Politique américaine

13 août 2020 06:51; Act: 13.08.2020 14:48 Print

Biden et Harris ont affiché leur complicité

Lors de leur premier discours commun en tant que candidat à la Maison-Blanche et colistière, Joe Biden et Kamala Harris ont semblé oublier leurs différents passés.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Fier de ses huit années de complicité avec Barack Obama à la Maison-Blanche, Joe Biden avait martelé qu'il cherchait absolument le «facteur sympathie» chez sa colistière. Et lors de son premier discours aux côtés de Kamala Harris, l'alchimie semblait au rendez-vous. Mais le souvenir des vives attaques de la sénatrice de Californie contre son rival lors de la primaire démocrate pourra difficilement disparaître. «Kamala, vous êtes un membre d'honneur de la famille Biden depuis un bon moment», a déclaré Joe Biden, 77 ans, en se tournant mercredi vers sa colistière. Sénatrice, Kamala Harris connaissait bien son fils, Beau Biden, décédé en 2015 d'un cancer, lorsqu'ils étaient procureurs généraux de Californie et du Delaware.

«Je sais à quel point Beau respectait Kamala et son travail. Et cela a beaucoup compté pour moi, lorsque je prenais la décision», a-t-il indiqué. «Son empathie, sa compassion, son sens du devoir, de prendre soin des autres, c'est pour cela que je suis fière d'être sa colistière», a renchéri la sénatrice, 55 ans. L'heure était définitivement à l'entente affichée. Dans une salle presque vide, pandémie oblige, tous deux étaient arrivés masqués pour prononcer leur premier discours officiel de colistiers. Joe Biden a salué Douglas Emhoff, peut-être le futur «premier second gentleman» des États-Unis, dans un jeu de mots sur le titre qui incombe d'ordinaire à l'épouse du vice-président. Et Jill Biden a publié un selfie avec lui.

L'avenir se prépare

Mais derrière les sourires revenait le souvenir de ce premier débat démocrate, en 2019, lorsque Kamala Harris avait surpris en s'en prenant à Joe Biden. Émue, elle avait commencé par souligner qu'elle ne pensait pas que Joe Biden était raciste, avant de l'acculer sur ses positions passées face à la ségrégation. Hérissé, le vétéran de la politique s'était défendu, dénonçant une vision «dénaturée» de ses positions. Cet échange avait marqué le plus grand succès pour la sénatrice dans la primaire. Un point que ne se lasse pas de rappeler Donald Trump.

C'est peut-être l'avenir du parti qui se joue avec ce nouveau tandem. À 78 ans en janvier, Joe Biden serait le plus vieux président américain à prendre ses fonctions s'il remportait l'élection. En laissant entendre qu'il ne servirait qu'un mandat, il a donné l'impression qu'il allait préparer son bras droit pour prendre ensuite la relève, a souligné David Barker, professeur à l'American University. «Les électeurs ne se soucient d'ordinaire pas vraiment des candidats à la vice-présidence, mais cette fois, ils observeront peut-être de bien plus près Kamala Harris parce qu'elle pourrait être candidate en 2024, donc présidente».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vdv le 13.08.2020 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La pauvre, utilisée comme dab pour la vitrine

  • TontonB le 13.08.2020 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Le poste de vice-president est un poste sans importance. Il (elle) n'a absolument aucune responsabilité. Le vice-president peut de temps en temps faire une visite diplomatique; autrement son role est de prendre le poste de president si celui-ci meurt ou ne peut pas exercer son poste. Biden a 78 ans …. c'est bien possible que Mme. Harris saute dans la brèche … mais les Améicains la veulent ils comme présidente? Rien n'est moins sûr vu que Mme. Haris a perdu les primaires non pas contre Biden, mais contre Sanders!! D'un autre côté, combien d'Américains connaissent leurs loi ?

  • cacommence le 13.08.2020 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    L’acteur James Woods : « La famille de Kamala Harris possédait assez d’ esclaves pour commencer tout un championnat de football »

Les derniers commentaires

  • TontonB le 13.08.2020 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Le poste de vice-president est un poste sans importance. Il (elle) n'a absolument aucune responsabilité. Le vice-president peut de temps en temps faire une visite diplomatique; autrement son role est de prendre le poste de president si celui-ci meurt ou ne peut pas exercer son poste. Biden a 78 ans …. c'est bien possible que Mme. Harris saute dans la brèche … mais les Améicains la veulent ils comme présidente? Rien n'est moins sûr vu que Mme. Haris a perdu les primaires non pas contre Biden, mais contre Sanders!! D'un autre côté, combien d'Américains connaissent leurs loi ?

    • Lénine Staline Poutine le 13.08.2020 15:33 Report dénoncer ce commentaire

      Bien dit alors que dans d'autres pays, tous les citoyens connaissant la loi démocratique étant respectée par toutes les institutions, c'est bien normal !

    • TontonB le 13.08.2020 16:31 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, enfin, Lénine, j'espère que vous ne parlez pas pour la Russie, qui n'est pas une démocratie comme en Occident ...

  • cacommence le 13.08.2020 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    L’acteur James Woods : « La famille de Kamala Harris possédait assez d’ esclaves pour commencer tout un championnat de football »

  • vdv le 13.08.2020 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La pauvre, utilisée comme dab pour la vitrine