Piégés dans le métro/Chine

21 juillet 2021 09:43; Act: 21.07.2021 10:38 Print

«À l'intérieur, l'eau montait et arrivait jusqu'au cou»

Des vidéos de passagers pris au piège par les inondations dans le métro, à Zhengzhou, ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux et les gros titres des médias.

Sur ce sujet
Une faute?

Des passagers qui s'accrochent aux poignées pendant que l'eau monte dans leur rame. Au moins douze personnes ont péri en Chine, prises au piège dans le métro après des pluies torrentielles dans le centre du pays. La métropole de Zhengzhou, qui compte plus de 10 millions d'habitants, a vu mardi à l'heure de pointe une partie de son réseau de métro englouti, alors qu'en surface des torrents de boue submergeaient les artères de la capitale provinciale du Henan.

Des vidéos de passagers médusés ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux et les gros titres des médias locaux. «De l'eau s'échappait des fissures de la porte (d'une rame de métro), tous les passagers qui l'ont pu se sont alors mis debout sur les sièges», a témoigné une passagère sur Weibo, l'équivalent en Chine de Twitter. Cette femme rentrait mardi chez elle vers 17h (9h GMT) lorsque son métro s'est soudainement arrêté entre deux stations proches du centre-ville, sur la ligne 5.

Courant trop fort

La passagère apparaît dans une vidéo, incrédule devant la rapide montée des eaux à l'extérieur de sa rame. Quelques secondes plus tard, les portes du wagon cèdent face à la pression de l'eau et le métro se retrouve submergé. Un autre internaute raconte, lui, avoir tenté de s'enfuir. En vain. «À l'intérieur, l'eau montait de plus en plus. L'eau nous arrivait jusqu'au cou», se souvient-il. Et le passager de préciser qu'au bout d'une demi-heure «il devenait difficile de respirer».

Plusieurs témoignages rapportent que la panique s'est emparée des passagers coincés dans différentes rames. Baignant dans un torrent d'eau boueuse, des parents tentent tant bien que mal de protéger leurs enfants en les tenant en hauteur dans leurs bras. Puis soudain, c'est la délivrance.

Des sauveteurs brisent les vitres et les passagers sont extraits par le toit des wagons, selon la télévision publique CCTV. Les évacuations ont eu lieu dans le noir alors que l'électricité avait été coupée. Il a ensuite fallu pour les passagers se frayer un chemin pour atteindre une sortie. Pas une mince affaire.

Une année de pluie en trois jours

Dans des stations englouties, «le courant était trop fort pour nager», a ainsi expliqué à la télévision publique un rescapé, du nom de Zhang. «Les personnes qui m'entouraient s'agrippaient aux rambardes, on était une dizaine» à essayer de quitter la station «avec de l'eau jusqu'aux épaules».

Zhengzhou a été placée mardi en alerte rouge face aux intempéries, soit le niveau d'alerte le plus élevé pour la météorologie en Chine. La métropole a reçu en trois jours presque l'équivalent d'une année de pluie.

(nc/L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • packtiech le 21.07.2021 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est terrible qui arrivait aux gens de la bienveillante RPC de Pékin, à cause du "réchauffage", terrible!

  • Vindulux le 21.07.2021 13:41 Report dénoncer ce commentaire

    Le positif est que ces images arrivent justes après celles de la Belgique ou de l'Allemagne. Les luxembourgeois doivent accepter que nous sommes les responsables de toutes ces catastrophes, les lointaines , comme les locales. Doit on arriver à un millier de disparus au GDL, pour accepter l'interdiction , des vacances en avion, des voitures en villes ou pour rendre covoiturage obligatoire pour les résidents et donner la priorité au vélo pour les déplacements quotidiens. Manger moins de viande c'est bénéfique pour nous et pour la planète...

  • prénom/nom le 21.07.2021 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    Il manque la vidéo du mec aspiré par un siphon dans la rue alors qu'il essayait de sauver quelqu'un, c'est la pire je crois :-(

Les derniers commentaires

  • lulu le 21.07.2021 23:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    prenez soins de vos proches. La fin est proche

  • 123 le 21.07.2021 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vindulux vous croyez quand nous allons sauver la planète comme ça???

  • Résident le 21.07.2021 19:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les micro ondes Huawei permettent un réchauffage qui dégage des vapeurs de bonheur, excellentes pour la couche d'ozone

  • packtiech le 21.07.2021 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est terrible qui arrivait aux gens de la bienveillante RPC de Pékin, à cause du "réchauffage", terrible!

  • Vindulux le 21.07.2021 13:41 Report dénoncer ce commentaire

    Le positif est que ces images arrivent justes après celles de la Belgique ou de l'Allemagne. Les luxembourgeois doivent accepter que nous sommes les responsables de toutes ces catastrophes, les lointaines , comme les locales. Doit on arriver à un millier de disparus au GDL, pour accepter l'interdiction , des vacances en avion, des voitures en villes ou pour rendre covoiturage obligatoire pour les résidents et donner la priorité au vélo pour les déplacements quotidiens. Manger moins de viande c'est bénéfique pour nous et pour la planète...