Forêt en feu

29 août 2019 07:08; Act: 29.08.2019 10:25 Print

Bolsonaro sème le doute sur l'aide à l'Amazonie

Alors que l'Amazonie brûle toujours, le président brésilien continue à défier son homologue français Macron. Il entretient la confusion sur les aides internationales.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le président brésilien Jair Bolsonaro a de nouveau alimenté la polémique mercredi avec le président français Emmanuel Macron, semant la confusion quant à l'aide internationale que le Brésil serait prêt à recevoir pour lutter contre les incendies en Amazonie. Il a également accusé «l'Allemagne, et particulièrement la France, d'être en train d'acheter (la) souveraineté brésilienne».

Les incendies sont loin d'être «sous contrôle», contrairement à ce qu'affirme le gouvernement depuis plusieurs jours: 1 044 nouveaux départs de feu ont été constatés mardi dans tout le Brésil, dont plus de 50% en Amazonie, a indiqué mercredi l'Institut national de recherche spatiale (INPE). Ils sont souvent provoqués par des agriculteurs ou éleveurs de bovins qui veulent plus de terres, et que la politique du gouvernement actuel encourage.

Bisbilles diplomatiques

Après avoir reçu le président chilien Sebastian Piñera, invité en marge du G7, Jair Bolsonaro, qui ne s'est toujours pas rendu en Amazonie, a fait des déclarations belliqueuses et créé la confusion. Le Brésil a rejeté l'aide financière du G7 mardi matin, puis l'a acceptée mardi soir sous certaines conditions. Depuis, la situation est floue. M. Macron «m'a traité de menteur et à deux reprises a dit que la souveraineté brésilienne sur l'Amazonie devait être relativisée, a dit Jair Bolsonaro à des journalistes. Nous pourrons nous parler quand il se sera rétracté après ce qu'il a dit contre ma personne».

M. Macron avait accusé la semaine dernière M. Bolsonaro d'avoir menti sur ses engagements environnementaux. La France a été copieusement attaquée par ailleurs par le gouvernement brésilien, et M. Bolsonaro a traité M. Macron de «colonialiste» avant de s'en prendre à son épouse Brigitte. Mercredi, M. Bolsonaro a retiré un commentaire offensant pour Mme Macron publié sur Facebook afin «d'éviter une mauvaise interprétation», a indiqué le porte-parole du président brésilien. Emmanuel Macron s'était aussi interrogé sur l'opportunité de conférer un statut international à la forêt amazonienne, au cas où les dirigeants de la région prendraient des décisions nuisibles pour la planète.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • marre le 29.08.2019 08:17 Report dénoncer ce commentaire

    et pendant ce temps, ça brûle toujours...

  • Zebra3 le 29.08.2019 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce type est complètement à côté de la réalité, la suite on verra mère nature qui remettra les choses en ordre !!!

  • Balayer devant sa porte. le 29.08.2019 08:25 Report dénoncer ce commentaire

    La Sibérie a connu d'énormes incendies récemment, de gigantesques feux de forêt ont lieu en ce moment en Afrique, l'Europe connaît ce problème de manière récurrente. Alors pourquoi isoler et accabler la président brésilien ?

Les derniers commentaires

  • abc le 29.08.2019 11:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bolsonaro a raison! Il veut aussi la préservation de l'Amazonie! le reste du monde regarde ses richesses !!!

    • contradiction le 29.08.2019 13:07 Report dénoncer ce commentaire

      comment peut-il vouloir sa préservation en encourageant la déforestation ?

    • Josée le 29.08.2019 13:50 Report dénoncer ce commentaire

      Non non, il n'a pas raison du tout.

  • Zebra3 le 29.08.2019 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce type est complètement à côté de la réalité, la suite on verra mère nature qui remettra les choses en ordre !!!

  • Balayer devant sa porte. le 29.08.2019 08:25 Report dénoncer ce commentaire

    La Sibérie a connu d'énormes incendies récemment, de gigantesques feux de forêt ont lieu en ce moment en Afrique, l'Europe connaît ce problème de manière récurrente. Alors pourquoi isoler et accabler la président brésilien ?

    • Michael le 29.08.2019 10:51 Report dénoncer ce commentaire

      Là-bas les feux sont volontaires. L'amazonie c'est nos poumons à notre porte car on a pas d'autre endroits où vivre que cette planète. Donc oui on peut accabler tous les présidents.

    • G057 le 29.08.2019 12:02 Report dénoncer ce commentaire

      En Europe la forêt progresse. +20% depuis 1983 rien qu'en France. Les moyens en place pour la luttre contre les incendies de forêt sont incomparable... Et là, on parle du poumont de la planète, le président Brésilien tient clairement un double langage. Caliméro à l'internationnal, il ne fait pourtant qu'appliqué son programme de campagne : une véritable catastrophe pour la planète. Donc oui, ça concerne tout le monde. La France partage sa plus grande frontière terrestre avec le Brésil (via la Guyanne). Elle est donc doublement légitime pour dire des vérités qui dérange ce populiste.

    • Realiste le 29.08.2019 12:57 Report dénoncer ce commentaire

      En europe on les preserve, il est interdit de bruler ses terres ! et on combat les feux des qu'ils apparaisent, pourquoi ils n'ont pas eté combattu au Bresil avant que justement la scene internationele s'en mele ? Car il ne le souhaite pas tout simplement

    • Vousavezraison le 29.08.2019 15:04 Report dénoncer ce commentaire

      ben il a quand-même raison, pourquoi juste critiquer Bolsonaro si beaucoup de forêts brûlent encore dans bien d'autres pays du monde??

  • marre le 29.08.2019 08:17 Report dénoncer ce commentaire

    et pendant ce temps, ça brûle toujours...