Coronavirus dans le monde

15 juin 2021 12:48; Act: 15.06.2021 17:59 Print

Le masque n’est plus obligatoire à Sarrebruck

L'épidémie de coronavirus touche de nombreux pays à travers le monde et le bilan évolue chaque jour. Suivez la situation et les annonces en direct.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits:

• Dans le monde, plus de 175 millions de cas ont été recensés depuis décembre 2019 dans 197 pays et territoires. Plus de 3,7 millions de personnes sont mortes. Plus de 143 millions de patients sont considérés comme guéris.

Le Luxembourg compte plus de 70 466 cas confirmés de coronavirus parmi la population résidente et 818 décès.

• Les États-Unis sont le pays qui compte le plus grand nombre de morts avec 599 768 décès, suivis par le Brésil (48t 401), l'Inde (370 384), le Mexique (230 095), et le Pérou (188 443 morts).

• Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.


Mardi 15 juin

13h Le masque n’est plus obligatoire à Sarrebruck

Au vu de l’amélioration de la situation, la ville de Sarrebruck a décidé de lever l’obligation de porter le masque dans le centre-ville à partir de ce mardi. L’interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique est également levée.

«À Sarrebruck, l'incidence est inférieure à 35 depuis une semaine», a justifié le maire de la ville, Uwe Conradt. «En abrogeant ces mesures, nous franchissons une étape logique qui nous rapproche un peu plus de la normalité et un certain soulagement». Il a toutefois rappelé qu’il était «toujours conseillé de garder une distance suffisante avec les autres à l'extérieur afin de réduire le risque d'infection».

11h28 L'Italie craint «une hécatombe pour l’emploi»

En Italie, les syndicats redoutent un «tsunami social», les partis de gauche «une hécatombe pour l’emploi»: la prochaine fin de l’interdiction de licenciements en Italie, censée contrer les effets de la pandémie de coronavirus, met à rude épreuve le gouvernement hétéroclite dirigé par Mario Draghi.

La Commission européenne s’en est mêlée début juin pour dénoncer un système unique en Europe qui s’avère «contreproductif», dans la mesure où il protège les salariés à contrat indéterminé, mais «pas les travailleurs précaires», pour la plupart des jeunes et des femmes.

A priori, le gel des licenciements doit expirer fin juin pour les grandes entreprises, surtout dans la construction et l’industrie, et fin octobre pour les petites et moyennes entreprises, notamment dans les services.

10h07 Revers pour AstraZeneca

Le groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca a annoncé mardi avoir subi un revers dans le développement d’un traitement contre le coronavirus, dont l’efficacité sur les personnes exposées au virus n’a pas été prouvée.

Il s’agit d’un traitement par anticorps, dont le nom de code est AZD7442 et qui doit permettre à la fois de prévenir et de traiter la maladie. «L’essai n’a pas atteint le but principal de prévenir les cas de Covid-19 symptomatiques après exposition» au virus, explique AstraZeneca dans un communiqué.

8h48 Le risque d'une 4e vague reste réel

Quand elle sera à 2 000 cas quotidiens, la France sera capable de «tout séquencer, démanteler toutes les chaînes, mettre à l’isolement tous les positifs», note l'épidémiologiste Pascal Crépey.

À défaut, le risque d’une quatrième vague est «réel» et «croire qu’on sera épargné est un pari risqué». «Il reste 20% de personnes âgées non vaccinées, des segments entiers d’adultes non vaccinés y compris des vulnérables, qui constituent un réservoir très important pour une très grosse vague», rappelle-t-il.

Si le variant indien - 60% plus transmissible - prend le pas sur le britannique, il faudra un seuil d’immunité collective plus élevé pour contrôler l’épidémie sans nouvelles mesures de précaution, à 85/86% de la population contre 66% actuellement, estime Pascal Crépey.

6h07 UE: la pandémie alimente le sentiment de corruption

La pandémie de coronavirus a alimenté le sentiment de corruption des citoyens de l’Union européenne, moins de la moitié d’entre eux estimant que la crise a été gérée de façon «transparente» par les autorités, selon une enquête de Transparency International.

«Dans l’UE, seules quatre personnes sur dix environ pensent que leur gouvernement a géré la pandémie de manière transparente. En France, en Pologne et en Espagne, 60% des personnes interrogées ou plus pensent que la gestion de la pandémie par leur gouvernement manque de transparence», selon les résultats de l’étude.

Plus de 40 000 habitants issus des 27 pays de l’Union Européenne ont répondu à ce Baromètre européen de la corruption, réalisé entre octobre et décembre 2020.

3h48 Le labo de Wuhan rejette à nouveau les accusations sur les origines du Covid-19

Une virologue chinoise de l’Institut de virologie de Wuhan, a de nouveau démenti la théorie selon laquelle le virus à l’origine du Covid-19 aurait pu s’échapper de son institution, dans un entretien paru lundi dans le New York Times.

«Comment diable puis-je apporter des preuves de quelque chose dont il n’y a aucune preuve?», a déclaré Shi Zhengli. Elle a ensuite nié que son laboratoire avait eu en sa possession une souche du virus avant la pandémie et rejeté les accusations de manipulations génétiques dangereuses.

2h54 Copa America: 41 cas détectés

Un total de 41 personnes ont été testées positives au coronavirus parmi toutes les délégations participant à la Copa America, a informé le ministère de la Santé du Brésil, pays hôte de la compétition.

Hier, la confédération sud-américaine avait détecté l’apparition de foyers du virus, qui avait frappé 13 membres de l’équipe du Vénézuéla, quatre de celle de la Bolivie, puis deux Colombiens. À ce jour, 2 927 tests PCR ont été réalisés parmi les délégations et groupes prenant part au tournoi, a indiqué le gouvernement brésilien.

1h25 Près d’1 milliard de perte pour les clubs de foot anglais

Privés de leurs supporters – et donc de leurs principaux revenus commerciaux – et contraints à une baisse des montants des droits télé, les clubs de Premier League ont subi une perte cumulée de près d’1 milliard de livres, (soit environ 1,27 milliards de francs) pendant la pandémie, selon les chiffres du cabinet Deloitte.

Il s’agit de la perte la plus importante de l’histoire pour les 20 clubs de l'élite anglaise, dont les revenus globaux avant impôt ont baissé d’environ 13%, explique le cabinet, qui estime que cette «saison Covid» «continuera d’avoir un lourd impact sur les résultats financiers de la saison 2020-21 lorsqu’ils seront disponibles».


Lundi 14 juin

22h30 Les Canadiens veulent-ils partager les vaccins?

Environ sept Canadiens sur dix sont défavorables au partage des vaccins avec le reste du monde tant que la campagne de vaccination nationale n'est pas terminée, selon un sondage publié lundi, et ce alors que le pays a commandé ou réservé plus de 400 millions de doses pour 38 millions d'habitants.

«Près des trois quarts des Canadiens (72%) sont d'avis que tant que toutes les personnes consentantes âgées de 12 ans et plus n'auront pas reçu leur vaccin, le pays devrait concentrer ses efforts chez lui plutôt qu'à l'étranger», a indiqué l'Institut de sondage Angus Reid dans un communiqué.

21h35 Israël: fin de l'obligation du masque dans les lieux publics fermés

Israël a annoncé, lundi soir, la fin imminente de l'obligation de porter un masque dans les lieux publics fermés, une des dernières mesures en vigueur dans l'État hébreu dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19. «L'obligation de porter un masque est annulée à partir du mardi 15 juin», a annoncé le ministère de la Santé dans un communiqué.

