Deepwater Horizon

05 avril 2016 15:51; Act: 05.04.2016 17:33 Print

BP prévoit 20 milliards de dollars d'indemnisation

La justice américaine a validé l'accord de 20,8 milliards de dollars conclu en octobre par BP et les États-Unis, une décision qui met fin aux poursuites de Washington contre le géant pétrolier britannique dans la marée noire de 2010.

storybild

Il avait fallu 87 jours pour boucher le puits situé à 1 500 mètres de profondeur sous l'eau. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Un tribunal fédéral de La Nouvelle Orléans a prononcé un décret dit d'approbation («consent») résolvant les plaintes publiques liées à l'explosion, le 20 avril 2010, de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon exploitée par BP dans le golfe du Mexique, écrit le département américain de la Justice (DoJ) dans un communiqué publié dans la nuit de lundi à mardi.

«Cet accord historique résout les requêtes pour dédommagements du gouvernement américain», affirme le ministère, qui était associé à cinq États (Alabama, Floride, Louisiane, Mississippi et Texas) et des autorités locales touchées par cette pollution sans précédent du littoral dans le sud-est des États-Unis. Il avait fallu 87 jours pour boucher le puits situé à 1 500 mètres de profondeur sous l'eau. Selon la ministre de la Justice, Loretta Lynch, l'équivalent de plus de 3 millions de barils de pétrole se sont échappés et ont souillé plus de 2 000 kilomètres de littoral.

Fonds d'indemnisation

La procédure juridique américaine veut que les accords conclus entre autorités et entreprises dans le cadre d'un litige soient approuvés par un tribunal pour qu'ils soient validés. La pénalité financière infligée par le gouvernement fédéral à BP est la plus grosse jamais acquittée par une entreprise en matière de pollution de l'environnement. BP a mis de côté 55,5 milliards de dollars pour solder toutes les dettes liées à cette marée noire.

La compagnie pétrolière britannique n'en a toutefois pas pour autant fini avec ce dossier puisqu'il est encore en train de finaliser un accord de principe conclu en 2012 avec des particuliers et entreprises affectés par cette marée noire. Des recours judiciaires en nom collectif sont aussi toujours en cours. BP a mis en place un fond d'indemnisation abondé à hauteur de 20 milliards, dont plus de 13 milliards ont déjà été payés à des particuliers et des entreprises. Il a été en mesure de récupérer une partie de ces fonds auprès de ses partenaires (Halliburton, Transocean) dans l'exploitation de la plateforme accidentée.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Clopinette le 05.04.2016 20:51 Report dénoncer ce commentaire

    "BP a mis 55,5 milliards de côté pour solder les dettes" Cela donne une idée des bénéfices de cette multinationale. Quand on pollue dans les pays du Sud, on n'est pas aussi généreux, même les pollutions sur les côtes européennes ne bénéficient pas d'autant de largesses et de sollicitude. USA oblige!

  • Libre le 05.04.2016 16:21 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon, soit BP devra répercuter le prix de cette condamnation dans ces prix de vente, soit ce sont les associations et entreprises qui ont participé au nettoyage qui devront être financé par ce montant. Il faut espérer que les requêtes en dédommagement correspondent à une action réelle des Etats. Sinon, ce n'est qu'une taxe de plus déguisée au profit des Etats.

Les derniers commentaires

  • Clopinette le 05.04.2016 20:51 Report dénoncer ce commentaire

    "BP a mis 55,5 milliards de côté pour solder les dettes" Cela donne une idée des bénéfices de cette multinationale. Quand on pollue dans les pays du Sud, on n'est pas aussi généreux, même les pollutions sur les côtes européennes ne bénéficient pas d'autant de largesses et de sollicitude. USA oblige!

  • Libre le 05.04.2016 16:21 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon, soit BP devra répercuter le prix de cette condamnation dans ces prix de vente, soit ce sont les associations et entreprises qui ont participé au nettoyage qui devront être financé par ce montant. Il faut espérer que les requêtes en dédommagement correspondent à une action réelle des Etats. Sinon, ce n'est qu'une taxe de plus déguisée au profit des Etats.