Froid aux États-Unis

31 janvier 2019 11:10; Act: 31.01.2019 12:09 Print

«Criminels, restez dedans et regardez Netflix!»

Alors qu'un froid extrême touche actuellement une partie des États-Unis, certains commissariats ont lancé des appels pour le moins surprenants.

Sur ce sujet
Une faute?

Le nord des États-Unis a été saisi mercredi par des températures et un vent polaires venus de l'Arctique, poussant les autorités à mettre en place des mesures d'urgence pour protéger les populations les plus fragiles. Cette «masse d'air arctique sans précédent» devait provoquer des températures extrêmes avec des ressentis de -34 à -51 °C dans les plaines du Nord, la région des Grands lacs et dans le nord du «Midwest», selon les services météorologiques (NWS).

Dans le nord-ouest du Minnesota, le mercure est descendu à -40°C à six heures du matin dans la petite ville de Mahnomen, avec un ressenti à -53°C. Les autorités de l'Illinois, du Wisconsin et du Michigan ont émis des bulletins d'alerte pour mercredi qui devait être la journée la plus froide de cet épisode polaire affectant quelque 60 millions d'habitants. À Chicago, la troisième ville du pays surnommée la «ville des vents», il a fait jusqu'à -30°C en matinée et -26°C dans l'après-midi.

Cette redoutable vague de froid a poussé plusieurs commissariats à lancer des appels pour le moins surprenants, relève le Huffington Post. Ainsi, sur Facebook, le commissariat de Noblesville (Indiana) a décrété avec humour que «au vu des températures extrêmement froides de ces prochains jours, tous les crimes et les activités illégales seront interdits jusqu'à nouvel ordre». On apprend ensuite que «quand la météo s'améliorera, nous vous enverrons une notification officielle par courrier recommandé lorsque les activités illégales pourront reprendre».

Le shérif de McCracken (Kentucky) a lui aussi fait très fort, s'adressant directement au criminel via le réseau social: «Il fait trop froid pour commettre un crime! Criminels, restez à l'intérieur et regardez Netflix. Pour l'amour des ours polaires, ne sortez pas!».

La police de McLean (Illinois) est aussi allée assez loin dans le craquage, postant des clichés de l'arrestation de la Reine des neiges.

«Nous avons affaire à un froid historique, de toute évidence», a jugé le maire de Chicago, Rahm Emmanuel, lors d'une conférence de presse mercredi soir. «Les températures mettent les vies en danger et nous devons agir en conséquence», a-t-il souligné. «Il y a le froid, et il y a LE FROID!», a mis en garde le NWS: «un FROID extrême et dangereux». Des blocs de glace ont envahi les canaux de la ville et les rives du lac Michigan gelées, baignant sous le soleil et recouvertes d'une brume provoquée par la différence de température entre l'air et l'eau.

Les employés des chemins de fer de Chicago ont enflammé les rails pour éviter qu'ils ne gèlent et soient impraticables.

Tous les trains urbains Metra Electric étaient à l'arrêt mercredi matin et jusqu'à «nouvel ordre», selon la société de transport. «Il y a eu de multiples problèmes avec les câbles d'alimentation, notamment à cause de la rétractation du métal en raison des conditions climatiques extrêmes», a expliqué la porte-parole de Metra, cité par la presse.

Le trafic aérien est également perturbé. Plus de 2 500 vols intérieurs, en provenance ou à destination des États-Unis, ont été annulés, forçant les passagers à affronter le froid au moins un jour de plus.

«Je reste jusqu'à ce qu'on me laisse partir car tous mes vols ont été annulés», plaisantait Brandon Robinson, qui a dû passer une journée supplémentaire dans un hôtel du centre de Chicago. La mairie a lancé sur Twitter le hashtag «RestezAuChaud» pour décourager la population de sortir.

Plus de 270 «centres de réchauffement» ont été mis en place dans des bâtiments fédéraux, des centres sociaux, des bibliothèques et même des commissariats de police pour ceux ayant besoin d'un endroit chaud, notamment les quelque 16 000 sans-abris de la ville. Le service de réservation de voitures avec chauffeur Lyft a également offert des courses, jusqu'à hauteur de 15 dollars, pour les clients souhaitant rejoindre ces centres pour se protéger du froid.

À Minneapolis et dans sa «ville jumelle» de Saint-Paul, de nombreux abris devaient rester ouverts 24 heures sur 24. Face à la détérioration des conditions météo, la poste américaine, le US Postal Service, a indiqué suspendre sa distribution de courrier mercredi dans six États: l'Illinois, l'Iowa, le Minnesota, les Dakota du Nord et du Sud et le Wisconsin.

Le redoux est prévu dans ces régions pour la fin de semaine, tandis que la vague de froid se dirige vers la côte Est. Une chute des températures et des bourrasques de neige étaient ainsi attendues en Pennsylvanie et dans le Maine.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Al Capote le 31.01.2019 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Windy City n'est pas en relation avec le vent!

  • Yann L le 31.01.2019 18:17 Report dénoncer ce commentaire

    Les "spécialistes" du climat de tous poils sont capables de vous faire gober qu'il fait froid parce qu'il fait chaud. Les apôtres du réchauffement climatique sont verts de rage quand il fait froid.

  • Rigoberta le 31.01.2019 12:42 Report dénoncer ce commentaire

    titulaire dans trois mois: l'hiver de 2019 aura été le plus chaud de l'histoire en Amérique du Nord.

Les derniers commentaires

  • Yann L le 31.01.2019 18:17 Report dénoncer ce commentaire

    Les "spécialistes" du climat de tous poils sont capables de vous faire gober qu'il fait froid parce qu'il fait chaud. Les apôtres du réchauffement climatique sont verts de rage quand il fait froid.

  • Al Capote le 31.01.2019 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Windy City n'est pas en relation avec le vent!

    • A Chicagoan le 31.01.2019 14:58 Report dénoncer ce commentaire

      Exact. Appellation apparue parce que les politiciens brassaient beaucoup de vent. Mais pour y vivre, on fait vite l'association avec la situation réelle. Le vent y est horrible en hiver. Content d'être au Luxembourg pendant cet épisode extrême !

  • Rigoberta le 31.01.2019 12:42 Report dénoncer ce commentaire

    titulaire dans trois mois: l'hiver de 2019 aura été le plus chaud de l'histoire en Amérique du Nord.

  • Paulus le 31.01.2019 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le réchauffement climatique c'est terrible.

    • Golfe le 31.01.2019 12:01 Report dénoncer ce commentaire

      Le réchauffement climatique global devrait entraîner des hivers plus rudes en Europe pour cause de disparition du Gulf Stream. Mais bon, certains sont incapables de comprendre ce genre de choses.

    • @Golfe le 31.01.2019 13:08 Report dénoncer ce commentaire

      exactement! Il y a tant de scientifiques et de citoyens qui ont prouvé et certifié que le réchauffement a bien lieu mais certains croient vraiment qu'ils mentent tous ou comment?