Affaire Gabby Petito

23 septembre 2021 22:35; Act: 24.09.2021 08:29 Print

Ce cliché a déclenché une tempête sur le web

Un internaute a publié une capture d’écran de sa caméra de surveillance montrant un homme ressemblant fortement à Brian Laundrie, le petit ami de Gabby Petito.

Sur ce sujet
Une faute?

Trois jours après la découverte du corps de Gabby Petito dans un parc national du Wyoming, son petit ami Brian Laundrie reste introuvable. Pour l’heure, les recherches menées dans la réserve marécageuse de Carlton (Floride) n’ont rien donné, et les autorités ont demandé à des plongeurs d’intervenir. «Les grandes étendues d’eau font l’objet d’une inspection, notamment avec des équipes de plongeurs, des bateaux et des équipements sonar. Pour l’instant, cela ne signifie pas que quelque chose a été trouvé. Cela fait partie du processus global de recherche», explique à Deseret News Joshua Taylor, porte-parole de la police de North Port.

Pendant ce temps sur les réseaux sociaux, les internautes continuent de se passionner pour cette affaire. Des enquêtes parallèles que les autorités ne boudent pas forcément: c’est notamment grâce à la vidéo d’une blogueuse que le corps de Gabby, 22 ans, avait pu être localisé dimanche dernier. Les enquêteurs ont également pris au sérieux une photo publiée mardi et devenue virale sur Facebook.

Il s’agit en fait d’une capture d’écran tirée d’une caméra extérieure destinée à la surveillance des cervidés. «Je ne dis pas que c’est lui, mais celui qui a été filmé par ma caméra ce matin à Baker, en Floride, correspond bien à la description de Brian Laundrie», a écrit l’auteur du post sur Facebook.

Partagée plus de 46 000 fois, cette photo prise à environ 800 kilomètres de chez Brian Laundrie a fait bondir de nombreux internautes, persuadés que l’homme sur cette image était bel et bien l’ex-fiancé de Gabby.

La ressemblance était assez troublante pour que le cliché tourne en boucle dans les médias américains et finisse par attirer l’attention du bureau du shérif du comté d’Okaloosa. Des policiers ont été envoyés sur place pour effectuer des vérifications mardi, selon WJHG. «Ils ont parcouru les sentiers, les terres agricoles tout autour de la zone et ont même lancé un drone pour effectuer des recherches aériennes. Mais ils n’ont rien trouvé, ni personne de particulier», a finalement annoncé Michele Nicholson, porte-parole.

Mardi, le FBI avait déclaré que Gabby avait été victime d’un «homicide», citant l’analyse initiale du médecin légiste chargé d’examiner le corps. Les autorités pourraient ne pas révéler les causes exactes de la mort de la jeune femme pour ne pas nuire à l’enquête.

(L'essentiel/joc)