En Inde

19 septembre 2019 09:01; Act: 19.09.2019 09:10 Print

Condamnés pour avoir violé et tué une fillette

La justice indienne a condamné, lundi, six hommes hindous en lien avec le viol en réunion et le meurtre d'une fillette musulmane l'an dernier.

storybild

La fillette de huit ans a été victime de villageois hindous qui cherchaient à terrifier sa tribu nomade musulmane. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Trois des six accusés - dont un responsable de leur village - ont été reconnus coupables de viol et meurtre. Ils ont échappé à la peine capitale et ont écopé de la prison à perpétuité. Les trois autres, condamnés pour avoir accepté des pots-de-vin et détruit des preuves au cours de l'enquête, ont été condamnés à cinq ans de prison. Selon le rapport des enquêteurs, la fillette de huit ans a été victime de villageois hindous qui cherchaient à terrifier sa tribu nomade musulmane, les Bakarwals, pour les forcer à quitter leur commune.

Les faits se sont déroulés dans la partie méridionale du Jammu-et-Cachemire (nord de l'Inde), dans les plaines à prédominance hindoue de cet État montagneux à majorité musulmane. Le «viol de Kathua», du nom du district où se situe le village, est vu comme symptomatique de la crispation communautariste de l'Inde sous la direction des nationalistes hindous, au pouvoir à New Delhi depuis 2014.

Le tribunal de Pathankot (Pendjab, nord de l'Inde) a acquitté un septième accusé. Une procédure judiciaire distincte est en cours pour un huitième et dernier accusé, qui dit avoir été mineur au moment des faits et sera jugé à part.

(L'essentiel/afp)