Drame aux États-Unis

25 janvier 2020 19:44; Act: 25.01.2020 19:50 Print

Bébé prend son bain, elle tente d'étrangler son ex

Une ex-reine de beauté, devenue avocate pour le gouverneur de l'Etat de New York, est accusée d'avoir agressé son ex-compagnon en laissant leur fille seule dans la baignoire.

Sur ce sujet
Une faute?

La directrice des Affaires latino-américaines de l'Etat de New York, Melissa Quesada, a été mise en examen dans une affaire de violences conjugales. Miss Amérique latine 2006 est accusée d'avoir attaqué son ex-compagnon et mis en danger la vie de leur bébé, en novembre dernier dans sa maison de New Rochelle (New York). Selon la mise en accusation, l'avocate était en train de donner un bain à sa fille quand elle s'en est physiquement prise au père de celle-ci.

Melissa Quesada aurait laissé son bébé seul dans la baignoire et aurait attaqué son ex en plantant ses ongles dans son cou et en pressant ses pouces contre sa gorge, explique le «New York Daily News».

Elle dément ces accusations

«La victime a subi des lacérations au cou et des difficultés à avaler. Il a demandé des soins médicaux pour ses blessures», peut-on lire dans le document de mise en accusation. Après l'agression, la victime présumée a porté plainte contre la mère de son enfant. La quadragénaire est accusée d'agression avec intention de causer des blessures physiques, de harcèlement et de mise en danger du bien-être d'un enfant.

Elle doit retourner au tribunal le 4 février. Une porte-parole du bureau du gouverneur de l'Etat de New York confirme que Melissa Quesada travaille toujours pour le compte d'Andrew Cuomo. Quant à l'avocat de la quadragénaire, il indique que sa cliente «dément catégoriquement ces allégations». «Melissa est une mère dévouée à sa fille, et malgré les allégations de son ex-petit ami, elle a obtenu la garde résidentielle principale de leur enfant», a ajouté Me John Pappalardo.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • I.F. le 26.01.2020 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tiens aujourd'hui les féministes ne sont pas de sortie. Encore un homme et leur enfant qui ont failli être tués par un FEMME. Mais ceci n'est pas vu comme un Manicide et un infanticide, juste un crime passionnel.

  • Justice le 25.01.2020 20:22 Report dénoncer ce commentaire

    Oh, elle a agressé son compagnon??? Mais non vous allez voir ce sont les hommes qui agresse les femmes pensez vous sont des anges qui ne savent pas ce qu'elles font parfois!!! Vous allez voir qu'elle n’aura rien, un homme perdrait le droit de voir son enfant et ferait de la prison. 2 poids, 2 mesure comme d'habitude.

  • Ronaldo 1998 le 27.01.2020 07:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui les femmeS ne font rien elles sont douce et gentille c est nous les hommes qui sont méchants.........

Les derniers commentaires

  • Ronaldo 1998 le 27.01.2020 07:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui les femmeS ne font rien elles sont douce et gentille c est nous les hommes qui sont méchants.........

  • I.F. le 26.01.2020 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tiens aujourd'hui les féministes ne sont pas de sortie. Encore un homme et leur enfant qui ont failli être tués par un FEMME. Mais ceci n'est pas vu comme un Manicide et un infanticide, juste un crime passionnel.

  • cabo le 25.01.2020 21:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On s en fou des États Unis !!!!

  • Justice le 25.01.2020 20:22 Report dénoncer ce commentaire

    Oh, elle a agressé son compagnon??? Mais non vous allez voir ce sont les hommes qui agresse les femmes pensez vous sont des anges qui ne savent pas ce qu'elles font parfois!!! Vous allez voir qu'elle n’aura rien, un homme perdrait le droit de voir son enfant et ferait de la prison. 2 poids, 2 mesure comme d'habitude.