Crash d'ÉgyptAir

30 juin 2016 08:00; Act: 30.06.2016 12:45 Print

De la fumée détectée dans les toilettes de l'avion

L'analyse d'une des boîtes noires de l'avion d'EgyptAir a confirmé que des alertes signalant de la fumée s'étaient déclenchées avant le crash.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Les données enregistrées confirment les alertes du système automatisé de communications de l'appareil (Acars) sur de la fumée dans les toilettes» et à l'avant de la cabine, a déclaré la commission dans un communiqué. Cette boîte noire a enregistré les données de vol depuis le départ du vol de Paris jusqu'à ce qu'il «disparaisse à une altitude de 37 000 pieds (11 250 mètres)», a-t-elle ajouté.

Ces informations pourraient conforter l'hypothèse d'une défaillance technique pour expliquer le crash, après que l'Égypte a initialement évoqué la possibilité d'un attentat. Le vol MS804 reliant Paris au Caire s'est abîmé le 19 mai entre la Crète et la côte nord de l'Égypte après avoir soudainement disparu des écrans radars, pour des raisons encore indéterminées, avec 66 personnes à bord dont 40 Égyptiens - 30 passagers et 10 membres d'équipage - et 15 Français.

Dès le lendemain du crash, des médias américains avaient évoqué le déclenchement d'une alerte sur une fumée d'origine indéterminée à l'avant de la cabine, suivie d'une autre faisant état d'une défaillance de l'ordinateur gérant les commandes de vol. «Des parties à l'avant de l'avion montrent des signes de détérioration dus à de hautes températures et de la suie», a ajouté la commission d'enquête dirigée par les Égyptiens.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • steph le 30.06.2016 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    lors de mon dernier voyage, j'ai vu un gars s'enfermer dans les toilettes pour fumer, çà sentait clairement la clope derrière lui! Où sont les contrôles? ces gens mettent en danger la vie de tout le monde dans une machine dont 40% du poids est constitué de kérosène hautement explosif!!! Maintenant, pas dis que ce soit la source de l'accident!!! Dires qu'il y a encore 15 ans, on pouvait tranquillement fumer en cabine, assis sur un réservoir de 40 tonnes de kérosène !!!!

  • shooter le 01.07.2016 23:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le kérosène est du diesel avec un additif contre le gel. il n'est absolument pas hautement inflammable

Les derniers commentaires

  • shooter le 01.07.2016 23:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le kérosène est du diesel avec un additif contre le gel. il n'est absolument pas hautement inflammable

    • steph le 06.07.2016 15:10 Report dénoncer ce commentaire

      hello, dès lors pourquoi tous les outils utilisés pour la maintenance à l'intérieur des réservoirs d'avion sont-ils obligatoirement composés d'un métal qui ne produit aucune étincelle en cas de chute ou de choc ??? il y a quelques années, un 747-200 reliant les USA à Paris a explosé en vol suite à une étincelle survenue dans son réservoir principal central, par un court-circuit. Un avion n'est qu'un réservoir de kérosène avec deux ailes et des sièges....mais cependant, il reste une passion pour moi @+

  • steph le 30.06.2016 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    lors de mon dernier voyage, j'ai vu un gars s'enfermer dans les toilettes pour fumer, çà sentait clairement la clope derrière lui! Où sont les contrôles? ces gens mettent en danger la vie de tout le monde dans une machine dont 40% du poids est constitué de kérosène hautement explosif!!! Maintenant, pas dis que ce soit la source de l'accident!!! Dires qu'il y a encore 15 ans, on pouvait tranquillement fumer en cabine, assis sur un réservoir de 40 tonnes de kérosène !!!!

    • FJK457 le 30.06.2016 11:19 Report dénoncer ce commentaire

      Le kérosène n'est pas hautement explosif ou inflamable.