Israël a assoupli début juin les restrictions sanitaires pour ses habitants mais maintient encore des mesures drastiques pour les visiteurs arrivant de l'étranger. L'État hébreu reste fermé aux non-ressortissants, à l'exception de ceux disposant de dérogations pour motif professionnel ou familial impérieux.

19h16 L'Angleterre repousse de quatre semaines la levée des dernières restrictions

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi repousser de quatre semaines, jusqu'au 19 juillet, la levée des dernières restrictions instaurées en Angleterre pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, en raison d'une poussée de cas liée au variant Delta, initialement apparu en Inde.

«Nous sommes très préoccupés par le variant Delta qui se propage plus rapidement que prévu dans la feuille de route de février», qui prévoyait une réouverture totale au 21 juin, a expliqué le dirigeant, qui préfère donc «attendre jusqu'au 19 juillet, pour donner au (service de santé) le temps supplémentaire nécessaire».

13h Novavax affirme que son vaccin anti-Covid est efficace à plus de 90%

Novavax a affirmé lundi que son vaccin anti-Covid était efficace à plus de 90%, y compris contre les variants, après une étude réalisée sur près de 30 000 personnes aux États-Unis et au Mexique.

Le vaccin «a montré une protection de 100% contre les formes modérées et sévères de la maladie et de 90,4% globalement», a indiqué l'entreprise de biotechnologie américaine dans un communiqué, précisant qu'elle comptait demander une autorisation officielle de mise sur le marché d'ici la fin du troisième trimestre 2021.

Novavax estime être alors en mesure de produire cent millions de doses par mois, puis cent cinquante millions d'ici la fin de l'année.

10h La levée des restrictions repoussée au Royaume-Uni?

Le Premier ministre doit annoncer, lors d’une conférence de presse lundi soir, si la dernière étape du déconfinement qui prévoit entre autres la réouverture des discothèques et l’autorisation pour les salles de spectacles d’opérer à pleine capacité, se déroulera comme prévu le 21 juin ou sera reportée.

Selon la BBC, la levée des dernières restrictions sera repoussée de quatre semaines, jusqu’au 19 juillet, un report qui serait soumis au vote des députés. Un nouveau délai provoquerait la furie d’une partie du camp conservateur de Boris Johnson et constituerait aussi un énorme revers pour de nombreuses entreprises – en particulier dans le secteur de l’hôtellerie-restauration qui espérait une réouverture estivale complète pour compenser les pertes de l’année écoulée.

9h15 Le port du masque ne sera plus obligatoire en France à partir du 1er juillet

Interrogé sur le port du masque en extérieur, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon a indiqué sur RTL: «Si tout se passe bien, on lèvera un certain nombre de contraintes le 30 juin si les conditions le permettent». Il a toutefois rappelé «qu'en intérieur, il y a beaucoup plus de risques», le masque devrait donc rester obligatoire.

Dans la foulée, le ministère de la Santé a tempéré les propos de Jérôme Salomon. «Aucune décision n'a encore été prise concernant le port du masque en extérieur dans les prochaines semaines, qui reste donc la règle. Les experts scientifiques seront amenés à se prononcer au cours du mois de juin sur une évolution de cette règle».

L'Allemagne s'oriente aussi vers une levée progressive de l'obligation de porter un masque grâce à une forte accalmie des infections au Covid-19 dans le pays, a indiqué lundi le ministre de la Santé. «Grâce à la chute du taux d'incidence, nous pouvons procéder par étapes, un premier pas pourrait être la levée du port du masque à l'extérieur», a affirmé Jens Spahn, dans une interview au groupe de presse Funke.

«Dans les régions avec un très faible taux d'incidence, et un fort taux de vaccination, cela pourrait concerner, progressivement, l'intérieur», a-t-il ajouté. En Allemagne, le port du masque est imposé dans les lieux publics clos, les transports publics, les commerces et certaines rues très fréquentées. En Europe, le Danemark, pays frontalier de l'Allemagne, a, lui, levé lundi l'obligation de porter le masque, sauf dans les transports en commun.

7h19 L'hôpital du Texas ne sera pas poursuivi pour vaccination obligatoire

Une juge américaine a rejeté l’action en justice de plus de 100 employés de l’un des plus grands hôpitaux du Texas, qui contestaient l’obligation de se faire vacciner contre le Covid-19.

Selon les 117 employés ayant décidé de porter l’affaire en justice, l’exigence de l’hôpital méthodiste de Houston était illégale puisqu’à l’époque les injections disponibles étaient réservées aux personnes prioritaires et pas encore étendues à l’ensemble de la population.

L’hôpital avait fixé comme date limite le 7 juin pour que les travailleurs attestent de leur vaccination, avec au moins une première dose. Une note interne précisait que les récalcitrants seraient suspendus deux semaines sans solde, puis renvoyés.

7h15 Le Pérou dépasse 2 millions de cas

Le Pérou, durement touché par la pandémie, a franchi la barre des deux millions de cas de contaminations au Covid-19, un seuil passé quasi inaperçu dans ce pays qui attend de connaître les résultats de la présidentielle.

Quelque 2 001 059 personnes ont été contaminées au Covid et 188 443 en sont décédées, selon les derniers chiffres du ministère péruvien de la Santé dimanche.

7h 40 000 personnes vaccinées en un week-end au Liban

Le Liban a annoncé avoir administré plus de 40 000 doses de vaccin dans le cadre d'une campagne de vaccination marathon organisée samedi et dimanche par le ministère de la Santé.

Le Liban, embourbé dans sa pire crise économique depuis la guerre civile (1975-1990), a officiellement enregistré plus de 542 000 cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie, dont plus de 7 700 décès.

00h25 Copa América: trois équipes touchées juste avant le tournoi

Vers une «Copa Corona»? Les équipes du Venezuela, de Bolivie et de Colombie ont été frappées par des cas positifs au coronavirus samedi et dimanche à quelques heures de l’ouverture de la Copa América 2021 au Brésil, un pays lui-même gravement affecté par la pandémie.

Onze membres de la délégation vénézuélienne, dont huit joueurs, ont été contrôlés positifs, côté bolivien, trois membres de la délégation ont été contaminés, tandis que la sélection colombienne a révélé que deux membres de son encadrement avaient été testés positifs.


Dimanche 13 juin

22h15 Les chiffres d'hospitalisation et réanimation continuent de baisser en France

Les chiffres des hospitalisations et des malades du Covid soignés en réanimation ont poursuivi leur baisse dimanche, à des niveaux au plus bas depuis l'automne, selon les données de Santé Publique France. La France comptait 12 480 personnes hospitalisées à cause du Covid-19, un chiffre au plus bas depuis la mi-octobre.

La décrue du nombre de patients traités en soins critiques, pour les formes les plus graves, se poursuivait aussi, avec 2 106 malades, un plus bas depuis le 19 octobre dernier. Même scénario pour le nombre quotidien de nouvelles admissions dans ces services, avec seulement 26 malades.

Un chiffre traditionnellement peu élevé le dimanche, mais pour lequel il faut remonter au 20 septembre dernier (24 patients en services de réanimations) pour en retrouver un aussi bas. Le pays se trouvait alors au tout début de la deuxième vague de l'épidémie.

