Politique américaine

24 février 2020 19:29; Act: 25.02.2020 16:21 Print

Clinton traite Trump de «danger pour la démocratie»

L'ancienne candidate démocrate à la présidentielle américaine a attaqué son rival de 2016, lundi. Mais elle a aussi glissé des attaques contre Bernie Sanders.

storybild

Hillary Clinton a fait le déplacement à Berlin lundi pour présenter un documentaire qui lui est consacré. (photo: AFP/John Macdougall)

Sur ce sujet
Une faute?

Hillary Clinton s'en est pris lundi au président américain Donald Trump et a justifié ses critiques à l'égard du favori des primaires démocrates Bernie Sanders. «Je soutiendrai le candidat de notre parti» quel qu'il soit à l'élection présidentielle, «car notre président est très clairement un danger pour la démocratie et pour notre avenir», a-t-elle déclaré à la presse à Berlin, où elle était venue présenter «Hillary», un documentaire qui lui est consacré.

Elle n'a toutefois pas donné le nom de son candidat favori, préférant laisser cela «aux électeurs». L'ancienne secrétaire d'État a dans le même temps maintenu ses propos acerbes sur son ancien rival, Bernie Sanders, qui vient de frapper un grand coup, dans les primaires démocrates, en remportant largement le Nevada, dimanche. Présenté en début d'année au festival de Sundance, le documentaire «Hillary» a fait beaucoup parler de lui pour ses commentaires critiques sur le sénateur. «Il a été au Congrès pendant des années, il n'avait qu'un seul sénateur pour le soutenir. Personne ne l'aime, personne ne veut travailler avec lui, il n'a rien fait», dit-elle.

Lundi, elle a justifié ce commentaire. «La politique est un sport de combat, on y dit plein de choses. On a certainement dit plein de choses sur moi», a-t-elle affirmé. À la suite des accusations d'ingérences de Moscou en faveur de Donald Trump et de Bernie Sanders, Mme Clinton a en outre appelé à la vigilance face à la désinformation. «Il n'y a pas débat, ceux qui tentent de nier l'ingérence russe vivent dans un monde imaginaire, et un monde imaginaire triste où nous baissons la garde». «Si nous ne protégeons pas notre démocratie, nous rendons les armes, lentement mais sûrement, et en perdons le contrôle», a-t-elle dit.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Diagnostic le 24.02.2020 22:58 Report dénoncer ce commentaire

    Complètement folle celle là! Son échec de 2016 ne lui suffit pas? Elle veut encore saboter son propre parti? En fait, pour faire élire et réélire Donald, pas besoin des russes, elle fait parfaitement le travail!

  • julie le 25.02.2020 00:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si c est la Clinton qui le dit !!!!!

  • Antoine le 24.02.2020 19:52 Report dénoncer ce commentaire

    Le danger c'est surtout elle. Trump sera réélu.

Les derniers commentaires

  • Bingo le 25.02.2020 14:15 Report dénoncer ce commentaire

    Outre un danger pour la democratie cette femme est aussi un danger pour la paix mondiale

  • amourdemavie le 25.02.2020 02:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    elle a toujours pas digérée la défaite

  • Vade retro le 25.02.2020 01:16 Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit ! Trump est vraiment un danger, une personne egocentrique et megalo. Il met le monde entier en danger.

  • julie le 25.02.2020 00:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si c est la Clinton qui le dit !!!!!

  • Réaliste le 24.02.2020 23:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un danger pour la démocratie, la démocratie tout le monde en parle mais personne la vue c est comme demain un jour qui n existe pas.