États-Unis

24 août 2018 07:25; Act: 24.08.2018 10:36 Print

Cohen se prend un ancien tweet en pleine face

En 2015, celui qui était encore l'avocat de Donald Trump avait nargué Hillary Clinton, à qui il promettait la prison. Malheureusement pour lui, les internautes ont de la mémoire.

Sur ce sujet

Sur le moment, Michael Cohen devait sans doute être très satisfait de son petit effet. Trois ans plus tard, il subit un effet boomerang des plus désagréables. En décembre 2015, celui qui était encore l'avocat de Donald Trump s'était fendu d'un tweet assassin adressé à Hillary Clinton, rappelle Time.

Celle qui était donnée grande favorite de l'élection présidentielle était accusée par le camp Trump d'avoir enfreint la loi en utilisant sa messagerie personnelle pour des communications officielles. «Hillary Clinton, quand vous irez en prison pour escroquerie envers l'Amérique et parjure, le gîte et le couvert seront offerts!», avait ricané l'avocat sur Twitter.

Aujourd'hui, les chefs d'inculpation retenus contre Michael Cohen pourraient lui valoir des peines cumulées pouvant atteindre 65 ans de prison. C'est dire si Hillary Clinton doit savourer sa revanche. Et grâce à la mémoire impitoyable des internautes, ce tweet pour le moins maladroit de Michael Cohen vit un second souffle fracassant, bien qu'il ait été supprimé en catastrophe.

«Cela n'a pas bien vieilli»

«Oh, cela a très très bien vieilli»

«Salut Michael, quoi de neuf?»

«Charmant karma»

«Oh Michael, on dirait bien que ce n'est pas toi qui riras le dernier»

(L'essentiel/joc)