13h10 Moscou: gagnez une voiture en vous faisant vacciner

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a annoncé dimanche la mise en place d’une loterie pour gagner une voiture afin d'encourager ses administrés à se faire vacciner contre le coronavirus, face à la hausse de nouvelles contaminations.

Cette annonce intervient au lendemain de la décision de M. Sobianine de décréter une semaine chômée du 12 au 20 juin pour endiguer la propagation de coronavirus dans la capitale russe. «Du 14 juin au 11 juillet, les citoyens qui auront leur première injection du vaccin contre le Covid-19 pourront participer à la loterie pour gagner une voiture», a déclaré Sergueï Sobianine dans un communiqué publié sur son site officiel.

Chaque semaine, cinq voitures d’une valeur d’environ 1 million de roubles (11 479 euros) chacune seront en jeu, selon la même source. «Mais bien sûr, le gain principal pour ceux qui se feront vacciner ne peut être comparable à aucune voiture. C’est leur propre santé et équilibre spirituel», a souligné le maire de Moscou.

13h00 Un responsable de l'EMA suggère d'abandonner le vaccin AstraZeneca

Un haut responsable de l'Agence européenne du médicament (EMA) a estimé, dans une interview publiée dimanche, qu'il serait préférable d'arrêter le vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19 pour toutes les tranches d'âge quand des alternatives sont disponibles.

Marco Cavaleri, responsable de la stratégie vaccinale à l'EMA, a également déclaré au journal italien La Stampa que le vaccin de Johnson & Johnson devrait être utilisé de préférence pour les plus de 60 ans.

Ces deux vaccins à vecteur viral ont été approuvés par le régulateur européen pour les plus de 18 ans, mais ont fait l'objet de rapports faisant état de rares caillots sanguins. L'UE a également autorisé deux vaccins à ARN messager, ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna.

Interrogé pour savoir s'il ne serait pas préférable d'interdire AstraZeneca, y compris pour les plus de 60 ans, M. Cavaleri a répondu: «Oui, et c'est une option que de nombreux pays, comme la France et l'Allemagne, envisagent à la lumière de la disponibilité accrue des vaccins à ARN messager».

10h49 L’Afrique du Sud retire deux millions de vaccins Johnson & Johnson

L’Afrique du Sud, à la traîne dans la vaccination et victime d'une troisième vague, a annoncé dimanche retirer deux millions de vaccins Johnson & Johnson, en raison «d'un problème de non-conformité» lors de sa fabrication aux États-Unis.

Les autorités américaines ont annoncé vendredi que «plusieurs lots», soit plusieurs millions de doses, fabriqués à Baltimore aux États-Unis et dont la production avait dû être stoppée il y a plusieurs semaines, devront être jetés. Des tests avaient révélé que des composants du vaccin britannique AstraZeneca, fabriqué dans la même usine, avaient été mélangés par erreur à la formule de J&J.

La ministre de la Santé sud-africaine, Mmamoloko Kubayi-Ngubane, qui a reconnu «un pas en arrière dans le programme de vaccination», avait précisé samedi que les lots concernés sont ceux actuellement stockés dans un laboratoire de haute technologie à Port Elizabeth (Sud).

L’Afrique du Sud milite pour une suspension temporaire des brevets sur les vaccins anti-Covid, pour permettre à chaque pays de produire des versions génériques à faible coût. «Si nous voulons sauver des vies et en finir avec la pandémie, nous devons développer et diversifier la fabrication», a martelé samedi le président Cyril Ramaphosa au sommet du G7 en Angleterre.

00h20 La police intervient à nouveau après une nouvelle grande fête de jeunes à Paris

La police est intervenue samedi soir, plus d’une heure avant le couvre-feu, pour disperser des centaines de jeunes fêtards agglutinés pour la deuxième soirée consécutive sur l’esplanade des Invalides à Paris, a constaté un journaliste de l’AFP.

Les forces de l’ordre, intervenues pour «non-respect des règles sanitaires», ont été la «cible de jets de projectiles», a indiqué la préfecture de police sur Twitter. Selon des images diffusées sur les réseaux sociaux, une voiture particulière a été cernée par une foule de jeunes et dégradée.

Vendredi soir entre 1 500 et 2 000 jeunes s’étaient déjà rassemblés sur l’immense pelouse des Invalides, après l’annonce sur les réseaux sociaux d’une soirée «Projet X». Les policiers étaient intervenus après l’heure du couvre-feu vers 23h00 pour mettre fin à la fête et avaient déjà été la cible de projectiles de la part de certains participants, selon une source policière. Il n’y avait eu vendredi soir ni interpellations ni blessés.


Samedi 12 juin

21h00 Nouveau confinement à Santiago du Chili

La région métropolitaine de Santiago du Chili a commencé samedi un nouveau confinement afin de lutter contre l’augmentation récente des cas de Covid-19, en dépit d’une importante campagne de vaccination.

C’est la troisième fois que les autorités chiliennes décrètent cette mesure de confinement massif depuis que le premier cas de coronavirus a été détecté dans le pays, le 3 mars 2020.

Samedi, le pays a enregistré 7 624 cas et 107 décès, soit un total de plus de 1,4 million de cas et plus de 30 000 morts.

Le Chili, pays de 19 millions d’habitants, a déjà vacciné 11,3 millions de personnes avec au moins une dose, et 8,8 millions avec deux doses.

20h10 L’Argentine limite le trafic aérien par crainte de nouveaux variants du coronavirus

Le gouvernement argentin a ordonné de nouvelles restrictions sur le trafic aérien international par crainte de l’entrée dans le pays de variants du Covid-19, dont le Delta initialement détecté en Inde, selon un arrêt publié samedi au journal officiel.

Les nouvelles dispositions réduisent les fréquences aériennes avec l’Europe et suspendent des destinations comme la Turquie et les pays africains. Cette mesure vise à «réduire le trafic international et à empêcher de nouvelles souches de coronavirus d’atteindre l’Argentine», indique l’arrêt. Les vols en provenance du Brésil, du Chili et d’Inde sont également suspendus, ainsi que les liaisons avec le Royaume-Uni et l’Irlande. Selon le texte, le Ministère des transports a ordonné «une réduction de 20% de la fréquence des vols de passagers à destination et en provenance des pays européens».

Début mai, deux personnes infectées par la souche Delta ont été détectées et isolées après être entrées en Argentine sur un vol en provenance de France.

18h20 Royaume-Uni: la propagation du variant Delta est «très préoccupante»

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a averti samedi que la propagation au Royaume-Uni du variant Delta du coronavirus, apparu initialement en Inde, était «très préoccupante», faisant craindre un report de la levée des dernières restrictions anti-Covid.

«Il est clair que le variant indien est plus transmissible et que les cas et les niveaux d’hospitalisation augmentent», a déclaré à Sky News le dirigeant, en marge du sommet du G7 en Cornouailles. «Maintenant, nous ne savons pas exactement dans quelle mesure cela va se traduire par une surmortalité», a-t-il tempéré, «mais il s’agit clairement d’une question très, très préoccupante».

Environ 60% plus contagieux que le variant Alpha apparu en Angleterre, le variant Delta est désormais dominant au Royaume-Uni, pays le plus meurtri d’Europe par la pandémie avec près de 128 000 morts.

