Équateur

15 avril 2019 09:15; Act: 15.04.2019 14:58 Print

Interviews en slip, skate: la vie d'Assange enfermé

Le président Lenin Moreno a justifié sa décision de retirer l'asile au fondateur de WikiLeaks qui a été arrêté jeudi. On en sait plus sur sa vie à l'intérieur de l'ambassade.

Sur ce sujet
Une faute?

Julian Assange a tenté de créer un «centre d'espionnage» dans l'ambassade d'Équateur à Londres, a affirmé dimanche le président équatorien Lenin Moreno, justifiant sa décision de retirer l'asile au fondateur de WikiLeaks qui a été arrêté jeudi. M. Moreno, qui a accédé au pouvoir en 2017, a regretté dans une interview au quotidien britannique The Guardian que le précédent gouvernement de son pays ait fourni des équipements dans l'ambassade qui ont permis d'«interférer dans les affaires d'autres États».

«Nous ne pouvons pas permettre à notre maison, la maison qui a ouvert ses portes, de devenir un centre d'espionnage», a déclaré Lenin Moreno. «Cette activité viole les conditions d'asile», a-t-il ajouté, assurant que la décision de retirer l'asile à M. Assange «n'est pas arbitraire, mais repose sur le droit international».

Excréments sur les murs

Le président équatorien a aussi dénoncé l'attitude «absolument répréhensible et scandaleuse» de Julian Assange dans l'ambassade et son «comportement inapproprié en matière d'hygiène». Selon Quito, M. Assange aurait notamment souillé les murs avec ses excréments.

El Pais a dévoilé ce lundi des images de vidéosurveillance de l'ambassade équatorienne. On le voit notamment tenter de faire du skateboard dans sa chambre. Après avoir reçu des visiteurs, on peut voir le fondateur de WikiLeaks engager une discussion houleuse avec un gardien.

Le quotidien espagnol raconte comment en 2016 ses gardes du corps ont fait venir un plombier d'Espagne pour un coût de 4 500 dollars afin de réparer les toilettes de Julian Assange. On craignait en effet qu'un plombier local y place des micros. Parmi les autres excentricités d'Assange, il lui arrivait de donner des interviews télévisés en caleçon, puisque seul le haut de son corps apparaissait à l'écran.

Le fondateur de WikiLeaks est en détention après son arrestation jeudi à l'ambassade d'Equateur de Londres où il avait trouvé refuge il y a sept ans afin d'échapper à un mandat d'arrêt britannique pour des accusations de viol et d'agression sexuelle en Suède, qu'il a toujours niées.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 15.04.2019 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    Tel un prisonnier, M.Assange a été filmé, et sa vie privée est publiée. Les actes d'espionnage ont été plutôt du côté du gouvernement équatorien!

  • Freeman le 15.04.2019 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ce qui arrive quand tu dis la vérité dans une société de mensonge !!!

  • Le Suisse le 15.04.2019 18:33 Report dénoncer ce commentaire

    Je me demande si c'est pas une manipulation pour justifier son arrestation...mais non je dois me tromper, on ne ferait jamais cela.

Les derniers commentaires

  • Le Suisse le 15.04.2019 18:33 Report dénoncer ce commentaire

    Je me demande si c'est pas une manipulation pour justifier son arrestation...mais non je dois me tromper, on ne ferait jamais cela.

  • Multicorn2 le 15.04.2019 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    D'autre part, il n'est pas rasé oui, ça ne fait pas de lui un homme au bout du rouleau comme ce qui semble vouloir être avancé. Depuis plus de deux ans qu'il n'a plus internet, peut-être lui a t'on également empêché d'avoir accès à des soins basiques non ?

  • Multicorn le 15.04.2019 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne vois absolument rien qui puisse lui être reproché sur les images, il a l'air tout à fait calme, posé et maître de lui-même. Encore des accusations infondées pour tenter de se justifier.

  • Freeman le 15.04.2019 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ce qui arrive quand tu dis la vérité dans une société de mensonge !!!

  • Unicorn le 15.04.2019 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    Tel un prisonnier, M.Assange a été filmé, et sa vie privée est publiée. Les actes d'espionnage ont été plutôt du côté du gouvernement équatorien!

    • Benouai le 15.04.2019 12:20 Report dénoncer ce commentaire

      Personne ne l'a obligé à habiter là bas non? Toutes les ambassades sont filmées quasi intégralement.

    • @Benouai le 15.04.2019 15:46 Report dénoncer ce commentaire

      Ben ouai... en quelque sorte ... il a été contraint d'y rester afin d'échapper à la justice qui voulait sa peau .... donc dans un sens oui on lui a un peu forcé la main... Après pour ce qui est des caméras dans l'ambassade, je pense que certaines partie du bâtiment peuvent, et dans ce cas doivent, rester privatives

    • Le Suisse le 15.04.2019 18:36 Report dénoncer ce commentaire

      @Benouai: bennon...on filme peut-être mais on ne divulgue pas.