En Chine

08 novembre 2019 10:43; Act: 08.11.2019 11:18 Print

À quelques centimètres d'une mort absurde

Deux Chinois attablés à la terrasse d'un Starbucks ont failli se faire écraser par une fenêtre tombée du deuxième étage d'un immeuble. Ils comptent porter plainte.

Sur ce sujet
Une faute?

Ce n'était pas leur heure, mais il s'en est fallu de peu. Samedi, deux amis étaient en train de boire tranquillement un café sur une terrasse de Shanghai, quand une fenêtre est tombée du ciel. Après une chute du deuxième étage, la vitre est venue s'écraser sur leur table, éjectant leurs boissons au sol. Par miracle, les deux jeunes hommes ont réagi juste à temps et n'ont pas été blessés.

L'incident est survenu sur la terrasse d'un Starbucks, café situé dans le district de Putuo. L'établissement fait partie d'un centre commercial s'étalant sur trois étages, lui-même construit sous un hôtel haut de trente étages. «Un membre du personnel (du centre commercial) a poussé la fenêtre pour l'ouvrir et elle est tombée. Elle n'a pas été installée correctement, ou il y avait un défaut quelconque», estime M. Qian.

L'homme se dit traumatisé par sa mésaventure et compte bien ne pas en rester là. «Nous avons frôlé la mort. Nous sommes terrifiés, psychologiquement marqués», assure le jeune homme, qui a l'intention de porter plainte contre le centre commercial et contre Starbucks. «Nos exigences sont très simples: des améliorations pour renforcer la sécurité de la clientèle, et des excuses formelles et publiques», conclut-il.

(L'essentiel/joc)