Après un long confinement hivernal et une campagne de vaccination menée tambour battant, le gouvernement a progressivement supprimé des restrictions. La levée des dernières mesures (limite sur les rassemblements et mariages, service au bar, ouverture des discothèques...), initialement prévue le 21 juin, est menacée par la récente hausse des contaminations, qui dépassent désormais les 7 000 nouveaux cas par jour.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson lors du sommet du G7 en Cornouailles.

17h10 France: 30 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin

La barre des 30 millions de Français ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 a été franchie samedi, a annoncé le Premier ministre Jean Castex, qui a appelé à «gagner la bataille contre le virus». «Objectif atteint! Merci à tous ceux qui se mobilisent pour la vaccination», a publié le chef du gouvernement sur Twitter, alors que le chiffre de 30 millions de primo-injectés était initialement attendu pour mardi prochain.

Cette amélioration de la situation sanitaire et la levée progressive des restrictions dans la vie quotidienne ne doivent pas s’accompagner d’un relâchement de la vigilance, martèlent les autorités sanitaires.

Ainsi, des opérations de vaccination ciblée sont prévues ce week-end en Alsace, a annoncé samedi l’Agence régionale de Santé (ARS) du Grand Est, après la détection d’un «cluster au variant Delta (dit indien)» – considéré comme plus contagieux – au sein de la Haute École des Arts du Rhin à Strasbourg, qui a été fermée.

À Paris vendredi soir, des centaines de jeunes avaient décidé de célébrer ce nouvel horaire plus festif en se rassemblant sur l’esplanade des Invalides, souvent agglutinés et sans masques, jusqu’à ce que la police intervienne pour les disperser.

13h25 L'Italie restreint le vaccin AstraZeneca aux plus de 60 ans

L'Italie a annoncé samedi qu'elle restreignait l'usage du vaccin AstraZeneca aux plus de 60 ans, tandis que les personnes plus jeunes ayant déjà reçu une injection de ce produit se verront proposer une 2e dose de vaccin à ARNm. Le taux de contamination au coronavirus a baissé fortement en Italie, durement touchée depuis le début de la pandémie. Le pays doit lever l'essentiel de ses restrictions sanitaires la semaine prochaine.

12h20 L'Arabie saoudite va autoriser des résidents vaccinés à aller à la Mecque

L'Arabie saoudite va autoriser 60 000 de ses résidents vaccinés contre le coronavirus à effectuer le hajj, grand pèlerinage musulman qui a lieu chaque année à La Mecque, a annoncé samedi le ministère du Hajj, selon l'agence officielle SPA.

Lors du dernier hajj, un des cinq piliers de l'islam, seuls une dizaine de milliers de fidèles résidant en Arabie saoudite avaient pu effectuer ce rite, contre 2,5 millions de participants venus du monde entier en 2019, en raison de la pandémie de Covid-19.

11h05 Un cluster de variant indien détecté à Strasbourg

L'Agence régionale de Santé (ARS) du Grand Est a annoncé samedi un «plan d'actions immédiat» après la détection d'un «cluster au variant Delta (dit indien)» au sein de la Haute École des Arts du Rhin à Strasbourg.

Quatre cas positifs sont «déjà identifiés» et 43 cas contacts sont «en cours d'investigation», précise l'ARS dans un communiqué. Des opérations de vaccination ciblée sont prévues au cours du week-end, ainsi qu'une «forte mobilisation des médiateurs de la lutte anti-covid». La préfecture a prononcé la fermeture de l'école.

6h55 Lancement du premier kit de test à domicile en Inde

Une start-up indienne Mylab Discovery Solutions vient de lancer un kit de test Covid à domicile, le premier du genre en Inde, et espère grâce à son dispositif peu coûteux contribuer au traçage du coronavirus parmi les quelque 1,3 milliard d’habitants du pays.

CoviSelf a été lancé au début du mois et est le premier kit de test à domicile approuvé en Inde, pays qui sort progressivement d’une puissante seconde vague de l’épidémie qui a submergé les hôpitaux et les crématoriums.

4h19 Venezuela: Maduro exige de Biden le déblocage de fonds Covax

Le président vénézuélien Nicolás Maduro a «exigé» vendredi de son homologue américain Joe Biden qu’il débloque quelque 10 millions de dollars de fonds vénézuéliens destinés au système Covax de redistribution de vaccins anti-Covid-19. Dénonçant un «vol criminel», le chef de l’État vénézuélien a assuré que ces 10 millions de dollars, dernier paiement de son pays pour bénéficier du sytème Covax, avaient été bloqués en raison des sanctions américaines contre son pays.

Le Venezuela affirme avoir payé 120 millions de dollars pour obtenir des vaccins via le système Covax co-dirigé par l'OMS, mais son bureau régional, l’Organisation panaméricaine de la santé, dit n’avoir aucune confirmation de ce paiement. Un de ses responsables, Ciro Ugarte, a toutefois fait référence au solde restant de 10 millions de dollars tout en assurant mercredi que le processus pour envoyer des vaccins au Venezuela était «en cours».

2h55 Le Canada renonce à distribuer 300 000 doses de Johnson & Johnson

Le Canada a annoncé vendredi qu’il renonçait à distribuer le lot de 300 000 doses du vaccin anti-Covid de Johnson et Johnson reçu en début d’année, en raison de «préoccupations» sur sa fabrication dans un laboratoire américain.

«En raison de préoccupations soulevées au sujet d’une substance médicamenteuse mise au point à l’installation d’Emergent BioSolutions, à Baltimore, au Maryland, Santé Canada ne distribuera pas les stocks reçus afin de protéger la santé et la sécurité des Canadiens et des Canadiennes», a annoncé le ministère dans un communiqué.

Cette substance a été «contaminée par des composantes d’un autre vaccin» au moment de sa fabrication et suite à l’examen des fioles, Santé Canada «n’a pas pu conclure» qu’elles respectaient les normes canadiennes.


Vendredi 11 juin

20h40 La situation se gâte en Argentine et au Chili

Le président argentin Alberto Fernandez a décidé la prolongation jusqu’au 25 juin d’une batterie de restrictions sanitaires pour tenter de freiner la propagation de l’épidémie de coronavirus, qui a déjà infecté, dans le pays, plus de quatre millions de personnes, dont 84'000 sont décédées. Les restrictions portent sur l’interdiction de la circulation de nuit, l’utilisation des transports publics uniquement pour les travailleurs essentiels et l’enseignement virtuel dans les écoles.

Rien qu'en 24 heures, de jeudi à vendredi, 27'628 nouvelles infections ont été recensées, avec 699 décès, dans le pays de 45 millions d’habitants qui fait face à une virulente deuxième vague alimentée par le variant Gamma, d’abord identifié au Brésil. Près de 25% de la population a reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid, selon le ministère de la Santé.

Jeudi, les autorités sanitaires chiliennes ont imposé une nouvelle quarantaine totale dans la région métropolitaine de Santiago du Chili et ses sept millions d’habitants, en raison de l’augmentation des cas de coronavirus, bien que 57% de la population cible soit déjà entièrement vaccinée.

18h10 Le maire de Moscou tire à nouveau le signal d’alarme

Le maire de Moscou s’est inquiété vendredi d’une nouvelle envolée des cas de Covid-19 dans la capitale russe, la plus importante depuis janvier, avec des malades plus durs à soigner sur fond de campagne de vaccination poussive.

