Décès mystérieux

25 mars 2013 18:41; Act: 26.03.2013 11:14 Print

Ces oligarques russes morts sous Poutine

De l'empoisonnement au polonium d'Alexandre Litvinenko à la découverte samedi du corps de Boris Berezovski, plusieurs décès ou condamnations ont soulevé des interrogations ces dernières années en Russie.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Une autopsie du corps du milliardaire russe Boris Berezovski, retrouvé mort samedi à son domicile proche de Londres, devait être pratiquée ce lundi après-midi. Les enquêteurs ont réaffirmé qu'il n'y avait pour l'heure aucune preuve de l'«implication d'une tierce personne» dans ce décès. L'autopsie, réalisée par un médecin légiste du ministère de l'Intérieur comme c'est le cas dans les affaires sensibles, devait «commencer à 13h», a indiqué la police dans un communiqué.

«Les résultats n'étaient attendus que plus tard dans la soirée», a précisé la police, sans être toutefois en mesure de dire s'ils allaient être rendus publics dans la foulée. Boris Berezovski, 67 ans, opposant de longue date à Vladimir Poutine, a été découvert samedi après-midi, par l'un de ses employés. Il gisait sur le sol de la salle de bains de sa résidence d'Ascot, une ville cossue située à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Londres.

Spéculations

Son corps «a été transporté hors de la propriété dans la nuit» de dimanche à lundi, selon les enquêteurs. Ceux-ci continuaient lundi à examiner la maison, toujours interdite d'accès par un cordon de sécurité. Ces investigations «devraient durer plusieurs jours», selon la police, qui s'est refusée pour l'instant à «tout commentaire sur les éventuels éléments trouvés dans la propriété».

L'annonce de la mort de l'oligarque samedi a aussitôt fait naître des soupçons de meurtre. «Nous n'avons aucune preuve de l'implication d'une tierce personne», a réaffirmé lundi le commissaire Kevin Brown, un des responsables de l'enquête, refusant de «spéculer sur les causes de la mort avant que les résultats de l'autopsie soient connus».

Empoisonné

Certains proches du milliardaire ont mis en avant son état dépressif, mais la thèse d'un suicide a été écartée par d'autres amis du défunt. La presse russe, citant experts ou politiques, avançait elle lundi toutes les hypothèses possibles, allant même jusqu'à envisager un meurtre par le MI5 ou une simple mise en scène. «Berezovski a fait un mystère même de sa mort», titrait en Une le quotidien populaire Komsomolskaïa Pravda, dans une allusion à la réputation de l'ancien milliardaire exilé en 2000, qui avait été considéré à la fin des années 1990 comme l'éminence grise du Kremlin.

Sa veuve Marina Litvinenko, citée lundi par la presse britannique, a jugé «de son point de vue peu probable» que Boris Berezovski se soit suicidé. «Il avait beaucoup d'ennemis», a-t-elle assuré. Le milliardaire était l'une des figures à Londres d'un groupe d'exilés militant contre le président russe, auquel avait appartenu Alexandre Litvinenko. Ce dernier, transfuge du FSB (services de renseignement russes), avait été empoisonné en novembre 2006 au polonium, une substance radioactive. Il avait, peu avant, bu un thé dans un hôtel londonien avec l'homme d'affaires Dmitri Kovtoun et Andreï Lougovoï, un agent secret russe.

Le MI5 plutôt que le FSB?

La chaîne publique Pervy Kanal cite l'avis de l'ancien membre du FSB russe: «Quand des gens comme lui sont assassinés, il faut comprendre qu'il y a toujours une raison. (...) Faire du bruit et accuser la Russie? C'est ridicule, il n'y a pas de bénéfice politique à en tirer», a affirmé M. Lougovoï, que la Russie a refusé d'extrader et qui est devenu député de la Douma (chambre basse).

Un autre député, le leader du Parti libéral-démocrate (populiste pro-Kremlin) Vladimir Jirinovski, envisage pour sa part un meurtre commis non par les services russes, mais par le MI5, le service de renseignement britannique, dans les pages du journal Izvestia. Selon M. Jirinovski, qui dit avoir rencontré Boris Berezovski de manière fortuite lors de vacances en Israël en janvier, celui-ci voulait revenir d'exil et faire amende honorable.

Tellement de mises en scène

Une version déjà avancée par le Kremlin, mais sur laquelle des proches de M. Berezovski ont émis de grands doutes. «Mais nous (NDLR: la Russie) n'avons pas eu le temps, c'est sûr, les services secrets britanniques ont tout appris, ils écoutaient son téléphone», a déclaré M. Jirinovski à Izvestia. «Il est possible qu'ils aient accéléré sa fin. Tous les services secrets ont cette tactique. Il y a aujourd'hui beaucoup de possibilités de provoquer un infarctus ou une attaque», a-t-il ajouté.

