Aux États-Unis

16 avril 2019 07:48; Act: 16.04.2019 12:33 Print

Bernie Sanders est désormais millionnaire

Habitué à épingler les riches, le candidat à la Maison-Blanche, qui se dit socialiste, est devenu millionnaire récemment.

storybild

Bernie Sanders est candidat à la primaire démocrate pour l'élection présidentielle de 2020.

Sur ce sujet
Une faute?

Bernie Sanders, le candidat socialiste à la présidentielle américaine, a dévoilé lundi qu'il était devenu millionnaire lors de sa tentative ratée d'accéder à la Maison-Blanche en 2016.

Le sénateur indépendant a publié en ligne dix ans de déclarations de revenus qui montrent qu'il est entré dans ce club. Entre 2009 et 2015, les déclarations conjointes présentées par Bernie Sanders et son épouse ont oscillé entre quelque 200 000 et 325 000 dollars. Puis en 2016, le couple a déclaré près de 1,1 million de dollars, suivi de 1,15 million en 2017 avant quelque 560 000 dollars en 2018.

Payer des impôts est une «obligation»

Cette augmentation soudaine s'explique par les avances et les royalties perçues pour son ouvrage «Notre révolution» («Our Revolution: A Future To Believe In»), précise Bernie Sanders, qui se décrit lui-même comme un «socialiste», un mot très marqué à gauche aux États-Unis.

Le livre avait été traduit en cinq langues lorsque sa tentative ratée de décrocher l'investiture démocrate contre Hillary Clinton et l'avait rendu célèbre à travers le monde. Les revenus tirés de son adaptation en livre jeunesse, puis de son essai suivant «Where we go from here» et d'un ouvrage en cours de son épouse sont compris dans ces déclarations, précise son communiqué. Les Sanders ont été imposés à 26% en 2018, à 30% en 2017 et à 35% en 2016.

«Je considère le fait de payer plus d'impôts à mesure que mes revenus ont augmenté comme étant autant une obligation qu'un investissement dans notre pays», a-t-il souligné. «Je continuerai à me battre pour rendre notre système fiscal plus progressif afin que notre pays ait les moyens de garantir le rêve américain à tous». Candidat à sa réélection, le président républicain Donald Trump est le premier depuis Richard Nixon à ne pas divulguer sa situation fiscale.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • red taz le 16.04.2019 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au moins lui il paye ces impôts et sa déclaration pas comme certain

  • Opinion le 16.04.2019 08:53 Report dénoncer ce commentaire

    je ne vois pas le scandale, il a bossé, produit quelque chose que les gens voulaient acheter et il a payé ses impôts...

Les derniers commentaires

  • red taz le 16.04.2019 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au moins lui il paye ces impôts et sa déclaration pas comme certain

  • Opinion le 16.04.2019 08:53 Report dénoncer ce commentaire

    je ne vois pas le scandale, il a bossé, produit quelque chose que les gens voulaient acheter et il a payé ses impôts...

    • @Opinion le 16.04.2019 12:12 Report dénoncer ce commentaire

      oui mais pourquoi est-ce que juste des riches peuvent devenir des présidents ou même des politiciens dans ce pays, ils doivent quand-même représenter le peuple...

    • Opinion le 16.04.2019 15:42 Report dénoncer ce commentaire

      @@Opinion je n'ai pas dit qu'il devait devenir président juste que je ne vois pas de scandale. Pour répondre à votre question, j'attends d'un politicien qu'il trouve des solutions, je n'ai pas besoin qu'il me ressemble. Un politicien doit être capable de comprendre par exemple les enjeux européens donc tous les textes juridiques en place. Hélas on a vu avec le BREXIT quels problèmes cela pose quand les politiciens ne savent pas juridiquement de quoi ils parlent.