Brésil

23 octobre 2019 22:38; Act: 24.10.2019 16:05 Print

Bataille inégale contre la pollution au mazout

Indignés par l'inaction de l'État, des bénévoles s'activent pour nettoyer les plages du Nordeste, souillées par des nappes de pétrole.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis septembre, 2 200 km de plages parmi les plus belles du monde sont souillées par des hydrocarbures. Constatant l'inaction du pouvoir fédéral, des milliers de volontaires ont enfilé gants et bottes pour récupérer les nappes de mazout.

«Il y a une claire indignation contre le gouvernement. Il est incapable de voir la gravité de la situation», témoigne Marcus Melo, prof d'université, à «The Guardian».

«Acte criminel»

L'envoi récent de 5 000 militaires semble dérisoire et tardif aux yeux de beaucoup. Quant à l'origine de la marée noire, elle reste inconnue. Jair Bolsonaro a évoqué un «acte criminel» destiné selon lui à saboter une future campagne de prospection, ravivant ainsi un de ses thèmes favoris, celui du complot des ONG écologistes.

Le président d'extrême droite n'a pas daigné visiter les zones affectées. «Tout ce qu'on veut, c'est une explication et une action efficace», résume Miguel, à la tête d'une équipe de nettoyage dans l'État de Bahia.

(L'essentiel/arg)