Transport aérien

03 juin 2019 07:17; Act: 03.06.2019 09:40 Print

Des ailes de Boeing 737 présentent des défauts

Boeing a annoncé, dimanche, que certains de ses moyen-courriers 737, dont la version remotorisée MAX, pouvaient présenter une pièce défectueuse sur leurs ailes.

storybild

Le constructeur américain explique avoir été informé par un de ses sous-traitants d'un lot défectueux du mécanisme permettant de déployer les becs de bord d'attaque sur les ailes. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le constructeur américain Boeing, qui traverse une crise sans précédent avec l'immobilisation au sol de toute la flotte MAX depuis mi-mars, explique avoir été informé par un de ses sous-traitants d'un lot défectueux du mécanisme permettant de déployer les becs de bord d'attaque sur les ailes. Le bec de bord d'attaque d'un avion est un dispositif très important pour le décollage et l'atterrissage, car il est destiné à améliorer le glissement de l'air sur l'aile et donc l'aérodynamique de l'avion.

Boeing indique avoir communiqué le numéro de lot défectueux aux compagnies pour qu'elles inspectent les pièces en question. «Si les opérateurs trouvent les pièces de ce lot, ils doivent les remplacer par de nouvelles avant de remettre l'avion en service», précise Boeing. «C'est un dispositif considéré comme critique car si les becs de bord d'attaque ne se déploient pas de façon symétrique, il peut y avoir un différentiel de portance qui peut être dangereux surtout en phase de décollage et d'atterrissage», a expliqué à l'AFP un expert aéronautique, qui a souhaité garder l'anonymat.

Et si les becs de bord d'attaque ne se déployaient pas du tout, les conditions de vol seraient dangereuses. Cette annonce est faite alors que Boeing s'efforce d'obtenir le feu vert des autorités de la sécurité aérienne pour remettre en service son 737 MAX qui a été cloué au sol, à la suite de deux accidents à quelques mois d'intervalle ayant fait un total de 346 morts.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Henry Lachard le 03.06.2019 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Airbus concevoit des avions et Boeing des Tupolev-amélioré

  • Lilian le 03.06.2019 07:40 Report dénoncer ce commentaire

    plus jamais je ne monte dans un Boeing.

Les derniers commentaires

  • Henry Lachard le 03.06.2019 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Airbus concevoit des avions et Boeing des Tupolev-amélioré

  • Lilian le 03.06.2019 07:40 Report dénoncer ce commentaire

    plus jamais je ne monte dans un Boeing.

    • Luxo le 03.06.2019 08:56 Report dénoncer ce commentaire

      Boeing tout court ou Boeing 737??? Et ensuite? Dans quel avion allez vous monter? Vous acheter un trajet mais on ne vous demande pas quel avion vous voulez!

    • MattRM le 03.06.2019 09:39 Report dénoncer ce commentaire

      Entièrement d'accord avec vous ;)