«Nous voyons à quel point le Covid-19 est agressif et que la gravité des cas ne baisse pas. Au contraire, elle empire», a affirmé Sergueï Sobianine. «Il y a un assez grand nombre de Moscovites en réanimation sous respirateur artificiel. Le danger est réel, il est élevé», a-t-il ajouté. Alors que la mairie se préparait à un nouveau pic épidémique en avril-mai, celui-ci s’est déplacé «vers juin et juillet», a poursuivi Sergueï Sobianine.

D’après les chiffres officiels, Moscou a recensé vendredi 5853 nouveaux cas de coronavirus, un record depuis le 14 janvier. En tout, la Russie a officiellement enregistré 12'505 nouveaux cas, portant le total à plus de 5,1 millions. Le maire de Moscou Sergueï Sobianine.

17h Blinken appelle la Chine à la «transparence»

Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a appelé, vendredi, la Chine à la «coopération» et à la «transparence» au sujet de l’origine du Covid-19, alors que Washington tente d’établir si le coronavirus a pu provenir d’un accident de laboratoire chinois.

Dans une conversation téléphonique avec son homologue Yang Jiechi, il a notamment souligné «la nécessité» d’un approfondissement de l’enquête d’experts de l’Organisation mondiale de la santé en Chine sur l’origine du virus, après les critiques qui ont visé la première mission.

14h36 France: le seuil des 30 millions de primo-vaccinés à portée d’aiguille

Un peu en avance sur le calendrier, la barre symbolique des 30 millions de Français vaccinés avec une première dose devrait être atteinte en fin de semaine et le gouvernement veut maintenir cette dynamique pendant l’été, pour prévenir une potentielle quatrième vague de Covid-19. Avec un rythme quotidien de près de 400 000 primo-vaccinés, l’objectif de 57% de la population adulte ayant eu au moins une dose à la mi-juin se rapproche à vue d’œil.

Jeudi soir, Santé Publique France a annoncé que 29 444 218 personnes avaient reçu au moins une injection (56,1% de la population majeure), et que près de 15 millions étaient complètement vaccinées, soit un cinquième de la population.

En parallèle, l’épidémie régresse rapidement, avec moins de 5 000 nouveaux cas enregistrés jeudi et 2 245 patients en soins critiques, le chiffre le plus bas depuis le 22 octobre.

14h34 Voyages au sein de l’UE: les 27 prévoient des restrictions en cas de variants

Les Vingt-Sept se sont mis d’accord vendredi pour coordonner leurs mesures afin de faciliter les voyages dans l’Union européenne cet été avec l’adoption du certificat Covid, mais prévoient la possibilité de réintroduire des restrictions en cas d’émergence d’un variant.

A partir du 1er juillet, une personne munie d’un certificat Covid européen, attestant soit qu’elle a été vaccinée contre le Covid-19, soit qu’elle a passé un test négatif, soit qu’elle est immunisée à la suite d’une infection, devrait pouvoir voyager dans le bloc sans subir de restrictions telles que des tests supplémentaires ou une quarantaine. Mais des exceptions ont été prévues, face à la menace de variants à forte contagiosité, dans une recommandation approuvée vendredi par les ambassadeurs des pays membres.

14h26 Un milliard de doses données par le G7, pas assez pour les ONG

Les pays les plus riches du monde ont promis un milliard de doses de vaccins anti-Covid aux plus démunis lors du Sommet du G7, un volume très largement insuffisant pour les critiques, qui jugent que l’égoïsme vaccinal de l’Occident est l’une des raisons principale de la pénurie.

Les ONG comme Oxfam et Human Rights Watch, en pointe dans le combat pour une distribution plus équitable de vaccins, estiment qu’il faudrait 11 milliards de doses cette année. C’est aussi le volume que les groupements de l’industrie pharmaceutique disent pouvoir produire cette année.

14h L’Allemagne lève au 1er juillet son avertissement aux voyageurs pour la plupart des pays

L'Allemagne va lever au 1er juillet son avertissement aux voyageurs, en vigueur depuis plus d'un an, pour la plupart des pays hormis ceux qui enregistrent encore un haut niveau d'infections au Covid-19 ou une forte incidence des variants, a annoncé vendredi le ministère des Affaires étrangères.

«Nous pouvons lever l'avertissement général aux voyageurs pour les zones à risque dont l'incidence (NDLR: du virus) sur sept jours est inférieure à 200. Cette mesure s'appliquera à partir du 1er juillet et dans le monde entier», a annoncé un communiqué du chef de la diplomatie Heiko Maas.

12h20 Le variant Delta 60% plus contagieux

Le variant Delta (aussi appelé indien) du coronavirus, désormais dominant au Royaume-Uni, est 60% plus contagieux que son prédécesseur dans le pays, selon une étude publiée vendredi, à trois jours de l’annonce de la décision du gouvernement sur la levée des dernières restrictions. Le ministre de la Santé Matt Hancock avait récemment évoqué le chiffre de 40%.

Selon cette étude des autorités sanitaires britanniques (Public Health England), 42 323 cas (contre 29 892 il y a une semaine) de ce variant identifié en Inde ont été détectés au Royaume-Uni, où il représente plus de 90% des nouveaux cas. Public Health England juge toutefois «encourageant» d’observer que cette augmentation ne s’accompagne pas d’une augmentation des hospitalisations dans les mêmes proportions.

10h Un Italien sur quatre est vacciné

L’Italie a administré 40,5 millions de doses de vaccins et 25,17% de sa population âgée de plus de 12 ans est désormais vaccinée, selon un bilan officiel publié vendredi.

Face à l'amélioration de la situation, le gouvernement lève progressivement les restrictions anti-Covid. Le début du couvre-feu a été retardé depuis lundi de 23h00 à minuit, et il sera complètement aboli le 21 juin. Les bars et restaurants peuvent, en outre, à nouveau accueillir des clients en salle depuis le 1er juin.

7h Deux cas de Covid-19 à bord d’une croisière

Deux personnes ont été testées positives au Covid-19, jeudi, à bord du Celebrity Millennium, un des premiers bateaux de croisière à voguer en Amérique du Nord depuis le début de la pandémie, et ce, malgré «un équipage et des passagers vaccinés», a annoncé le croisiériste Royal Caribbean dans un communiqué. Les passagers avaient dû présenter une preuve de vaccination ainsi qu’un dépistage au Covid-19 négatif de moins de 72 heures avant d’embarquer.

L’entreprise affirme avoir suivi des protocoles complets en phase avec ses destinations partenaires et «outrepassant» les directives de la principale américaine agence de santé publique, «pour protéger la santé et sécurité de (ses) passagers», au nombre de 600 et accompagnés par 650 membres de l’équipage, selon le New York Times.


Jeudi 10 juin

22h40 Nouvelle quarantaine au Chili

Les autorités sanitaires chiliennes ont imposé jeudi une nouvelle quarantaine totale dans la région métropolitaine de Santiago du Chili et ses sept millions d’habitants, en raison de l’augmentation des cas de coronavirus bien que 57% de la population cible soit déjà entièrement vaccinée.

«À partir de ce samedi, toute la région métropolitaine retourne en quarantaine», a annoncé la sous-secrétaire à la santé publique, Paula Daza. C’est la troisième fois en 14 mois de pandémie que les autorités prennent cette mesure d’envergure.

Le Chili a enregistré jeudi 7716 nouveaux cas et 198 décès jeudi, soit un total de 1 453 478 cas et 30 339 décès depuis mars 2020. Les services de réanimation affichent un taux d’occupation de 96% dans le pays.