Le politologue et député pro-Kremlin Viatcheslav Nikonov, cité par Pervy Kanal, va pour sa part jusqu'à avancer que Boris Berezovski n'est peut-être pas mort. «Il y a eu tellement de mises en scène, de combines et de plans, c'est un cerveau diabolique, que je ne pouvais pas m'imaginer que cet homme pouvait mourir de cette façon. (...) C'est pourquoi tant qu'il n'y aura pas de preuves qu'il est mort, j'aurai des doutes», a déclaré M. Nikonov.

(L'essentiel Online/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • vincent soubeyran le 26.03.2013 09:53 Report dénoncer ce commentaire

    pour moi il est mort assassiné!.. en effet s'il s'était pendu il n'aurait pas été retrouvé sur le sol de sa salle de bain mais au bout de la corde.. il faut avoir le courage de dénoncer la russie actuelle qui par la faute de poutine et ses amis assoiffés de sang de fric et de pouvoir font souffrir le peuple russe dont seuls les riches et les élites s'en sortent.. il faut se défaire de notre dépendance au gaz russe, accuser schroeder et autres de complicité avec poutine et ses amis, et boycoter la russie tant qu'elle n'aura pas progressé massivement vers plus de démocratie!..

  • Kiki le 26.03.2013 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    Et tout ces gens assassinés par les démocraties respectueuses des droits de l'homme, à quand un article ?

  • marie-ange le 25.03.2013 21:54 Report dénoncer ce commentaire

    avez vous des preuves ?Non, autrement .......

Les derniers commentaires

  • Gasty Gay le 26.03.2013 18:26 Report dénoncer ce commentaire

    Comme ils sont sexy ces Russes, hoochh et si riches en plus!! Hoochh

  • vincent soubeyran le 26.03.2013 09:53 Report dénoncer ce commentaire

    pour moi il est mort assassiné!.. en effet s'il s'était pendu il n'aurait pas été retrouvé sur le sol de sa salle de bain mais au bout de la corde.. il faut avoir le courage de dénoncer la russie actuelle qui par la faute de poutine et ses amis assoiffés de sang de fric et de pouvoir font souffrir le peuple russe dont seuls les riches et les élites s'en sortent.. il faut se défaire de notre dépendance au gaz russe, accuser schroeder et autres de complicité avec poutine et ses amis, et boycoter la russie tant qu'elle n'aura pas progressé massivement vers plus de démocratie!..

    • Kiki le 26.03.2013 11:43 Report dénoncer ce commentaire

      Toi tu n'es jamais allé en Russie pour raconter autant d'inepties

    • Luxolulu le 26.03.2013 12:02 Report dénoncer ce commentaire

      La Russie n'avait pas d' intérêts politiques dans aucun de ces assassinats énumérés dans cette liste. Par contre certains services secrets US et européens ont très bien pû en commettre pour montrer du doigt la Russie. Les gens (comme vous) tombent si aisément dans le piège. Souvenez vous du "Rainbow Warrior", de la gare de Bologna et même dans une certaine mesure du "Bommeléer".

    • Frog le 26.03.2013 12:31 Report dénoncer ce commentaire

      Et alors? Où est le problème? Aucun de ces soi-disant victimes n'avait les mains propres. Le monde en est débarassé

    • NightBird le 27.03.2013 00:24 Report dénoncer ce commentaire

      Il y a toujours eu des meurtres politiques et il y en aura toujours. Franchement Vincent, à moins que vous ayez des potes russes, qu'est ce que cela peut vous faire? Laissez les s'entretuer!

  • robert boulin le 26.03.2013 09:41 Report dénoncer ce commentaire

    ici quand on dénonce et que l'on s'attaque à une personnalité (politique), on est ruiné par la machine judicaire et médiatique: les procédures sont aux services du pouvoir, quand elles ne sont pas tout simplement censurés! Alors se faire assassiner... c'est pareil! ça fait pas de notre pays une démocratie, comme on se plait à repéter chaque jour. Quoique l'on dise de la russie, ils leur faut pas 25 ans de procédure pour décider de votre sort (tiberi, chirac, pasqua, papon...)

  • Kiki le 26.03.2013 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    Et tout ces gens assassinés par les démocraties respectueuses des droits de l'homme, à quand un article ?

  • marie-ange le 25.03.2013 21:54 Report dénoncer ce commentaire

    avez vous des preuves ?Non, autrement .......