Après le débat contre Trump

30 septembre 2020 18:23; Act: 01.10.2020 13:16 Print

Biden affiche sa confiance et repart en campagne

Au lendemain d’un premier débat cacophonique contre Donald Trump, le candidat démocrate à la Maison-Blanche, Joe Biden, se dit satisfait d’avoir tenu tête aux attaques du président.

storybild

Joe Biden, 77 ans, a montré qu'il n'était pas l'«endormi» si souvent raillé par Donald Trump, 74 ans. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Au lendemain d'un premier débat cacophonique contre Donald Trump, le candidat démocrate à la Maison-Blanche, Joe Biden, est reparti mercredi en campagne, comme satisfait d'avoir tenu tête aux attaques du président. Malgré les 90 minutes de désordre en direct devant des dizaines de millions d'Américains, le camp démocrate semblait rassuré par la prestation de son candidat de 77 ans qui, sans s'asseoir ni prendre de pause selon les règles de l'émission, a montré qu'il n'était pas l'«endormi» si souvent raillé par Donald Trump, 74 ans.

L'ancien vice-président de Barack Obama (2009-2017) a tenté de capitaliser sur le débat, dès mercredi matin, avant de partir sillonner en train l'Ohio et la Pennsylvanie, terres industrielles où lui-même a ses racines (Scranton). «En quatre ans de présidence, il n'a pas tenu sa promesse, il a oublié les "Américains oubliés" qu'il avait promis de défendre», a dénoncé le démocrate depuis la gare de Cleveland. «Gardez la foi, nous sommes de retour», a-t-il lancé.

«Pire débat de l'histoire»

Depuis Washington, où il est rentré dans la nuit, le président faisait un bilan rageur du débat, sur Twitter, avant un meeting le soir dans le Minnesota. Il a dépeint son adversaire comme une menace pour le secteur énergétique, l'emploi, le droit au port d'armes et la «loi et l'ordre». «Il détruira notre pays! Votez maintenant USA», «Film d'horreur», «pire débat de l'histoire», «fiasco», «shitshow» (bordel): les commentateurs n'avaient pas de mots assez durs pour décrire l'émission télévisée de la veille, un débat sans vrai débat d'idées, au point que certains ont appelé à l'annulation des deux autres prévus en octobre. «Le summum du divertissement», a tweeté le rappeur 50 Cent.

«C'était le débat présidentiel le plus chaotique et agressif de notre histoire», dit à l'AFP Mitchell McKinney, professeur à l'université du Missouri et spécialiste de ces rendez-vous inaugurés en 1960. «L'image donnée par Donald Trump fut celle d'un président irascible. Joe Biden a évité de faire des gaffes ou de trébucher, ce qui aurait alimenté l'idée promue par Trump qu'il est trop vieux ou pas assez en forme pour être président».

À chaque débat télévisé, des sondages express sont réalisés par des médias pour savoir qui a «gagné». Selon une telle enquête de CBS, Joe Biden l'aurait légèrement emporté mais 69% des spectateurs se sont surtout dits «agacés». Il faut aussi rappeler qu'en 2016, Hillary Clinton avait été déclarée largement gagnante de ses trois débats contre Donald Trump, ce qui relativise l'importance de ces duels... La différence avec 2016 est que le candidat démocrate, contrairement à Mme Clinton, a pu s'appuyer sur les quatre ans du bilan du président sortant, et Joe Biden n'a pas manqué de rappeler les 200 000 morts de la pandémie de Covid-19: «Nous avons 4% de la population mondiale et 20% des morts»... «Il a paniqué». L'ancien vice-président l'a qualifié de «pire président que l'Amérique ait jamais eu», de «clown» et de «caniche de Poutine». «Tout le monde sait que c'est un menteur», a-t-il asséné.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marcel le 30.09.2020 20:00 Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement on peut voir tout dans l internet. On peut voir que Biden a évite toutes les question polémiques sur sa incompétence pendant presque 48 années au pouvoir ou au corroires du pouvoir. En effect il a fait une lois pour faire inprisioner les noires et Latinos bien plus temp que le normal. Biden était pour la destruicion de l'Irak de Lybie Syrie et pour ISIS une fois que sa administration a finance le entraînement des millier d hommes pour l'armée de liberté siryene qui après on marché vers Isis. Biden nous a done des marchés d'esclaves sexualles en Syrie et Irak é des esclavesenLybie

  • the Finn, de plus en plus censuré le 01.10.2020 07:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ tomtom: heureusement tu n'es pas le seul mais j'ai eu beau faire le tour des médias "classiques", on essaye de nous vendre un résumé régurgité de CNN en prétendant que ce sont les faits. Biden a été incapable de répondre de manière spontanée, les yeux difficilement rivés sur son prompteur, il a évité toutes les questions de Trump et après avoir vu des analyses. Trump a été interrompu 5x plus que Biden dans ses propos.

  • Unicorn le 30.09.2020 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'agent Trump était trop agressif, assez décevant, mais il reste encore plusieurs semaines pour lui ...

Les derniers commentaires

  • Joseph FRANCOIS le 02.10.2020 07:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je pense que vous avez regardé un autre débat.

  • the Finn, de plus en plus censuré le 01.10.2020 07:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ tomtom: heureusement tu n'es pas le seul mais j'ai eu beau faire le tour des médias "classiques", on essaye de nous vendre un résumé régurgité de CNN en prétendant que ce sont les faits. Biden a été incapable de répondre de manière spontanée, les yeux difficilement rivés sur son prompteur, il a évité toutes les questions de Trump et après avoir vu des analyses. Trump a été interrompu 5x plus que Biden dans ses propos.

  • NoComent le 30.09.2020 22:06 Report dénoncer ce commentaire

    Aucun des 2 n'a parlé de son programme, Trump était dans l'agressivité et Biden dans la provocation, le résultat est digne d'une bataille de bac à sable ...décevant !

  • Xavier le 30.09.2020 20:08 Report dénoncer ce commentaire

    Biden à pas répondu à beaucoup de question sur la corrupcion de son fils Hunter millions de dolars d ukraine des billions de la Chine et des millions.... De la Russie... Et voilà les réalisations politiques de Biden. C'est sur pourquoi l'élite aime Biden Une main lave l'autre... Nous sommes tous Entouré de politiciens corrompus et d'entreprises fascistes.. Et beaucoup de politicians sont vendus à George Soros a "philantrop" ex collaborateur nazi.

  • Rick Stein le 30.09.2020 20:05 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement, l'américain moyen aime les présidents agressifs qui racontent tout et n'importe quoi...