Mort du chef de l'EI

28 octobre 2019 16:57; Act: 28.10.2019 17:26 Print

Bientôt une vidéo du raid contre Baghdadi?

Donald Trump envisage de publier des extraits de la vidéo du raid américain contre Abou Bakr al-Baghdadi, qui a conduit à la mort du chef du groupe État islamique.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous y pensons, c'est possible», a déclaré M. Trump depuis la base aérienne d'Andrews, près de Washington. «Nous pourrons prendre des extraits et les publier», a ajouté le milliardaire républicain, qui a annoncé dimanche au monde entier la mort du "calife" autoproclamé de l'EI, homme le plus recherché du monde.

Lors de son allocution télévisée, le président américain a livré un récit détaillé du raid au cours duquel le chef de l'EI a été acculé par les forces américaines, avant de se faire sauter avec sa ceinture d'explosifs.

«Il n'est pas mort comme un héros, il est mort comme un lâche» et «comme un chien» a martelé Donald Trump, tout en affirmant qu'Abou Bakr al-Baghdadi avait «couru dans un tunnel sans issue, gémissant, pleurant et criant». Le président américain a expliqué avoir visionné en temps réel le raid américain depuis la Maison-Blanche.

La Turquie revendique sa participation à l'opération

La mort, dans une opération américaine, du chef du groupe État islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi a provoqué lundi une pluie de réactions. La Turquie a notamment assuré s'être coordonnée avec les Américains, alors que Riyad s'est félicitée de son décès.

Ankara a affirmé que ses services de renseignements et ses militaires avaient eu des contacts «intenses» avec leurs homologues américains, dans la nuit où s'est déroulée l'opération. «Ils se sont coordonnés», a déclaré le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, lors d'une intervention télévisée à Ankara.

(L'essentiel/afp)