Brésil

30 janvier 2019 14:46; Act: 30.01.2019 16:10 Print

Bolsonaro dirige le pays depuis son lit d'hôpital

Opéré suite à un attentat dont il a été victime en septembre, le dirigeant brésilien restera encore dix jours à l'hôpital, d'où il dit qu'il présidera le pays.

storybild

Le chef de l’État se trouve dans un état «stable», sans «saignements ou autres complications.

Sur ce sujet
Une faute?

Le président brésilien Jair Bolsonaro a repris officiellement mercredi les rênes de la première puissance d'Amérique Latine depuis sa chambre d'hôpital de São Paulo (sud-est), après avoir subi une opération lundi, a annoncé l'agence publique Agencia Brasil. Opéré pour la fermeture d'une poche de colostomie qu'il portait depuis l'attentat à l'arme blanche dont il a été victime en septembre, pendant la campagne électorale, le chef de l'État d'extrême droite se trouve dans un état «stable», sans «saignements ou autres complications», selon le dernier bulletin médical.

Le vice-président Hamilton Mourao a exercé la présidence pendant 48 heures, à partir du début de l'intervention chirurgicale, qui a duré plus de sept heures. M. Bolsonaro recevra ultérieurement ses ministres à l'hôpital et restera dans l'établissement «jusqu'à dix jours», selon son porte-parole, pour qui «toute une structure a été installée à São Paulo pour assurer un gouvernement efficace».

Une fois que ces visites seront autorisées par les médecins, «nous tenterons de faire en sorte de ne pas organiser trop de réunions pour éviter qu'il ne se fatigue», a toutefois précisé le porte-parole. Jair Bolsonaro a frôlé la mort à la suite d'un attentat pendant la campagne électorale en plein bain de foule, le 6 septembre 2018, dans l'État du Minas Gerais (sud-est), quand il a été poignardé par un déséquilibré.

(L'essentiel/afp)