21h Troisième vague pour l'Afrique du Sud

L’Afrique du Sud est «techniquement» entrée dans une 3e vague de Covid-19, avec plus de 9000 nouvelles contaminations recensées au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi soir l’Institut national sud-africain des maladies transmissibles (NICD).

Avec un nombre moyen élevé de nouvelles contaminations sur les 7 derniers jours, «l’Afrique du Sud est techniquement entrée dans la 3e vague aujourd’hui», a indiqué sur Twitter le NICD, qui recense quotidiennement les chiffres du Covid-19.

Officiellement pays du continent le plus touché par le virus, l’Afrique du Sud, durement frappée par une deuxième vague fin 2020, culminant aux alentours de 10 000 nouveaux cas par jour, redoute depuis plusieurs semaines cette annonce.

20h35 Goldman Sachs veut savoir si ses employés sont vaccinés

La banque d’affaires américaine Goldman Sachs a demandé à ses employés aux Etats-Unis de faire savoir s’ils étaient ou non vaccinés contre le Covid, afin de faciliter l’organisation du retour au bureau, selon un mémo consulté jeudi par l’AFP.

«L’enregistrement de votre statut vaccinal nous permet de planifier le retour au bureau de tous les employés en toute sécurité tout en continuant à respecter les mesures de santé publique locales», est-il écrit dans ce message. «Il est par conséquent obligatoire» de le préciser dans une application spécifique avant ce jeudi à midi, est-il ajouté.

La vaccination en elle-même n’est pas imposée par l’entreprise.

20h Une «étape historique», selon Joe Biden

Le président américain Joe Biden a estimé jeudi que le don par les Etats-Unis de 500 millions de vaccins anti-Covid aux pays pauvres était une «étape historique» dans la lutte contre la pandémie.

«Notre devoir humanitaire est de sauver autant de vies que possible», a-t-il martelé, à la veille de l’ouverture du sommet du G7 en Cornouailles (Royaume-Uni). «C’est aussi dans l’intérêt des Américains», a-t-il ajouté. dans la lutte contre la pandémie.

«Notre devoir humanitaire est de sauver autant de vies que possible», a-t-il martelé, à la veille de l’ouverture du sommet du G7 en Cornouailles (Royaume-Uni). «C’est aussi dans l’intérêt des Américains», a-t-il ajouté.

19h50 Durée de vie rallongée pour le vaccin de Johnson & Johnson

Le vaccin de Johnson & Johnson contre le Covid-19 peut désormais être conservé durant quatre mois et demi au lieu de trois aux Etats-Unis, a annoncé, jeudi, l’entreprise pharmaceutique américaine.

Cette modification était réclamée d’urgence dans le pays, car elle offre un sursis à des centaines de milliers de doses qui menaçaient de se périmer sous peu, faute de trouver preneur. Cette extension a été approuvée par l’Agence américaine des médicaments.

18h20 États-Unis: 500 millions de doses pour les pauvres

Les États-Unis vont annoncer jeudi le don de 500 millions de vaccins anti-Covid aux pays pauvres, tandis que l’OMS appelle les pays européens à ne pas baisser la garde, le niveau de vaccination étant encore trop bas pour éviter une nouvelle vague.

Si une partie de la population des pays riches reprend une vie normale grâce à la vaccination, ces progrès sont encore fragiles et doivent encore être étendus aux pays moins favorisés.

Le président Joe Biden, en voyage au Royaume-Uni, va annoncer l’achat de 500 millions de doses de vaccins de Pfizer/BioNTech afin d’en faire don à d’autres pays dans le besoin, a déclaré jeudi la Maison-Blanche.

18h05 L'Allemagne veut limiter la vaccination des jeunes

La commission vaccinale allemande a recommandé jeudi de limiter la vaccination contre le Covid-19 des jeunes de 12 à 17 ans à ceux souffrant déjà de pathologies et pouvant ainsi développer des formes graves du nouveau coronavirus. Les experts allemands se positionnent ainsi dans un débat qui agite le pays depuis plusieurs semaines.

Avant cette recommandation, le gouvernement d’Angela Merkel avait annoncé l’ouverture de la vaccination, à partir du 7 juin, à tous les adolescents avec l’objectif que des doses soient proposées à tous avant la rentrée scolaire.

18h Macron appelle à la générosité

Le président français Emmanuel Macron a appelé jeudi les laboratoires pharmaceutiques à donner aux pays pauvres 10% des doses de vaccins contre le Covid vendues, «un objectif particulièrement pertinent» selon lui afin de compléter les dons des États.

«Les dons de doses par les États doivent être complétés par un don de doses par les laboratoires pharmaceutiques», comme l’engagement de 10% de dons pris lors de l’épidémie de H1N1, a-t-il rappelé, soulignant que «les Etats ont massivement financé la recherche et l’achat de doses « et qu’il est «légitime que» l’industrie pharmaceutique» contribue.

16h30 Objectifs de vaccination hors d'atteinte pour les pays africains

Près de 90% des pays africains n’atteindront pas l’objectif mondial de vacciner un dixième de leur population d’ici septembre, s’ils ne reçoivent pas d’urgence au moins 225 millions de doses de vaccins, a averti, jeudi, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

«Seuls sept pays africains (sur 54) ont une chance d’atteindre l’objectif», a déclaré la Dr Matshidiso Moeti, directrice de l’OMS pour l’Afrique. Le continent a officiellement enregistré près de cinq millions de cas de Covid-19 et se trouve sous la menace imminente d’une troisième vague. Selon l’OMS, «la pandémie tend à la hausse dans dix pays africains, dont quatre qui enregistrent un bond de plus de 30% du nombre de contaminations au cours de la semaine écoulée».

Les livraisons sont quasi à l’arrêt sur le continent, 14 pays africains ont déjà utilisé entre 80% et la totalité des doses reçues à travers le mécanisme Covax qui permet aux économies à faible et moyen revenus d’avoir accès aux vaccins.

15h40 États-Unis: Moderna demande l’autorisation de son vaccin pour les adolescents

La société de biotechnologies américaine Moderna a annoncé jeudi avoir déposé une demande d’autorisation de son vaccin contre le Covid-19 pour les adolescents de 12 à 17 ans aux États-Unis. Le dossier va maintenant être examiné par l’Agence américaine des médicaments.

Le vaccin de Moderna n’est pour le moment autorisé que pour les personnes de 18 ans et plus. Un premier vaccin, celui de l’alliance Pfizer/BioNTech, a déjà été autorisé dès 12 ans aux États-Unis, au Canada et dans les 27 pays de l’Union européenne.

13h36 Pass sanitaire en vue pour le Moyen-Orient

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a annoncé jeudi que son pass sanitaire anti-Covid serait mis en service «dans les prochaines semaines» au Moyen-Orient, alors que l’Europe et les États-Unis assouplissent les restrictions de voyage en vue des vacances estivales.

L'IATA Travel Pass est une application sanitaire numérique qui permet de vérifier le test PCR des voyageurs ou leur vaccination, ainsi que de partager ces données avec les autorités et les compagnies aériennes.

