Coronavirus

04 mai 2020 20:34; Act: 05.05.2020 11:38 Print

Bruxelles lève 7,4 milliards d'euros pour un vaccin

Un téléthon mondial a été organisé ce lundi à Bruxelles pour financer la recherche et le développement d'un vaccin contre le coronavirus. Les États-Unis n'y ont pas participé.

Sur ce sujet
Une faute?

La chanteuse Madonna, Bill et Melinda Gates, des princes, un roi, des présidents et des chefs d'État ont participé lundi à un téléthon mondial organisé à Bruxelles pour financer la recherche et le développement d'un vaccin contre le nouveau coronavirus qui a permis de rassembler 7,4 milliards d'euros de contributions. Les États-Unis ont été les grands absents de ce marathon en ligne de trois heures, avec la Russie et l'Inde.

«Nous l'avons fait. Nous avons obtenu 7,4 milliards d'euros», a annoncé avec un grand sourire la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, à l'issue de cet appel de fonds. Madonna a été la dernière donatrice avec un million de dollars. L'objectif visé était de 7,5 milliards d'euros, soit 8 milliards de dollars. Il devrait être atteint dans les prochains jours car la Turquie, la principauté de Monaco et la Banque européenne d'investissement (BEI) n'ont pas précisé le montant de leurs contributions.

«Vaincre le virus»

La Chine, d'où est parti le virus, s'est engagée pour 45,6 millions d'euros. L'Afrique du Sud, représentante du continent, a promis 1,1 milliard et l'Amérique latine a fait des promesses sans les chiffrer par la voix du représentant du Mexique. La Commission européenne avait donné le coup d'envoi de ce marathon en promettant un milliard d'euros, suivie par la France et l'Allemagne, ce qui a permis de passer la barre des 2 milliards avec des contributions de 500 et 525 millions d'euros respectivement.

Un vaccin est «notre meilleure chance collective de vaincre le virus», a souligné Ursula von der Leyen. La pandémie a déjà frappé plus de 3,5 millions de personnes, dont 1,5 million en Europe, et tué près de 250 000 malades, dont 143 000 en Europe, selon les décomptes réalisés par l'AFP à partir de sources officielles. «Nous devons développer un vaccin, le produire et le déployer dans tous les coins du monde. Et nous devons le rendre disponible à des prix abordables», a plaidé la responsable allemande. Mais cette initiative a été contrariée par le cavalier seul des États-Unis. Le président Donald Trump est en conflit ouvert avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et affiche sa volonté de voir les États-Unis se doter d'un vaccin pour la fin de l'année.

«Le chacun pour soi est une erreur majeure»

«Le chacun pour soi est une erreur majeure», a déploré le chef de l'État français, Emmanuel Macron. «Nous devons coopérer et non nous faire concurrence», a renchéri le roi Abdallah II de Jordanie. L'absence de l'administration américaine, qui a minimisé lundi une conférence «parmi tant d'autres», a suscité des regrets. «L'Union européenne a répondu favorablement à une demande d'action globale. Les États-Unis ont refusé. Ce sont eux qui s'isolent», a déploré un responsable européen.

«Mais nous travaillons de manière très étroite avec des entités américaines très puissantes, comme la fondation de Bill et Melinda Gates qui ont une énorme puissance financière et beaucoup d'influence», a-t-il souligné. La Fondation Gates s'est engagée pour 125 millions d'euros. La levée de fonds de la Commission est un premier pas. «Il faudra cinq fois ce montant» pour développer et distribuer le vaccin, a averti le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Victore le 04.05.2020 21:54 Report dénoncer ce commentaire

    C'est joué d'avance que c'est un des labos de Gates qui va trouver le vaccin, il subventionne et dirige déjà l'OMS et des dizaines de labos et de fondations. Selon l'ancien médecin de famille de Gates, aucun de ses enfants n'a été vacciné depuis leurs naissance, cherchez l'erreur.

  • Ngolo le 04.05.2020 21:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ne vous en faites pas : quand il y aura un vaccin ce sera le bigbusiness du XXIè siècle pour les bigpharmas, même si beaucoup de fonds publics leur auront été donnés, c'est-à-dire vos impôts, pour mettre au point ce vaccin. En plus, avec un peu de "chance", il faudra faire des rappels tous les ans...une piqûre d'hormones idéale pour relancer la croissance économique! Alors pour le bien de tous ne croyez surtout pas ce farfelu de Raoult qui prétend vous guérir avec un traitement à 2 euros.

  • bingo le 04.05.2020 21:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors ils sont où les anti-riches ? Qu’on se fende un peu la poire !

Les derniers commentaires

  • Jackpot le 05.05.2020 19:21 Report dénoncer ce commentaire

    7,4 milliards d'euros sans aucune certitude d'avoir un vaccin. Si un vaccin venait à être trouvé serait commercialisé à quel prix??? C'est purement scandaleux car avec cet argent donné le vaccin devrait être gratuit largement payé.

  • Jean-Claude le 05.05.2020 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    Curieux. Quand on fait la recherche de "Chloroquine is a potent inhibitor of Sars coronavirus infection and spread" on trouve qu'on le savait déjà le 22 août 2005 suivant la US National Library of Medicine - National Institute of Health. De même l'article "Efficient activation of the severe acute respiratory syndrome coronavirus spike protein by the transmembrane protease tmprss2." (décembre 2010) pose questions dans PubMed gov. Est-ce compatible à la Convention sur l'interdiction des armes biologiques ?

  • Brotherbon le 05.05.2020 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Impossible de trouver un vaccine efficace contre le virus artificiellement créé dans un laboratoire comme celui-ci car ce virus est tout le temps en train de muter! Réfléchissez 100 fois avant de vous faire injecter qui sait quoi!

    • Enfinbref le 05.05.2020 13:21 Report dénoncer ce commentaire

      c'est un bon conseil aussi de réfléchir avant de commenter, car les enfants non vaccinés mettent déjà maintenant d'autres enfants plus jeunes ou malades en danger. Les vaccins sont une révolution qui évitent à nos enfants notamment la polio, aller voir aux US à quoi ça ressemble un enfant qui réapprend péniblement à marcher avec un déambulateur. Les vaccins sont plus sûrs qu'un tour en bagnole un dimanche après-midi.

  • Opinion le 05.05.2020 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    @Victore, il me semble qu'il y a aussi un secret médical aux US donc quel crédit peut bien avoir ce "médecin de famille". En plus, BG n'a jamais fait part de la moindre opinion antivaccs, mais il est sur toutes les chaînes pour partager toutes les opinions qu'il peut avoir sur d'autres sujets, ça sent les Fake News à plein nez cette histoire.

  • Francky le 05.05.2020 10:54 Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont ou les milliardaires qui se battaient pour donner des millions pour sauver un bâtiment à Paris ? c'est pas le faite qui donne pas, mais pour Notre Dame ils ont bien fait de la pub pour dire je donne X€ sans vouloir recevoir de déduction d'impot (ça reste a prouver) et la rien, pas de news, on demande au "pauvre" de donner.