Aux États-Unis

21 septembre 2021 11:47; Act: 21.09.2021 11:47 Print

Antivax, la maîtresse se teint le visage en noir

Une prof d’école primaire a été suspendue pour avoir arboré un blackface en signe de contestation à la vaccination au Covid. Elle voulait «rendre hommage» à Rosa Parks.

storybild

La direction de l’établissement a suspendu la prof.

Sur ce sujet
Une faute?

L’employée d’une école primaire de l’Oregon aux États-Unis qui entendait protester contre l’obligation de se faire vacciner contre le Covid-19 s’est présentée à son travail avec le visage teint en noir pour, selon elle, représenter la célèbre militante des droits civiques Rosa Parks, rapportent des médias locaux lundi.

Lauren Pefferle, assistante d’éducation à l’école Mabel Rush de Newberg, près de Portland, dit avoir utilisé de la teinture d’iode pour s’assombrir le visage et ressembler à Rosa Parks, selon le journal Newberg Graphic. Rosa Parks était devenue célèbre dans les années 1950 pour son refus de céder sa place à un passager blanc dans un autobus, à un moment où la lutte contre la ségrégation raciale divisait le pays.

Vaccination obligatoire

L’usage du «blackface», une représentation caricaturale de personnes noires par des acteurs blancs grimés qui avait cours par le passé, est désormais considéré comme extrêmement injurieuse aux États-Unis.

L’Oregon fait partie des États américains, de plus en plus nombreux, qui exigent du personnel éducatif qu’il soit vacciné contre le Covid-19, alors que le nombre de cas continue d’augmenter, sous l’effet notamment du très contagieux variant Delta. Bien que les scientifiques insistent sur l’efficacité du vaccin contre les formes graves du Covid-19, une minorité d’Américains souvent très remontée estime que l’obligation vaccinale et les autres restrictions sanitaires sont une atteinte intolérable à leurs libertés individuelles.

En «congé administratif»

L’initiative de Lauren Pefferle n’a pas suscité l’adhésion de ses employeurs. «Vendredi, l’une des nos employées s’est rendue à son travail avec un «blackface», déplore le district scolaire de Newberg dans un communiqué lundi, sans citer nommément Mme Pefferle. «L’employée a quitté le site et les ressources humaines l’ont placée en congé administratif», poursuit le district.

«Il est important de se souvenir que le blackface a été utilisé pour représenter de manière stéréotypée les communautés noires et les blesser. Nous reconnaissons la violence et le traumatisme que cela représente. Le blackface n’a pas sa place dans nos écoles», poursuit le communiqué.

(L'essentiel/afpe)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JP L le 21.09.2021 20:59 Report dénoncer ce commentaire

    L’archétype des opposants au vaccin?

  • Franchement le 21.09.2021 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    l'un abat un employé de station-service, l’autre harcèle les médecins qui appelle à la vaccination, à Londres les antivax mettent des lames de rasoir derrière leurs posters pour blesser ceux qui les enlèves (agents de nettoyage pour la plupart) et celle-ci se peint le visage en noir. On assiste vraiment à une radicalisation de ce mouvement qui fait peur.

  • Gramme le 22.09.2021 09:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’aime bien moi les complotistes, depuis l’arrêt de la série X-files j’étais en manque

Les derniers commentaires

  • ohlesmoutons le 22.09.2021 14:28 Report dénoncer ce commentaire

    hahahaha les provax auront bientôt leur 3ème pîqure! Soyez bien dociles sinon c'est fini avec vos libertés hahahahaha

    • Masca le 22.09.2021 15:50 Report dénoncer ce commentaire

      waouh, quel message intelligent, avec des mots que nous n'avions pas encore entendu ces 2 dernières années: moutons, 3ème piqure, libertés, sans oublier l'argument de base des anti-cerveaux: hahahahaha...

  • @pierre le 22.09.2021 13:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pauvre type, vous me faites de la peine... Tous ceux/celles qui se permettent de se moquer des fautes d'orthographes doivent vraiment être des Vrais LOOSERS dans la vraie vie !!!!

    • @@pierre le 22.09.2021 14:31 Report dénoncer ce commentaire

      euh c'est LOSERS, avec un seul O...c'est cadeau.

  • Tillia le 22.09.2021 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    Elle a démontré uniquement sa stupidité !

    • @Tillia le 22.09.2021 11:58 Report dénoncer ce commentaire

      heureusement on a vous qui peut nous démontrer son intelligence!

    • Pierre le 22.09.2021 12:18 Report dénoncer ce commentaire

      "on a vous qui POUVEZ ..." !

  • Gramme le 22.09.2021 09:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’aime bien moi les complotistes, depuis l’arrêt de la série X-files j’étais en manque

  • La Laura masquée le 22.09.2021 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai essayé de faire la même chose hier, mon homme a appelé la police en rentrant du bureau en me voyant fouiller dans les placards !