12h45 Les Italiens pourraient recevoir la deuxième dose en vacances

L’Italie, confrontée au problème de la deuxième dose de vaccin qui tombe pour certains en plein milieu des traditionnelles vacances estivales, s’organise pour permettre à ses citoyens de la recevoir sur leur lieu de villégiature. Car dans la Péninsule, nombreux sont ceux qui retournent dans leur région d’origine pour leur longue coupure d’été, en juillet ou, surtout, en août.

Après de longs palabres entre le gouvernement et les régions, les Italiens devraient donc pouvoir recevoir leur vaccin sur leur lieu de vacances, mais seulement s’il s’agit de la deuxième dose lors d’un long séjour hors de leur ville habituelle de résidence et après en avoir avisé à l’avance les autorités sanitaires concernées.

Ces grandes lignes doivent cependant encore être validées par les régions et le gouvernement, qui se trouve sous la pression des régions les plus touristiques. Le Piémont et la Ligurie, deux régions limitrophes du nord-ouest, ont déjà signé un accord bilatéral en ce sens. À ce jour, l’Italie a vacciné 13,49 millions de personnes, soit 24,87% de la population âgée de plus de 12 ans, et administré au total 39,89 millions de doses.

12h13 L’Iran franchit le seuil des trois millions de contaminations

L’Iran a franchi le seuil des trois millions de contaminations au Covid-19 jeudi, a annoncé le ministère de la Santé, alors que le nombre de cas quotidiens d’infections et de décès est en baisse après avoir atteint un pic en avril.

Au cours des dernières 24 heures, le pays a officiellement enregistré 12 398 nouveaux cas et 153 décès, portant le total à 3 003 112 personnes contaminées et à 81 672 décès, selon les statistiques officielles.

11h30 Le niveau de vaccination en Europe «loin d'être suffisant» pour éviter une résurgence

Le niveau de vaccination en Europe est insuffisant pour éviter une résurgence de la pandémie, a mis en garde jeudi la branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), appelant également à éviter «l'erreur» de la remontée des cas lors de l'été 2020.

«La couverture vaccinale est loin d'être suffisante pour protéger la région d'une résurgence», a prévenu le directeur Europe de l'OMS, Hans Kluge, dans une conférence de presse en ligne, à l'heure où 30% de la population de la région a reçu une première dose de vaccin et 17% est entièrement vaccinée.

10h Nouveau record de décès quotidiens en Inde

L'Inde a enregistré, jeudi, plus de 6 000 décès dus au Covid-19 après qu'une spectaculaire révision à la hausse du décompte de l'État du Bihar (nord-est) a été reportée sur les dernières 24 heures, alimentant les soupçons d'un bilan global bien plus lourd. Selon les chiffres du ministère indien de la Santé, 6 148 personnes sont décédées au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de décès à près de 360 000, soit le troisième plus élevé au monde.

La veille, le pays avait recensé 2 219 décès et 92 596 contaminations en 24 heures. Les registres étant mal tenus en temps normal, de nombreux experts estiment que le nombre de morts en Inde est largement supérieur au décompte officiel, soit plus d'un million de décès, le plus élevé au monde.

Le précédent record mondial de décès en 24 heures, selon un décompte de l'AFP, était de 5 527 personnes aux États-Unis le 12 février, mais ce chiffre était également dû à une révision à la hausse de décomptes précédents.

6h20 L’impact «considérable» de la pandémie sur les enfants et les minorités

La pandémie de Covid-19 a eu un effet «sans précédent» et «profond» sur les droits, alimentant le racisme envers les minorités, tandis que «de nombreux enfants ont souffert», selon un rapport européen publié jeudi.

La situation «a exacerbé des défis et inégalités existants dans tous les domaines, affectant en particulier les groupes vulnérables», relève l’Agence européenne des droits fondamentaux (FRA), basée à Vienne (Autriche), dans ce document annuel, déplorant des conséquences «durables»

4h Biden va annoncer le don de 500 millions de vaccins

Le président Joe Biden doit annoncer jeudi le don par les États-Unis de 500 millions de vaccins aux pays pauvres, un geste fort destiné à démontrer l'engagement de son pays dans la lutte mondiale contre le coronavirus. M. Biden, arrivé mercredi soir au Royaume-Uni, étape initiale de son premier voyage à l'étranger depuis son arrivée au pouvoir, avait dit avant de partir qu'il s'apprêtait à dévoiler une stratégie vaccinale mondiale.

Il «s'exprimera sur ce sujet demain (jeudi) et pourra parler des mesures supplémentaires que les États-Unis prennent pour aider à donner plus de doses aux pays pauvres», a déclaré à bord d'Air Force One le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan.

1h30 Au Canada, 100 000 dollars ou une bourse d’études pour quelques heureux vaccinés

Quelques heureux vaccinés se partageront près de 1,5 million de dollars ou des bourses d’études s’ils remportent une loterie lancée mercredi par la province canadienne la plus touchée par l’épidémie, pour accélérer sa campagne de vaccination.

A chacun des tirages, sept prix de 100 000 dollars seront remis aux gagnants, ainsi que dix bourses d’études de 25'000 dollars pour des étudiants âgés de 12 à 17 ans, selon un communiqué du gouvernement du Manitoba.


Mercredi 9 juin

22h La pression sur l'hôpital au plus bas depuis octobre

Le nombre de personnes hospitalisées en raison du Covid-19 a poursuivi sa baisse mercredi, la pression étant au plus bas depuis fin octobre, selon les données publiées par Santé publique France. L'agence sanitaire recensait 13 526 personnes hospitalisées au total, soit un recul de de 47% en un mois (ils étaient alors 25 800). Ce chiffre n'était plus descendu à ce niveau depuis le 21 octobre.

De même, les services de soins critiques, qui traitent les cas les plus graves, comptaient 2 326 patients mercredi, soit moitié moins qu'il y a un mois. Ce chiffre est au plus bas depuis le 22 octobre.

L'épidémie a causé la mort de 65 personnes ces dernières 24 heures à l'hôpital (contre 72 mardi et 96 il y a une semaine), portant le nombre total de décès à 83 802 à l'hôpital et 110 231 au total depuis le début de la maladie, début 2020. Le nombre de contaminations s'élève à 5.557 cas confirmés en 24 heures.

21h Castex cas contact et à l'isolement durant 7 jours

Cas contact de son épouse testée positif au Covid-19, le Premier ministre français Jean Castex va se placer durant sept jours à l'isolement, a annoncé mercredi Matignon à l'AFP.

«Le Premier ministre, qui avait reçu sa première injection de vaccin Astra Zeneca le 19 mars, a été testé négatif ce soir», ont précisé les services du Premier ministre qui a rencontré beaucoup de monde mercredi à l'occasion des nouvelles levées de restrictions. «Néanmoins, en qualité de cas contact, il se place à l'isolement durant sept jours, conformément aux règles sanitaires», a-t-on ajouté de même source.

20h Deux fois plus de contaminations en une semaine au Royaume-Uni

7 450 contaminations au Covid en une journée, le Royaume-Uni n'avait plus connu cela depuis février dernier. Une hausse déjà constatée au cours des jours précédents. Certaines régions enregistrent des taux d'incidence supérieurs à 100 cas pour 100 000 habitants. À titre de comparaison, le Luxembourg compte 51 cas pour 100 000 habitants.

La faute au variant indien qui provoque une circulation accrue du virus. Au début du mois, environ 3 000 infections par jour étaient enregistrées. Fort heureusement, ce rebond ne se traduit pas pour l'instant par une hausse sustancielle des hospitalisations dans le pays. Six personnes sont décédées du Covid au Royaume-Uni au cours des dernières 24h.

