États-Unis

15 février 2018 12:55; Act: 15.02.2018 13:05 Print

Dans un dernier souffle, elle identifie ses tueurs

Battue et poignardée sur le bord d'une route, une jeune femme a eu le temps de fournir à la police les informations nécessaires avant de succomber à ses blessures.

storybild

Lizette a rampé sur plusieurs mètres dans l'espoir de trouver du secours.

Une faute?

Lizette Cuesta, 19 ans, a été laissée pour morte lundi sur le bord d'une route de la campagne californienne, à Livermore. La jeune femme a été tabassée puis poignardée par deux assaillants qui l'ont abandonnée sur place avant de prendre la fuite. La victime a désespérément tenté de ramper pour trouver de l'aide, dans les températures glaciales du petit matin. Elle a été retrouvée par des passants, qui ont alerté les services d'urgence.

Héliportée vers l'hôpital de Castro Valley, Lizette a succombé à ses blessures à 4h30 du matin. Mais avant de mourir, la jeune femme a puisé dans ses dernières forces pour fournir à la police les informations dont elle avait besoin pour arrêter les meurtriers. Quelques heures plus tard, Daniel Gross, 19 ans, et sa petite amie Melissa Leonardo, 25 ans, ont été interpellés. «Ce furent ces derniers mots. Et nous avons utilisé ses indications pour procéder aux arrestations», a déclaré le sergent Ray Kelly, de la police du comté d'Alameda.

Effondré par le décès de sa fille, Ray Cuesta a rendu hommage à la ténacité de Lizette, qui s'est battue jusqu'au dernier moment pour que justice soit faite. «Elle a toujours été une battante. Elle a toujours été courageuse, forte», a-t-il confié à CBS.

Pour l'heure, les autorités n'ont pas donné davantage d'informations concernant les circonstances de ce drame. Mis en examen pour meurtre et incarcérés, les deux tueurs présumés devaient comparaître une première fois devant la cour, mercredi.

(L'essentiel/joc)