Coronavirus

28 mars 2020 16:13; Act: 28.03.2020 16:16 Print

Cercueils et crânes pour faire peur aux Philippins

«Restez chez vous ou restez dans (le cercueil)», les autorités des Philippines n'ont pas hésité à utiliser des méthodes choc pour dissuader les gens de sortir de chez eux.

Sur ce sujet
Une faute?

Les autorités des Philippines installent des cercueils vides et de faux squelettes aux postes de contrôle de Santo Tomas, au nord de Manille, avec le message «Restez chez vous ou restez dans (le cercueil)». L'imagerie macabre est destinée à rappeler aux gens de s'isoler et de rester à l'intérieur pendant la pandémie de coronavirus.

En effet, neuf médecins sont décédés aux Philippines des suites du coronavirus, a annoncé jeudi le responsable du Conseil national de l'ordre des médecins, au moment où les hôpitaux sont débordés et le personnel médical manque d'équipements de protection. Cette nouvelle fait craindre une crise sanitaire plus grave que le bilan communiqué par les autorités, de 38 personnes décédées du Covid-19.

Alors que les 55 millions d'habitants de Luzon, la plus grande île de l'archipel sur laquelle se trouve la capitale Manille, sont entrés dans leur deuxième semaine de confinement, les médecins rapportent une augmentation du nombre de cas. En annonçant jeudi le décès d'un neuvième médecin, le Conseil de l'ordre a affirmé que les soignants manquaient de moyens de protection.

Des centaines de membres du personnel médical en auto-confinement

«Si cela ne tenait qu'à moi, je testerais d'abord ceux qui se trouvent en contact direct avec les malades et je les testerais à nouveau après sept jours. Les médecins pourraient être eux-mêmes porteurs», a déclaré à l'AFP Benito Atienza, vice-président de cette instance. Trois grands hôpitaux de Manille ont annoncé mercredi avoir atteint leur pleine capacité et ne plus être en mesure d'accepter de nouvelles personnes souffrant du coronavirus.

Des centaines de membres du personnel médical sont désormais en auto-confinement pour 14 jours après avoir été exposés à des situations à risque, ont indiqué les hôpitaux. Un peu moins de 2 000 personnes avaient été déclarées mardi positives au Covid-19 aux Philippines, où les tests sont pratiqués les personnes les plus fragiles en raison notamment de leur état de santé ou de leur âge, celles présentant des symptômes graves ainsi que les femmes enceintes.

(L'essentiel/afp)