Indonésie

16 juin 2018 11:08; Act: 16.06.2018 11:16 Print

Une femme dévorée par un python de 7 mètres

Des villageois ont découvert le serpent géant, le ventre gonflé, à une trentaine de mètres des sandales et de la machette de la victime, âgée de 54 ans.

storybild

Le corps de la victime a été trouvé à l'intérieur du python. (photo: impiannews.com/)

Sur ce sujet

Le cadavre intact d'une Indonésienne a été retrouvé dans le ventre d'un python de sept mètres, capturé près de l'endroit où elle avait disparu alors qu'elle travaillait dans son potager, a annoncé samedi la police. Le corps de Wa Tiba, âgée de 54 ans, a été retrouvé par des villageois qui s'étaient lancés la veille à sa recherche à Persiapan Lawela sur l'île de Mun, au sud-est de Sulawesi.

«Les habitants se doutaient que le serpent avait avalé la victime et l'ont tué puis transporté hors du jardin», a expliqué le chef de la police locale. «Le ventre du serpent a été ouvert et le corps de la victime trouvé à l'intérieur», a-t-il ajouté. Selon lui, elle avait été avalé tête la première. Les villageois ont découvert le serpent géant, le ventre gonflé, à une trentaine de mètres des sandales et de la machette de Wa Tiba. Le potager était situé au pied d'une falaise rocheuse, connue pour abriter des serpents. Le python géant, une espèce qui vit dans les forêts tropicales, se rencontre fréquemment en Indonésie et aux Philippines. Il s'attaque à de petits animaux mais rarement à des êtres humains.

En mars 2017, un Indonésien avait été retrouvé mort dans le ventre d'un python de sept mètres qui l'avait avalé en entier près d'une plantation de palmiers à huile dans le village de Salubiro sur l'île de Sulawesi. En 2013, un vigile avait été tué à Bali par un python dans l'enceinte d'un hôtel en bord de plage, sur l'île la plus touristique d'Indonésie.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • GordonGekko le 16.06.2018 12:32 Report dénoncer ce commentaire

    Pas un vegan pour s’indigner du peu d’humanité dont a fait preuve le python en avalant cette brave dame.

  • lc le 16.06.2018 15:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une honte de rire de ca...

  • Humour noir le 16.06.2018 15:48 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'était pas un serpent végétarien..

Les derniers commentaires

  • Soleil le 17.06.2018 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    El Toro quand le Luxembourg aura le climat de l’Indonésie, vous serez les deux pieds dans la tombe!

  • briciola le 16.06.2018 21:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mon dieu pauvre femme cest horrible

  • Légiste le 16.06.2018 16:56 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère que la victime était morte avant de se faire avaler ? Sinon c'est encore plus horrible ! J'imagine que le serpent enserre et étouffe sa proie avant de l'avaler. C'est pour sa qu'il commence par la tête. Un peu comme fait Kââ à Mowgli.

    • Harry Kaud le 17.06.2018 19:33 Report dénoncer ce commentaire

      Le python broie les os des victimes plus petites et il étouffe les plus grands. En ce qui concerne les humains il paraît qu'ils meurent d'un arrêt cardiaque. Je ne sais pas si c'est vrai, en tout cas je l'ai lu dans une revue scientifique et j'ai vu un reportage qui disait pareil! Si vous voyez de quelle façon et surtout à quel vitesse ces serpents attaquent leur victime c'est bien possible!

  • Humour noir le 16.06.2018 15:48 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'était pas un serpent végétarien..

  • lc le 16.06.2018 15:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une honte de rire de ca...