Guerre commerciale

31 mai 2018 16:31; Act: 31.05.2018 16:52 Print

Washington impose des taxes sur l'acier européen

Les États-Unis appliqueront ce vendredi d'importants tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium importés de l'UE, du Mexique et du Canada.

storybild

Wilbur Ross a annoncé la décision des États-Unis lors d'une conférence de presse téléphonique.

Sur ce sujet
Une faute?

Les États-Unis ont décidé de ne pas prolonger l'exemption temporaire accordée à l'Union européenne jusqu'à jeudi minuit et vont mettre en place des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium, a indiqué jeudi le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross. Le sursis sur ces taxes est également levé pour le Mexique et le Canada, ses deux partenaires de l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna) dont la renégociation, entamée il y a dix mois, peine à aboutir.

Wilbur Ross, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse téléphonique alors qu'il était à Paris pour une réunion de l'OCDE, a précisé que les États-Unis ne voulaient pas accorder aux 28 pays membres de l'Union européenne (UE) «une exemption permanente et inconditionnelle sur les tarifs». «Nous avons eu des discussions avec la Commission européenne et même si nous avons fait des progrès, ils ne sont pas allés jusqu'au point où il aurait été justifié soit de prolonger l'exemption temporaire, soit d'accorder une exemption permanente», a affirmé le ministre de Donald Trump.

Épée de Damoclès au-dessus de leur tête

Il a minimisé les risques de représailles de la part de ces pays et ajouté qu'il y avait «un potentiel de discussion» avec l'Union européenne. Mais, a-t-il ajouté, «comme nous ne savons pas quelle va être leur réaction à l'idée de continuer les discussions» malgré l'imposition des tarifs, «il est un peu prématuré pour savoir quels seront les sujets de ces négociations». L'Union européenne avait exigé l'exemption définitive de ces taxes douanières comme tout préalable aux négociations.

Les Européens, France en tête, ont insisté sur le fait qu'ils ne pouvaient discuter en ayant une épée de Damoclès au-dessus de leur tête, qui plus est de la part d'un allié commercial. À propos du Mexique et du Canada, le secrétaire au Commerce a souligné que les négociations sur l'Aléna «prenaient plus de temps qu'espéré». «Il n'y a plus de date précise pour la conclusion des négociations, donc (ces pays) ont été ajoutés à la liste de ceux qui vont payer des tarifs», a-t-il ajouté.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Curieux le 31.05.2018 17:48 Report dénoncer ce commentaire

    Et si on mettait des taxes sur du Coca-Cola Pepsi-Cola... toutes les franchise genre McDonald, Burger King tous les vins californiens, tous les avions et pièces de rechange BOING, sans parler de taxer la projections de films made in Hollywood, Universal et company. Ah oui et bien sûr n'oublions pas Disney et Co.

  • La Mouche le 31.05.2018 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si ça continue comme ça, je pense que le "America First" va devenir le "America Alone"... Les différents pays du monde vont finir par se lasser de la politique individualiste et capricieuse des États-Unis.

  • Angoiser le 31.05.2018 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui me fait rire c’est l’Europe qui à attendu maintenant il faut encore quelques heures pour prendre des mesures. Franchement vous auriez dû agir à la seconde et pas avec des heures à venir. Triste Europe

Les derniers commentaires

  • Hofcat le 01.06.2018 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    Commençons déjà par présenter la facture pour l'arnaque du subprime. A mons avis les pertes cumuluées des Etats, banques, enreprises et particuliers européens dépassent les 1.000 milliards... Quand une entreprise UE ne respecte pas un règlement US pour 1 l'amende (!?) est de l'ordre de 100. Si on applique le même ratio on en serait à 100.000 milliards...

  • GENTECH IS NO FOOD le 01.06.2018 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    STOP les importations de produits agricoles de l'USA pour la non-déclaration de manipulations génétiques et l'usage massif de poisons, d'hormones, du chlore et autres substances chimiques non-déclarées sur les produits!!! ...

  • aussi une vérité le 01.06.2018 07:59 Report dénoncer ce commentaire

    S'ils ne produisaient pas tant de casse, il y aurait quelqu'un qui achètera leurs produits. Même la pomme doit être assemblé en Chine parce qu'ils ne sont pas capables

  • mange/bois/dors/roule enUE le 01.06.2018 07:42 Report dénoncer ce commentaire

    que vas faire l'UE ? presque rien c'est vrai l'UE est toujours divisé, chaque pays ne voie que son profit ;mais VOUS consommateursss (oui avec plusieur S) on est entre 500 et 750 millions d'habitants si vous boycotter les produits made in USA vous vous rendez compte ?? entre 500 ou 750 millions de produits invendus chaque jour...ONCLE SAM deviendras obèse a force d'avaler son surstock, donc le pseudo:::==> Le Curieux le 31.05.2018 17:48 commence a montrer l'excemple,,,,,achétons UE et on garderas nôtre LIBERTé en même temps

  • Henck le 01.06.2018 06:37 Report dénoncer ce commentaire

    Qu on envoie les US sur les roses, au final nous avons un marché de 500 millions de consommateurs, et il reviendront la queue entre les jambes , chiche !