Trump quitte l'Asie

14 novembre 2017 13:58; Act: 14.11.2017 17:10 Print

Voyage «très réussi, je me suis fait des amis»

Le président américain a quitté mardi la capitale philippine, Manille, après un voyage de douze jours en Asie. Son voyage lui a visiblement apporté une pleine satisfaction.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

L'avion présidentiel Air Force One a quitté l'aéroport international Ninoy Aquino, en milieu d'après-midi, à l'issue d'un périple de douze jours qui aura mené Donald Trump dans cinq pays: Japon, Corée du Sud, Chine, Vietnam et Philippines.

«Je me suis fait beaucoup d'amis, au plus haut niveau», a-t-il déclaré aux journalistes peu avant son départ. «Nous avons tous travaillé dur et je crois que les fruits de notre travail vont être incroyables», a-t-il ajouté.

Le voyage, au cours duquel le président américain a été accueilli avec un faste auquel il a dit avoir été très sensible, fut largement consacré au dossier nucléaire nord-coréen. À chaque étape, Donald Trump a par ailleurs martelé sa volonté de rééquilibrer les échanges commerciaux avec cette région du monde et plaidé – sans obtenir d'avancées majeures – pour un meilleur accès aux marchés asiatiques pour les entreprises américaines. M. Trump a fait mardi matin une très brève apparition au Sommet de l'Asie orientale, mais est parti avant même la traditionnelle photo de famille rassemblant tous les dirigeants et la cérémonie d'ouverture.

Rupture avec son prédécesseur

Évoquant sa rencontre, lundi, avec son homologue philippin Rodrigo Duterte, il s'est félicité d'avoir marqué une rupture avec son prédécesseur Barack Obama qui avait selon lui «beaucoup de problèmes» avec Manille. «Il est très important que nous ayons de bonnes relations avec les Philippines, et c'est le cas», a-t-il souligné.

La sanglante «guerre contre la drogue» menée avec des méthodes expéditives par le président philippin, sur laquelle M. Trump n'a pas dit un mot, vaut à Manille un feu nourri de critiques sur la scène internationale. Il y a un an, lors du sommet de l'Asean (Association des nations d'Asie du Sud-Est), qui avait lieu au Laos, Barack Obama avait annulé son tête-à-tête après avoir été traité de «fils de pute» par le président philippin. Si la Maison-Blanche assure que la question des droits de l'homme a été «brièvement» évoquée lors du tête-à-tête entre les deux hommes, la présidence philippine a assuré que cela n'avait pas été le cas.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ladeux le 14.11.2017 20:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    plus on parle de ce bon et

  • Ton petit voisin... le 14.11.2017 23:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi aussi... je voudrais me faire des amis...

Les derniers commentaires

  • Ton petit voisin... le 14.11.2017 23:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi aussi... je voudrais me faire des amis...

  • ladeux le 14.11.2017 20:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    plus on parle de ce bon et