En Afghanistan

21 mars 2018 10:17; Act: 21.03.2018 11:02 Print

Attentat meurtrier devant l'université de Kaboul

Au moins 26 personnes ont été tuées lorsqu'un kamikaze à pied s'est fait exploser devant l'université de Kaboul, où des Afghans fêtaient Norouz, le Nouvel An perse.

storybild

Un kamikaze à pied s'est fait exploser.

Sur ce sujet
Une faute?

«L'assaillant a actionné sa veste explosive dans une foule. La plupart (des victimes) célébraient Norouz», a déclaré Nasrat Rahimi, l'adjoint du porte-parole du ministère de l'Intérieur. Le précédent bilan était de 8 morts et 20 blessés. Un homme qui se trouvait à quelques mètres de là a affirmé à la chaîne de télévision Tolo news qu'il avait vu «au moins quatre corps ensanglantés» au sol.

Des mesures de sécurité supplémentaires avaient été prises en amont de Norouz, alors que les attentats se multiplient à Kaboul, devenu l'un des endroits les plus meurtriers d'Afghanistan. Aucun groupe n'a pour l'instant revendiqué l'attaque, survenue quatre jours après un attentat suicide des talibans à la voiture piégée dans la capitale qui avait fait au moins deux morts et plusieurs blessés.

Plus de 10 000 civils ont été blessés ou tués en Afghanistan en 2017 des suites du conflit, selon l'ONU. Près de 2 300 d'entre eux ont été tués ou blessés dans des attentats, le plus lourd bilan de ce type jamais enregistré. Lundi, l'explosion d'une moto piégée à Jalalabad, la grande ville de l'est afghan, avait fait au moins quatre morts et dix blessés.

(L'essentiel/afp)