu'elles sont non aménagées