17h16 Le déconfinement freiné à Lisbonne après un regain de nouveaux cas

Le gouvernement portugais a décidé mercredi de freiner le processus de déconfinement à Lisbonne et dans trois autres municipalités du pays pour lutter contre la pandémie de Covid qui connaît un regain. En plus de Lisbonne, les municipalités d'Odemira (sud), Braga et Vale de Cambra (nord) continueront d'appliquer les mesures actuellement en vigueur jusqu’au 27 juin.

Dans ces municipalités, le télétravail restera notamment obligatoire là où il est possible alors qu'il sera recommandé dans le reste du pays à partir du 14 juin, date de la prochaine phase de déconfinement. À cette date, les restaurants fermeront toujours à 22h30, contre 1h00 dans les autres parties du territoire.

«La situation de ces municipalités ne nous permet pas de poursuivre le déconfinement», a indiqué Mariana Vieira da Silva, porte-parole du gouvernement à l'issue d'un conseil des ministres, précisant que le nombre de cas avait augmenté à Lisbonne, surtout chez «les plus jeunes». Dans le reste du pays, le processus de déconfinement se poursuivra selon les modalités dévoilées début juin par le gouvernement.

16h40 Le couvre-feu prolongé sur l’île de Saint-Martin

La préfecture de Saint-Martin a décidé de prolonger encore quelques jours le couvre-feu sur le territoire de l’île antillaise, pour assurer la stabilisation de l’épidémie, à l’heure où le gouvernement a allégé les mesures restrictives dans les territoires voisins.

Si la situation sanitaire semble se stabiliser, le secrétaire général de la préfecture Mikaël Doré a annoncé mardi en conférence de presse «qu’au regard des chiffres le préfet maintient jusqu’à la fin de la semaine le couvre-feu de 20h à 3h du matin».

«Aujourd’hui on a une situation qui revient quasiment à la normale aux Antilles, avec une exception à Saint-Martin pour laquelle les chiffres ne sont malheureusement pas très bons, et pour laquelle on a des mesures de couvre-feu et une vaccination qu’on cherche à accélérer», a déclaré le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, mercredi sur Public Sénat.

16h10 La Norvège va offrir un vaccin controversé à des volontaires

La Norvège va proposer, à certaines conditions, le vaccin anti-Covid Janssen aux personnes volontaires à compter de la mi-juin, a annoncé mercredi le gouvernement, contre l’avis de plusieurs instances sanitaires qui jugent que les risques surpassent les bénéfices.

Le pays nordique, qui a aussi renoncé au vaccin d’AstraZeneca incriminé dans des cas de thromboses atypiques, avait suspendu l’utilisation du sérum de l’américain Johnson & Johnson, également à adénovirus et lui aussi mis en cause pour des effets secondaires similaires.

Le gouvernement avait toutefois annoncé le 12 mai qu’il envisageait d’offrir ce vaccin – qui a la particularité d’être unidose – aux seuls volontaires, en dehors du programme officiel d’immunisation.

15h Encore à l’essai, un médicament anti-Covid séduit les USA

Washington s’est engagé à commander environ 1,7 million d’unités du médicament anti-Covid Molnupiravir développé par le laboratoire Merck Sharp and Dohme (MSD) à condition que les autorités approuvent ce traitement encore à l’essai, a annoncé mercredi le groupe. Distincte de son homonyme allemand Merck, la société se verra verser environ 1,2 milliard de dollars.

Ce traitement antiviral est à administrer dans les premiers jours des symptômes. Il a enregistré de premiers résultats encourageants mais son efficacité doit encore être confirmée par des essais cliniques dont les résultats sont attendus à l’automne. Ce médicament, à l’origine développé contre la grippe, doit être pris deux fois par jour, pendant cinq jours, sous forme de pilules. «Nous menons de multiples efforts pour que le Molnupiravir soit disponible au niveau mondial», a déclaré MSD.

12h Les cas augmentent en Russie

Le nombre d’infections quotidiennes au coronavirus en Russie a dépassé les 10 000, une première depuis mars sur fond de campagne de vaccination qui patine, selon les statistiques publiées lundi.

Au total, 10 407 cas ont été recensés à travers le pays dont 4124 à Moscou, un record pour la capitale russe depuis le mois de janvier et la fin d’une deuxième vague meurtrière de l’épidémie de Covid-19.

10h50 Espagne: les tests PCR désormais exigés uniquement à partir de 12 ans

Les autorités espagnoles ont relevé mercredi à 12 ans, contre 6 ans jusqu'ici, l'âge minimum à partir duquel un test négatif au Covid-19 est nécessaire pour entrer en Espagne.

L'Espagne acceptera aussi bien les tests PCR que les tests antigéniques pour les populations de plus de 12 ans.

10h20 Le Parlement des Fidji ferme

Le Parlement des Fidji a été contraint mardi de fermer ses portes, alors que l’épidémie de Covid-19 continue de se propager à travers l’archipel. Le président du Parlement, Epeli Nailatikau, a annoncé la fermeture de l’Assemblée législative après la découverte d’un cas contact parmi les membres de son personnel.

9h20 Trois ans de prison pour un pharmacien qui a détérioré des vaccins anti-Covid

Un pharmacien américain vaccino-sceptique a été condamné à trois ans de prison après avoir plaidé coupable d'avoir sciemment détérioré des centaines de doses de vaccin contre le coronavirus, a annoncé mardi le ministère de la Justice. Il a également été condamné à payer 83 800 dollars (68 800 euros) de compensations à l'hôpital.

Selon un communiqué du ministère, durant deux vacations de nuit effectuées en décembre, Steven Brandenburg, 46 ans, «a délibérément retiré»

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Victot Hugo le 24.02.2020 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon entre Luxembourg et l’Italie pas de contrôle pourquoi ?

  • lux le 24.02.2020 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avec les vacances de la semaine dernière, beaucoup sont allés en italie devraient voir plus de contrôle à l'aéroport et aux bus et même aux personnes qui sont allées en voiture!!!

  • Infirmier de la Ville le 24.02.2020 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    Préparons-nous.. le virus n'est pas chez nous mais on n'arrive déjà pas à remplacer le personnel soignant malade, pas assez nombreux!

Les derniers commentaires

  • realite le 15.06.2021 10:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @quatsch exact ! Une goute de sang suffit même les chiens sont capables de détecter cela

  • realite le 15.06.2021 10:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui 4 eme et sa suivra c’est logique ! Maintenant que tout les Moutons vont se faire vacciner ça ne fait que commencer

  • David le 15.06.2021 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    Et aprés, il faudra faire attention à la 5ème vague:::

    • LuxThill le 15.06.2021 16:40 Report dénoncer ce commentaire

      ...Et les variants alpha, beta, ... omega... et les variants d'Esch, de Heisdorf, ...

  • Quatsch le 15.06.2021 09:15 Report dénoncer ce commentaire

    "Un total de 41 personnes ont été testées positives au coronavirus parmi toutes les délégations participant à la Copa America"? Tester positif ne veut pas dire ÊTRE positif et encore moins être malade. Le test PCR n'est pas très fiable. Tout le monde le sait, et pourtant ils continuent de l'utiliser...

  • le canard enchaîné le 15.06.2021 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils vont pas s accuser des milliards sont en jeu ...c'est laboratoire 100 %