En Inde

14 janvier 2022 09:22; Act: 14.01.2022 10:32 Print

Acquitté après le viol présumé d'une religieuse

Un évêque indien de l'Église catholique romaine a été acquitté, vendredi, dans son procès pour le viol présumé d'une religieuse.

storybild

Franco Mulakkal est le premier prélat indien jamais jugé dans un tel cadre. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Un évêque indien de l'Église catholique romaine a été acquitté vendredi dans son procès pour le viol présumé d'une religieuse. Un tribunal de l'État du Kerala, dans le sud du pays, a prononcé un verdict laconique d'une ligne, rejetant les accusations portées contre lui. Il était accusé d'avoir violé la religieuse, plusieurs fois, entre 2014 et 2016, alors qu'il dirigeait l'ordre des Missionnaires de Jésus, au Kerala.

Il a nié toutes les accusations. L'Église catholique est impliquée dans une série de scandales d'abus sexuels dans le monde entier, mais Franco Mulakkal est le premier prélat indien jamais jugé dans un tel cadre. La nonne a déclaré qu'elle avait approché l'église à plusieurs reprises mais, ses plaintes restées lettres mortes, elle avait fini par s'adresser à la police.

Arrêté à la fin de 2018

Ayant pourtant déposé plainte en 2018, la police n'a ouvert l'enquête que lorsque cinq nonnes ont commencé à manifester pour réclamer justice, presque chaque jour, devant le tribunal. L'ecclésiastique avait été arrêté à la fin de 2018 puis libéré sous caution. Les religieuses avaient écrit au Vatican réclamant son intervention, en vain. Elles avaient revanche subi de nombreuses critiques au sein de l'Eglise pour leur action interprétée comme une rébellion.

Leur mouvement avait fini par faire la une de la presse nationale et divisé la minorité chrétienne de l'Inde, représentant 2,3% de la population du pays à majorité hindoue, selon les chiffres du recensement. Le Kerala est considéré comme le berceau du christianisme en Inde, l'apôtre Thomas y aurait débarqué en 52 après Jésus-Christ.

(L'essentiel/afp)