Aux Maldives

09 février 2020 17:09; Act: 10.02.2020 11:52 Print

Arrêtée, la blogueuse se fait recouvrir son bikini

Une touriste anglaise de 26 ans a été malmenée par des policiers aux Maldives. Son tort? Elle portait un bikini. La vidéo fait polémique.

Sur ce sujet
Une faute?

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux et suscité la polémique. Une blogueuse britannique a été arrêtée sur l'île paradisiaque de Maafushi, aux Maldives. Des images tournées par des témoins montrent trois agents de police en train de malmener la jeune femme et de la recouvrir d'une serviette pour cacher son bikini. «C'est une agression sexuelle», a-t-elle dénoncé.

Pour rappel, les Maldives appliquent les règles strictes de la Charia, sauf dans les établissements hôteliers qui bénéficient de dérogations, afin que les touristes puissent se prélasser sur la plage en maillot de bain. Plusieurs lectures de cet incident ont été partagées au fil des heures.

D'aucuns critiquent l'autoritarisme de la police, d'autres mettent en avant le fait que la jeune femme a refusé de se plier aux règles, après que les agents en question lui ont longuement rappelé la loi en vigueur. Rien n'a été précisé quant au lieu où s'est déroulé cette scène...

La jeune femme n'est en tout cas pas une inconnue. Cecilia Jastrzembska, Londonienne de 26 ans, a participé à plusieurs émissions télévisées («First Dates» et «Ninja Warrior»). Elle prétend également être conseillère parlementaire à la Chambre des communes.

La police des Maldives a d'abord indiqué qu'elle suspectait la jeune femme «d'avoir consommé de l'alcool». Soucieux d'apaiser la situation et probablement d'éviter une très mauvaise pub pour le tourisme dans l'archipel, le porte-parole de la police s'est excusé pour cet incident, indiquant que les agents avaient probablement «manqué de maîtrise».

(th/L'essentiel)