En Bosnie

01 juin 2019 14:27; Act: 01.06.2019 14:29 Print

Centre d'accueil incendié: 32 migrants blessés

Un incendie a éclaté dans un centre d'accueil pour migrants et a fait 32 blessés. L'origine de l'accident n'a pas encore été établie.

storybild

Il s'agit du deuxième incendie à se déclarer ces dernières semaines dans des lieux abritant des migrants.

Sur ce sujet
Une faute?

Trente-deux migrants ont été blessés dans l'incendie samedi d'un centre d'accueil dans le nord-ouest de la Bosnie. Les raisons de l'incendie restaient indéterminées.

«L'incendie a été éteint, 32 migrants sont blessés», a indiqué le ministère de l'Intérieur. Les blessés souffrent de brûlures, d'écorchures, mais aussi de fractures après que certains migrants ont sauté par la fenêtre pour échapper aux flammes. Environ 500 migrants se trouvaient dans ce centre d'accueil ces derniers jours.

L'incendie a éclaté tôt samedi matin dans le centre d'accueil de migrants, situé à Velika Kladusa. Le feu, qui n'a affecté qu'une partie de l'établissement, s'est propagé rapidement et a «sans doute» été provoqué par un appareil électrique.

Un des blessés a été hospitalisé, les autres ont été soignés et ont quitté l'établissement, a précisé Vladmir Mitkovski, coordinateur régional de l'Organisation internationale des migrations (OIM) à la télévision FTV. Le centre d'accueil à Velika Kladusa se trouve tout près de la frontière de la Croatie.

2e incendie

Il s'agit du deuxième incendie à se déclarer ces dernières semaines dans des lieux abritant des migrants. Trois migrants, qui s'étaient réfugiés dans un bâtiment abandonné, ont péri il y a trois semaines dans un incendie provoqué par une bougie.

En Serbie, deux migrants, qui s'étaient dissimulés dans un camion citerne, sont décédés la semaine dernière à Novi Sad. L'origine de l'incendie n'a pas encore été établie, toutefois le temps inhabituellement froid et pluvieux pour cette période de l'année a probablement forcé les migrants à trouver des manières de se réchauffer.

«Route des Balkans»

Selon les autorités bosniaques, 25 000 migrants ont traversé le pays en 2018, dont 22 000 ont quitté son territoire. Les entrées illégales se sont poursuivies en 2019 et actuellement plus de 4000 personnes sont hébergées dans huit centres d'accueil, notamment dans la région de Bihac, frontalière de la Croatie.

La Bosnie avait été épargnée lors de la grande vague migratoire de 2015-2016, mais s'est retrouvée sur une nouvelle «route des Balkans» au début de 2018.

(L'essentiel/nxp/ats)